Barça : la saison s’accélère

2
3125

Ce dimanche après-midi (16h15), le FC Barcelone passera aux choses sérieuses. Avec ce match face à la Real Sociedad, il débutera une série dans laquelle l’intensité et la fréquence des matchs vont monter d’un cran.

Lors des trois premiers matchs de championnat cette saison, le Barça a inscrit 12 buts pour deux encaissés. Les adversaires ? Alavés (3-0), Valladolid (0-1) et Huesca (8-2). Le 14e de la saison passée et deux promus. Il aurait été fâcheux de ne pas atteindre la trêve en ayant pris neuf points sur neuf possibles, surtout en ayant reçu deux fois. Au terme de ces trois matchs en trois semaines, le XI type n’a quasiment pas bougé d’un iota. Ter Stegen, Alba, Umtiti, Piqué, Roberto, Busquets, Coutinho, Rakitic, Dembélé, Suarez et Messi sont très clairement ceux sur qui « El Txingurri » souhaite s’appuyer en priorité cette année. Nélson Semedo a été l’unique privilégié à pouvoir débuter une rencontre. C’était contre Alavés et il a été remplacé à la mi-temps par Coutinho. Désormais, les rotations devraient être plus fréquentes. À son retour de trêve internationale, le FC Barcelone va se faire aspirer dans une cadence infernale.

Cinq matchs entre le 15 et le 29 septembre

Tout commence donc dimanche, sur la pelouse de la Real Sociedad. Le premier obstacle de la saison. Anoeta n’est pas un stade qui réussit franchement aux Blaugranas. Ils en étaient certes ressortis vainqueurs l’année passée (2-4), mais c’était la première fois depuis 2005-2006. Les optimistes y verront une malédiction brisée. Les réalistes un nouveau rendez-vous dans lequel le Barça peut perdre des plumes. Il s’agira du premier match de la saison sur ses terres pour la Real, après une victoire à Villarreal (0-2), un nul à Leganés (2-2) et une défaite à Eibar (1-2).

Trois jours plus tard, à 18h55, ce sera au tour du PSV Eindhoven pour le premier match de Ligue des champions. Tombé dans un groupe relevé où Tottenham et l’Inter Milan s’ajoutent aux Néerlandais, le Barça n’aura pas le droit à l’erreur. Bien que les Boeren soient clairement les outsiders, les prendre à la légère serait une grande erreur. D’autant plus que le goal-average pourrait être décisif pour départager les équipes au bout du compte.

Suite à cela, se jouera une rencontre plus facile à négocier face à Girona puisqu’elle aura lieu cinq jours après celle du PSV et toujours au Camp Nou. Mais elle sera particulière. Non pas seulement parce que c’est un derby, mais surtout parce que devrait être la seule fois de la saison que les deux clubs catalans s’affronteront en terres espagnoles. Il est prévu que le match retour se dispute le 27 janvier 2019 au Hard Rock Stadium de Miami, en Floride.

Du repos avant octobre

Enfin, pour achever septembre, le FC Barcelone ira à Leganés puis recevra l’Athletic Blibao avant d’entamer le mois d’octobre diabolique. Ces trois derniers rendez-vous (avec Girona) seront le moment pour Ernesto Valverde de faire respirer les organismes les plus important. Ses joueurs auront enchaîné cinq matchs entre le 15 et le 29 septembre et s’apprêteront à se lancer dans le mois le plus chargé de l’année. Le Barça commencera par voyager à Tottenham et Valence avant d’accueillir le FC Séville, l’Inter Milan et le Real Madrid. Autant dire que le groupe azulgrana risque de tourner un peu plus. Les quatre recrues auront forcément plus de temps de jeu. En même temps, difficile d’en avoir moins. Malcom, Lenglet, Vidal et Arthur n’ont, au total, joué que 97 des 360 premières minutes en match officiel cette saison. Nul doute qu’elles toucheront plus souvent la balle lors des deux prochains mois.

 

Photo : 

Abonnez-vous c'est gratuit!

2 Commentaires

  1. Le programme qu’il soit chargé ou non on s’en fou, cette saison l’effectif est au top le banc est bien fourni de talents il n’y a aucun doute là dessus en plus ils sont tous motivés, mais ce que je crains est le non plan de jeu Valverde qui à mon avis est ce qui nous a coûté au match retour contre la Roma, cette manque de confiance en soi est sa grande faiblesse et cela sera bénéfique à nos adversaires de la Champions mais j’espère que cette fois-ci l’effectif dirigé par un Messi revanchard de sa mauvaise saison de l’an dernier ne se laissera pas faire?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom