8 minutes qui changent une vie

5
36
Barça - PSG a basculé en 8 minutes. Celles qui change une vie.

A la 88ème minute le Barça était éliminé. A la 96ème il était qualifié. Retour sur les 8 minutes qui ont changé la vie du F.C. Barcelone.

C’est ce qu’on appelle « une nuit magique au Camp Nou ». Un moment irrationnel. « Un sport de fou » comme a dit Luis Enrique après le match. On est à la 88ème minute et le Barça mène 3-1 contre le PSG. Les premiers spectateurs quittent le stade tandis que les supporters Parisiens chantent la Marseillaise. Il manque en effet 3 buts aux blaugranas pour se qualifier en 1/4 de finale. Puis d’un coup… retour sur les 8 minutes qui changent une vie.

88ème: Neymar redonne l’espoir

88ème minute. Neymar se prépare à tirer un coup-franc à l’angle de la surface de réparation, sur la droite de Trapp. C’est déjà la 8ème faute que les Parisiens font sur lui. Le frappe limpide du Brésilien saute le mur de 4 Parisiens, où Umtiti et André Gomes s’étaient incorporés pour les gêner et se loge dans la lucarne. 4-1. Les joueurs du Barça ne perdent pas de temps. Ils repartent se placer en courant tandis que Piqué ramène le ballon au milieu du terrain. Le chrono indique 87mn23.

89ème minute: Pénalty pour le Barça!

88.50. Le ballon arrive dans les pieds de Messi au milieu du terrain. L’Argentin envoie une longue balle en cloche vers Luis Suarez. L’Uruguayen, à la lutte avec Marquinhos dans la surface de réparation, se laisse tomber. L’arbitre Allemand M. Aytekin siffle pénalty, le deuxième en faveur du Barça dans ce match. Marquinhos lève les bras au ciel, Aurier se tient les cheveux, et le délire s’empare du stade. Les blaugranas ont l’occasion de revenir à un seul but de la qualification!

Neymar prend le ballon et le pose sur le point de pénalty. Messi à ses côtés lui laisse. L’Argentin a transformé 40 minutes plus tôt la première peine maximale. Le Brésilien se concentre malgré les tentatives d’intimidation de Thiago Silva, qui se place devant le ballon. On est déjà entré dans les arrêts de jeu Neymar peut enfin tirer. Au coup de sifflet de l’arbitre, le Brésilien se décale sur sa gauche, fais quelques pas sur place puis s’élance. Il prend à contre-pied le gardien du PSG en ouvrant son pied droit. 5-1. Le ballon rebondit dans les buts et c’est le 11 du Barça qui lui-même le récupère. Il n’y a plus de temps à perdre. Il reste 4 minutes 50 au Barça pour réaliser l’impossible. L’arbitre a en effet donné 5 minutes de temps additionnel.

95ème minute: l’exploit est là!

Le Camp Nou bascule alors dans une dimension inconnue. « Je ne l’avais connu comme ça qu’une seule fois, quand j’étais joueur » a dit Luis Enrique après le match. Emery tente de gagner du temps en faisant un changement à la 92ème. Mais même là le PSG joue mal le coup. Sous pression, Meunier laisse rapidement sa place à Krychowiak. Les Parisiens ne contrôlent plus rien.

93ème minute: Messi est stoppé irrégulièrement par Verratti à 30 mètres du but parisien, sur la droite. Ce coup-franc semble la dernière chance du Barça d’inscrire le but de la qualification. Ter Stegen monte pour rien car le PSG repousse.

94.28: Nouveau coup franc pour le Barça, loin, très loin des buts de Trapp. Neymar est à 40 mètres du but quand il frappe. La balle s’élève mais est repoussée par Rabiot aux 16 mètres. Le ballon revient sur Neymar qui s’est avancé de 10 mètres. C’est la dernière occase de la mettre au fond. Mais plutôt que de centrer immédiatement le Brésilien dribble Verratti et repique vers le centre. 94.37. Le ballon sort du pied gauche de Neymar vers le point de pénalty. Les Parisiens avancent tandis que les Blaugranas se jettent vers le but. Le plus prompt d’entre eux est  Sergi Roberto. Le numéro 20 du Barça laisse sur place Aurier, s’élance et du droit lobe Trapp. 6-1!!!!!!!!!!! La folie s’empare alors du Camp Nou. Sergi Roberto court comme un fou vers le poteau de corner. Tous les joueurs lui tombent dessus. Même les remplaçants sont venus le féliciter. Luis Enrique célèbre le but comme un fou avec son staff sur le banc de touche. Meunier se prend la tête à 2 mains. Le PSG est touché.

96ème minute: Explosion au Camp Nou!!!!!!!!!!

95ème minute et des poussières. Le PSG a droit à une dernière cartouche. Ils sont 7 ou 8 Parisiens sur la ligne médiane sur le renvoi pour tenter l’impossible. Les joueurs du Barça se dressent en face, comme un mur. Les blaugranas renvoient le ballon une première fois. Messi court comme un fou pour faire le pressing. Un autre dégagement de la tête. Et l’arbitre siffle. 96 minutes 37. L’exploit est là. Le F.C. Barcelone est qualifié en 1/4 de finale. C’est la première fois de l’Histoire de la Coupe d’Europe, la première fois en 170 précédents qu’une équipe remonte un 4-0 en sa défaveur à l’aller!

C’est de la folie en tribunes et sur le terrain. « C’est la victoire de la foi » a dit Luis Enrique, qui a dédié la victoire à tous les supporters et surtout à ceux qui ont soutenu leur équipe après la défaite à Paris. Hier soir, ils étaient 96.290 à y croire, en plus des joueurs et du staff. Ils ont bien fait. En 8 minutes, leurs vies ont changé. « Je suis sûr que tous les enfants qui étaient là s’en souviendront toute leur vie » a dit Lucho. Les adultes aussi.

Abonnez-vous au Blog du Barça!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez-nous sur facebook et twitter.

Photo et vidéos: Olivier Goldstein

 

 

Abonnez-vous c'est gratuit!

5 Commentaires

  1. Un match exceptionnel en émotion en intensité, l’arrogance Parisienne après la match aller et surtout après le but du 3 à 1, il y avait tout hier soir pour vivre cette magnifique Remontada.
    Moi je dis respect et surtout Merci.
    PS: Pour le Parc des Princes merci de modifier l’effet d’annonce « ici c’est Paris » mais plutôt « Paris c’est fini ».
    MES QUE UN CLUB……………………………………..

  2. Ce barca est capable du meilleur comme du pire je me disais que si neymar revient a son niveau de l’année passe ça pouvait marcher tout en mettant la qualification du barca à part messi et suarez travaillent très bien Sergi Roberto a sa place au milieu du terrain pas en décence et Bousquet n,est pas à son meilleur niveau la défense n’est pas cohérente et TER est en phase de progression ce qui fait que le barca encaiss e presq ue a chaque match

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom