Pourquoi le Barça a-t-il perdu contre Alaves?

6
7
Pourquoi le Barça a-t-il perdu contre Alaves?
BARCELONA, SPAIN - SEPTEMBER 10: Lionel Messi (L) and Neymar Jr. of FC Barcelona look on during the La Liga match between FC Barcelona and Deportivo Alaves at Camp Nou stadium on September 10, 2016 in Barcelona, Spain. (Photo by David Ramos/Getty Images)

Le Barça a perdu samedi contre Alaves (1-2) contre toute attente. Surpris tactiquement, les Blaugranas ont aussi fait les frais de faillites individuelles.

C’était un mach piège et le Barça est tombé dedans contre Alaves. Le double champion d’Espagne, avec 7 changements par rapport à la dernière journée, a perdu sur son terrain face au promu (1-2). Les raisons de cette débâcle sont multiples.

1- Manque de planification contre Alaves

Première surprise, et elle nous vient du banc. Dans un accès de sincérité, Luis Enrique a reconnu après le match qu’il ne s’attendait au 5-4-1 d’Alaves. « Nous n’avions pas anticipé cette tactique. Résultat, nous n’avons pas été fluides. Nous avons offert (sic) de nombreuses minutes (…) et nous nous sommes améliorés (qu’) après la mi-temps. »

Un vrai manque de planification donc de la part du staff. Mais aussi d’adaptation des joueurs qui ne se sont montrés dangereux qu’à deux occasions en première mi-temps sur des tirs de Rakitic (au-dessus) et Aleix Vidal.

2- Le retour des rotations

L’an dernier la composition de l’équipe pour un tel match était courue d’avance car Luis Enrique ne comptait pas sur Adriano, Douglas, Vermaelen, Bartra, Munir ou Sandro, tous partis cet été.

Cette saison c’est différent. C’est « le meilleur effectif depuis que je suis arrivé » a dit Luis Enrique, qui dispose de 22 joueurs et 2 joueurs par poste.

L’entraineur a donc converti ses paroles en actes dès le match contre Alaves en mettant au repos Piqué et S. Roberto, avant de faire débuter Messi, Suarez et Iniesta sur le banc. Une stratégie qui n’a pas fonctionné mais qui rappelle celle de sa première année à la tête du Barça. Son équipe d’alors, avec des rotations continues jusqu’en décembre, avait fini très fort physiquement et fait le Triplé en 2015. Nul doute que Luis Enrique veut répéter ce schéma cette saison plutôt de laisser le même 11 et couler en mars-avril.

3- Des nouveaux pas encore au top

Recrutés cet été, Alcacer, Cillessen, Digne et Denis Suarez étaient titulaires contre Alaves. Et même s’ils n’ont pas démérité, ils n’ont pas été non plus décisifs. Alcacer s’est empêtré dans la toile d’araignée dressée par le promu. Cillessen, battu deux fois, n’a pas fait d’arrêt miracle. Digne n’a pas été aussi tranchant que lors de ses premières apparitions. Et Denis Suarez n’a pas trouvé l’ouverture au milieu de terrain.

Tous ont pourtant des circonstances atténuantes. Alcacer, par exemple, n’a même pas une semaine d’entrainement avec le Barça dans les jambes. Cillessen, arrivé de l’Ajax en la fin du mercato, n’a disputé que deux sessions de plus. Digne ne jouait plus depuis le 17 août. Et Denis Suarez, même s’il a remplacé Iniesta blessé le mois dernier, n’a disputé que 328 minutes en équipe première.

Elles ont donc besoin de temps. « Le plus dur commence pour eux » a dit le secrétaire technique Robert Fernandez la semaine dernière. Elles ne pensaient peut-être pas que ça commencerait dès le match contre Alaves.

4- Des faillites individuelles

Enfin le Barça a été victime de faillites individuelles. Comme Neymar, qui a voulu en faire trop jusqu’à la rentrée de Messi. Comme Mascherano, impliqué sur les deux buts adverses. Ou comme Aleix Vidal, lui aussi coupable sur le deuxième but.

Si Mascherano a été relativement épargné par les critiques, Vidal, lui, a été pris pour cible. « Il n’est décisif ni derrière ni devant » a-t-on pu entendre samedi soir après le match sur Catalunya Radio. Inquiétant car Vidal est le seul arrière droit de l’effectif en compagnie de Sergi Roberto.

Abonnez-vous au Blog du Barça!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez-nous sur facebook, et twitter!

Photos: David Ramos/Getty Images

6 Commentaires

  1. Le barça doit savoir que Mathieu et Vidal n ont pas leurs places dans l équipe. Au Burkina Faso les fans n aiment ces deux là. Surtout Vidal . en économie monétaire on dit que: » la mauvaise monnaie chasse la bonne monnaie  » . svp ne chassent pas les bon joueurs encore pour des nulles comme le cas Alves # Vidal. Côté coach: Luis doit savoir que l’actuel coach du City en son temps au Barça ne faisait pas ces erreurs . on met toujours les bons joueurs et quand on gagne , on fait tourner l’effectif.

    • Même Guardiola faisait de nombreuses erreurs, c’est humain!!
      Cependant le cas Aleix Vidal est vraiment inquiétant tant il est médiocre. Lui qui réclamait du temps de jeu, après de telles performances ne peut causer aucuns problèmes à Sergi Roberto. Mais dans l’ensemble cette défaite va nous faire du bien dans la mesure où elle va nous permettre de nous ressaisir et de refaire ce triplé!! Visca El Barca!!!

  2. Enrique a fait la grosse erreur de minimiser l’équipe avant meme le début du match. Il faut dominer d’abord l’adversaire avant de faire entré les joueurs à tester. C’est la faute de Enrique et non des joueurs. Il faudra des semaines avant de rattraper ce retard.
    C’est une bonne leçon pour le coach. Ni bu

  3. Faire tourner serait utile si on pouvait faire 6 changements comme en amical, et apporterait un plus aux choix tactiques. Avec des temps morts type basket-ball, pour re organiser le jeu ( et passer des pubs :-).., re passer les videos d actions litigieuses..)
    Aujourd’hui, mieux vaut rester sur du classique, et sans etre medecin, je crois
    que le risque de blessure est plus grand avec des rentrees en match .
    Et puis Messi c est le Moliere du foot, laissez le nous mourir sur scene, et nous avec sur les tgv gradins ! Mourir de plaisir bien sur !

  4. luis Enrique doit être systématiquement viré. S’il se prend pour un grand monsieur il n’en est rien à mes yeux car l’erreur qu’il a commise ne se pardonne pas. Même un entraîneur amateur ne fera guère cette ignoble erreur. On propose une équipe capable d’assurer avant de faire tourner. Il faut qu’il aille voir Zidane. Le Barca est très important à mes yeux donc il ne faut pas qu’il nous crusifie en faisant des erreurs d’amateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom