Abidal, la surprise du chef

3
2479
Eric Abidal nouveau secrétaire technique du Barça, c'est la surprise du chef.

La nomination d’Abidal au poste de secrétaire technique du Barça a surpris tout le monde à Barcelone. Une décision populaire et étonnante puisque le Français était dans la candidature de Laporta en 2015.

Que Robert Fernandez ne continue pas au delà de son contrat le 30 juin prochain comme secrétaire technique du Barça n’était qu’un secret de polichinelle à Barcelone. Surtout depuis que que le président Bartomeu ne l’avait pas soutenu publiquement le 7 mai dernier sur RAC 1 alors qu’il l’avait fait venir. « Barto » avait alors déclaré qu’il laissait le soin à Pep Segura de décider de l’avenir de celui qui a été bien chahuté depuis deux ans et demi.

Depuis les rumeurs se sont succédées. Dont la dernière, sur RAC 1 hier après-midi, qui évoquait l’arrivée de Thierry Henry. Deux heures, ce fut finalement un autre Français, coéquipier de Titi au Barça de 2007 et 2010, qui allait être nommé : Eric Abidal. Une véritable surprise du chef tant par l’annonce – le secret avait été bien gardé – que par l’historique de l’international avec le comité de direction à la tête du Barça. Bartomeu a pris une décision populaire, certains diront populiste, qui suscite un certain nombre de questions. On en aura les premières réponses le 18 juin lors de la présentation à la presse du nouveau secrétaire technique du Barça, Eric Abidal.

Abidal, populaire

Le Français rentrera donc de Dubaï avec sa femme et ses cinq enfants où il vient de passer une année. Il a pour lui une excellente relation avec les poids lourds du vestiaire, qui vont être ravis de s’adresser à lui pour partager leurs joies et de leurs peines. Abidal aura en effet entre autres missions de faire le tampon entre le comité directeur et l’équipe première. Une sorte de grand frère capable de défendre Busquets face à l’UEFA – « Il n’est pas dans l’équipe de 2015 ? Ils ne connaissent rien au football » – et Piqué face à Arbeloa – « Gerry fait tout le temps des blagues ». Le Français encense par ailleurs régulièrement Messi et avoue considérer Alba comme « l’un des meilleurs latéraux de l’Histoire. » Il a également une relation spéciale avec Umtiti qui l’avait joint à plusieurs reprises pour lui demander conseils avant et pendant son installation à Barcelone. Voilà les deux Lyonnais réunis au Barça avec Dembélé, Digne, et peut-être Griezmann voire Lenglet. Abidal fera aussi le lien avec Valverde et son staff. Un véritable as sorti de sa manche par Bartomeu afin de pacifier sa relation avec le vestiaire, très altérée selon AS.

Le président a aussi offert aux supporters un homme aimé de tous. Sa lutte contre le cancer a ému tous les fans du Barça qui ont une affection particulière pour le Français. A 22 heures hier soir, 92% des 2.770 votants sur Twitter se disaient satisfais par l’arrivée d’Abidal au poste de secrétaire technique du Barça (sondage : @barcainside_fra). De quoi donner un peu d’air à la partie sportive du Club, souvent critiquée (départ de Neymar, recrutement hasardeux d’André Gomes, pas d’ascenseur social entre la Masia et l’équipe première, défaite à Rome…). C’est enfin un interlocuteur très apprécié au sein des instances européennes – il était ambassadeur de la finale de l’Europa League à Lyon. Il participe aussi à des matchs de charité organisés par la FIFA avec notamment Carles Puyol. Autant dire qu’Abidal est connu de tous. C’est d’ailleurs pour cela qu’il avait été nommé ambassadeur du Barça en juin dernier.

Abidal, un fusible ?

La nomination du Français fut toutefois accueillie avec étonnement à Barcelone. Abidal faisait en effet partie de la candidature de Laporta en 2015, qui lui avait offert en cas de victoire le même poste qu’il occupera dans quelques jours. Il était donc contre Bartomeu. Et surtout Rosell, qui n’avait pas prolongé son contrat en 2013. « C’est le seul responsable de mon départ » avait affirmé l’an dernier Abidal à L’Equipe. D’où la surprise quand on connait les liens qui unissent l’ex-président au comité directeur actuel, même si la Fondation Abidal s’est rapprochée de celle du F.C. Barcelone en 2016.

Abidal faisait campagne avec Laporta en 2015

Par ailleurs, si personne ne doute sur sa connaissance du football, beaucoup s’interrogent sur sa capacité à mener à bon port les négociations des transferts dès cet été. Le Français n’a aucune expérience en la matière. En privé, un fin connaisseur du Club pense d’ailleurs que le Barça va embaucher un homme de terrain tandis qu’Abidal aura un rôle de représentation, en plus de son lien avec l’équipe première. Le Français semble servir de paratonnerre au président, à l’image de Cruyff quand il a été nommé entraineur par Nuñez. On lui souhaite la même réussite, tout en se souvenant que le Hollandais aurait été être viré 1990 s’il n’avait pas gagné la Coupe du Roi en 1990. On connait la suite. Mais aussi, donc, que le président n’hésitera pas à le faire sauter si besoin est.

Pep Segura, renforcé.

La nomination d'Eric Abidal au poste de secrétaire technique renforce par
ailleurs la position du directeur technique Pep Segura. Difficile en
effet d'imaginer que viendra maintenant le remplacer Jordi Cruyff, puisque
ce dernier avait demandé à choisir son équipe.

Photo: AFP PHOTO/ FC BARCELONA/ GERMAN PARGA

Abonnez-vous c'est gratuit!

3 Commentaires

  1. Segura conforté dans son poste de directeur technique c’est vraiment un cauchemar. Si il doit y avoir un départ dans le club, c’est bien celui-ci

  2. oui ABidal, Puyol, Xavi et tant d’autres doivent revenir dans les postes techniques ceci permet de bien former les joueurs
    le barca d’hier n’avait pas a se faire ridiculiser pour recruter un joueur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom