Le Barça patine à nouveau

3
29
Barcelona's Spanish midfielder Sergi Roberto (L) vies with Getafe's Senegalese forward Amath Ndiaye Diedhiou during the Spanish league football match between FC Barcelona and Getafe CF at the Camp Nou stadium in Barcelona on February 11, 2018. / AFP PHOTO / Josep LAGO

Le Barça patine de nouveau en Liga en faisant match nul face à Getafe au Camp Nou (0-0). L’Atletico revient à 7 points des azulgranas.

Le Barça a concédé son deuxième nul de la saison à domicile en Liga face à Getafe (0-0). La nouvelle défense centrale Mina-Digne a bien tenu, Dembélé a fait une bonne rentrée à l’heure de jeu, mais le Barça patine pour la deuxième fois consécutive en Liga et l’Atletico dort ce soir à 7 points des azulgranas, contre 11 il y a seulement 8 jours. Ne pas jouer en milieu de semaine prochaine, pour la première fois de l’année, va faire beaucoup de bien aux hommes de Valverde.

Le Barça patine en 1ère mi-temps

L’un était prévu, l’autre était envisagé. C’est bien Yerry Mina et Lucas Digne qui ont occupé la charnière centrale du Barça en l’absence d’Umtiti, suspendu, Vermaelen, blessé, et Piqué, ménagé. Le Colombien, qui vivait sa première titularisation sous les couleurs azulgrana, et le Français ont bien assuré le coup derrière en première mi-temps. Mina et Digne, accompagnés par Busquets, prenaient par contre moins de risques à la relance que les habituels du poste. De là à reprocher aux 2 bizuths la mauvaise première mi-temps du Barça devant, il y a un monde.

Les blaugranas, malgré 78% de possession de balle, étaient inoffensifs à l’approche du but de Getafe. Coutinho se montrait peu, 35 ballons en première mi-temps contre 50 à Rakitic, tout comme Alcacer. Résultat à part un coup-franc de Messi dans le mur, rien à se mettre sous la dent côté azulgrana. C’est même Getafe qui faisait passer un frisson dans un Camp Nou enfin bien remplit – 75.000 spectateurs, la 4ème affluence de la saison – mais Ter Stegen veillait.

Dembélé a tout tenté pour son retour

La reprise était crispante. Le Barça ne trouvait toujours pas la solution face à la troisième défense de la Liga. Le public, voyant Getafe gagner du temps, encourageait ses protégés. Qui, à à partir de la 55ème minute, se réveillaient. Suarez, Coutinho et Alba faisaient courir plus de danger en 5 minutes que dans tout le match jusque là. Le problème, c’est que Getafe en faisait autant sur les buts de Ter Stegen.

Les entrées d’Iniesta et Dembélé à la place de Coutinho et Alcacer à la 63ème ne faisaient pas effet de suite. Dembouz, pour son retour, se montrait entreprenant sur le côté droit mais le score restait à 0-0 malgré les tentatives de Yerry Mina de la tête par deux fois (75, 77ème), de Messi ou Suarez. L’entrée de Paulinho, le héros du match aller avec son but de la victoire en toute fin de match, ne changera rien. L’Atletico est maintenant à 7 points, 4 de moins qu’il y a deux journées, et le match à Eibar samedi prochain devient beaucoup plus important que prévu pour la Liga.

Photo: AFP PHOTO / Josep LAGO

 

 

Abonnez-vous c'est gratuit!

3 Commentaires

  1. J’ai trouvé l’équipe très statique, jouant souvent au petit trot. Difficile dès lors de pouvoir contourner ou perforer un bloc défensif solide, bien aidé il faut le dire par un gardien qui était en état de grâce. Au chapitre des performances individuelles, chaque joueur a joué en dessous de son niveau récent… J’ai été content de la première partie complète de Mina, rapide pour sa taille, n’hésitant pas à porter la balle vers l’avant, et s’étant montré dangereux de la tête. J’ai à l’inverse été assez déçu par la rentrée de Dembélé, trop timide, faisant fréquemment de mauvais choix (malgré un très beau centre pour Suarez) et ayant glissé trop souvent. Libère toi Ousmane !
    L’Atletico revient à 7 points mais son calendrier est bien plus difficile que celui du Barca, donc je ne m’inquiète pas plus que cela.

  2. La véritable Liga commence maintenant. Les matchs retour sont difficiles en raison du fait que les équipes mal classées vont se révolter, les milieux de tableau ambitionnent de garder ou améliorer leurs places. Ajouter à cela la fatigue relative de certains joueurs clef du Barça, un banc peu consistant, l’engagement dans d’autres compétitions. Je crains pour la suite à venir. Les sept points d’avance ne seront pas de trop.
    Je ne serai pas sévère avec Dembélé: il est un peu fou, s’emballe trop sans réfléchir. Il n’a pas pas encore compris qu’il a changé de club et joue dans une équipe au style de jeu spécifique. Coutinho fera son trou, il semble humble et travailleur.
    Jusque là, je qualifierai Valverde de « sorcier » , car pour arriver à faire ce parcours avec ce qu’il a comme effectif, bravo! Respect.
    Je dirai à Guillaume que même si l’Atletico a un calendrier plus difficile que celui du Barça, ce dernier a plus à perdre, d’autant que toutes les équipes de la Liga viennent faire le match de leur vie contre le Barça: la référence à battre! Donc, les matchs il faut les gagner, car ce sont les équipes réputées les plus faibles qui posent problèmes. Elles jouent des matchs coupe plutôt championnat.
    Je reste cependant raisonnablement confiant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom