Barça-PSV : la Ligue des champions commence maintenant

5
1466

Le FC Barcelone reçoit le PSV Eindhoven, ce soir, à 18h55, dans le cadre de la première journée de Ligue des champions 2018-2019. Les statistiques sont clairement en faveur des Catalans et Valverde devrait aligner son équipe type.

« C’est année, l’objectif, c’est la Ligue des champions. Nous avons un groupe extraordinaire, c’est pourquoi nous pouvons nous battre pour aller chercher ce titre. » Lionel Messi semblait sur-motivé, le 3 septembre dernier, sur Catalunya Radio. « Nous attendons la Ligue des champions avec impatience », ajoutait Ivan Rakitic dans Mundo Deportivo une dizaine de jours plus tard. Après trois ans d’affilée sans voir plus loin que les quarts de finale, les Blaugranas ont le couteau entre les dents. Leurs yeux injectés de sang sont rivés sur le trophée. Quiconque se mettra en travers de leur route aura affaire à des hommes remontés comme des pendules. Ce soir, c’est donc le PSV Eindhoven qui ouvre le bal. Dans un groupe composé également de Tottenham et de l’Inter Milan, les Néerlandais font clairement figure d’outsiders. « On a un groupe très compliqué, admettait Philippe Coutinho, hier, en conférence de presse. Ça se jouera sur des détails. » Mais au Camp Nou, il n’y a pas de détail qui compte : c’est toujours le Barça qui est favori. Reste à savoir si les socios répondront présent pour cette affiche organisée à 18h55, un horaire inédit pour eux. En plus du résultat du match, cela est un réel enjeu. « J’espère que cela n’aura pas d’incidence en tribune et que les gens viendront », soufflait Ernesto Valverde devant les journalistes. Le match à été prévu à cette heure-ci pour les télévisions, mais pas sûr que les Catalans se rueront directement après le travail sur un match de poules contre le PSV…

LIRE AUSSI : Les 11 joueurs qui ont joué au Barça et au PSV

Le Barça a les chiffres pour lui

Côté football, il faut remonter au 1er mai 2013 pour trouver une trace de défaite du Barça à domicile en Ligue des champions, date de la demi-finale retour face au Bayern Munich perdue 0-3 après le 4-0 de l’aller; 26 rencontres se sont écoulées entre temps. Mieux, le FC Barcelone a gagné chacun de ses cinq matchs dans son antre l’année dernière. Mieux de mieux, il a aussi remporté tous ses matchs de phase de poules à la maison lors des cinq ultimes saisons. Mais le rayon des statistiques flatteuses est interminable dans la capitale Catalane et la liste pourrait dérouler encore un moment. Une dernière pour la route ? Le « Més que » a terminé premier de son groupe et atteint au moins les quarts de finale lors de chacune des 11 dernières saisons. Deux records. Pour le PSV, les six affrontements des deux clubs en Coupes d’Europe ne tournent pas au carnage (le Barça a gagné deux fois, pour une défaite et trois nuls), mais les chiffres n’équilibrent pas la balance pour autant. Au contraire. Les Néerlandais n’ont jamais gagné en Espagne en 14 visites. De plus, Mark van Bommel, Azulgrana lors de la saison 2005-2006, reviendra au Camp Nou, mais en tant que coach cette fois. En face de lui, il retrouvera deux hommes qu’il avait affronté en finale de Coupe du monde : Gerard Piqué et Sergio Busquets. Ça ne s’était pas terminé en sa faveur.

Le XI de gala

Le milieu et le défenseur Espagnols, bourreaux de l’Oranje en 2010, seront forcément titulaires. La Champions League étant une priorité, Ernesto Valverde, fidèle à lui-même, ne fera pas de fantaisie. Luis Suarez sera aligné en pointe pour son 50e match de C1. Il retrouvera un club qu’il a déjà affronté à neuf reprises en Eredivisie, lorsqu’il évoluait à Groningen et à l’Ajax. Il leur avait marqué cinq buts au total mais n’était sorti vainqueur que deux fois. En attaque, il sera évidemment accompagné de Lionel Messi et Ousmane Dembélé. L’Argentin, transparent à Valladolid et Anoeta, se montre toujours beaucoup plus à son avantage à domicile (quatre buts et deux passes décisives contre Alavés et Huesca) et surtout contre les Néerlandais. Face à l’Ajax Amstredam, il compte six réalisations en quatre matchs. Le champion du monde, lui, a planté lors des trois dernières rencontres (Valladolid, Huesca, Real Sociedad) et a été sorti à la 77e minute samedi dernier. Busquets et Coutinho non plus n’ont pas joué l’intégralité de la partie puisque l’Espagnol est entré à la 57e et le Brésilien à la pause. Le technicien blaugrana a aussi choisi de faire sortir Nélson Semedo, mais pas pour le faire souffler. Peu convaincant contre la Real Sociedad, le Portugais laissera sans surprise sa place à Sergi Roberto dans le couloir droit.

Notre XI : ter Stegen – Alba, Umtiti, Piqué, Roberto – Busquets, Coutinho, Rakitic – Dembélé, Suarez, Messi.

 

Photo : GABRIEL BOUYS / AFP

Abonnez-vous c'est gratuit!

5 Commentaires

  1. Vivement que nos joueurs montrent vraiment l’envie de gagner cette league des champions ce soir afin que n’importe quelle équipe qui s’opposera à nous cette saison soit terrorisé à l’avance. L’image que les équipes ont actuellement du Barça fait pas du tout peur. Moi je vais toujours insisté sur le poste de piqué et de vidal. Le premier doit souvent laissé place à un autrr car il n’est plus le meilleur confirmé face à ces concurents direct, toujours du mal dans les un contre un, dans les courses. Il a certes des qualités mais aujourd’hui d’autres peuvent mieux faire si on leur donne la chance.
    Le deuxième selon moi, n’est pas bien utilisé par le coach. Quand on sort dembele pour vidal et qu’on envoi coutinho sur l’aile a chaque fois cela me parait étrange et je me demande sil peut arriver que valverde aligne, vidal-rakitic/busquet-coutinho au milieu. Si vidal a déjà un poste fixe dans ce milieu, si oui, lequel. J’ai peut être laissé de côté le vrai sujet d’aujourd’hui mais cela me rongeait depuis un bon moment. Vive notre Barça et que la victoire soit notre

  2. Vidal ne mérite pas d’être titulaire. il n’a pas la technique de aucun milieu de l’équipe. il rentrera pour rendre service à l’équipe dans les match rugueux. d’ailleurs j’étais pas content de sa venu ! le style de l’équipe se perd avec des joueur comme ceci ! j’aurais aimer de jong, rabbiot, thiago. Vidal n’a pas sa place. donner la chance à Denis, Arthur… est plus justiciable à mes yeux ! vive la Barça. vive Vidal sur le banc!

    • Suarez a de la technique selon toi? Le barca a toujours eu ces joueurs dans l’équipe. Que diras tu de seydou keita? Puyol, etc.. Pourtant on a gagné des titres. Si on aime pas un joueur c’est autre chose. Il a été titulaire avec guadiorla qui est plus exigeant et plus perfectionniste que valverde. Cela veut tout dire.m selon moi.

  3. On ira nul part avec Valverde. Dès qu’on va tomber contre des clubs qui savent jouer au foot, on va avoir droit à du bon 4-4-2 double pivot avec sa majesté « Backitic » qui fera de magnifique passes à ter Stegen (ce dernier qui devra d’ailleurs se muer en sauveur comme souvent, tout en espérant un nouveau miracle de Messi) et un Sergi Roberto qui n’apporte rien mais qui depuis son but lors de la remontada a atteint un statut divin qui semble empêcher la grande majorité à se rendre compte de sa médiocrité.
    Mais oui, continuez à faire comme si de rien n’était alors que les maux sont profonds et nombreux.
    J’ai mal à mon Barca.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom