Bonjour l’Europe, c’est le Barça

8
317
Bonjour l'Europe, c'est le Barça!
Barcelona's French forward Ousmane Dembele (C) celebrates with Barcelona's Argentinian forward Lionel Messi (R) and Barcelona's Spanish midfielder Andres Iniesta after scoring his team's second goal during the UEFA Champions League round of sixteen second leg football match between FC Barcelona and Chelsea FC at the Camp Nou stadium in Barcelona on March 14, 2018. / AFP PHOTO / Josep LAGO

Un 3-0 contre le champion d’Angleterre est comme une carte de visite qu’on présente en société. Bonsoir l’Europe, c’est le Barça qui est en 1/4. 

C’est le match qu’il fallait faire, au moment où il fallait le faire. Tout comme il y a 10 jours contre l’Atletico, le Barça a répondu présent en sortant un match comme une carte de visite envers l’Europe du foot. Les Blaugranas seront vendredi au tirage au sort des 1/4 de finale avec les Anglais de Manchester City et Liverpool, les Italiens de la Juve et la Roma, le Bayern et les Espagnols du Real et de Séville. Avec beaucoup plus de chances d’aller au bout que l’an dernier.

Premier but de Dembélé

Busquets avait demandé à son équipe de ne pas spéculer en conférence de presse d’avant-match. Il a été exaucé puisque Valverde a lancé dans le grand bain Dembélé à la place de Paulinho et en titularisé Iniesta qui revenait de blessure. Un risque qui s’est avéré payant puisque dès la 3ème minute Messi ouvre le score après un relais avec Dembélé, Suarez et l’aide involontaire d’un défenseur de Chelsea.  Dembouz double ensuite le score à la 20ème d’un tir puissant dans la lucarne droite de Courtois, son premier sous les couleurs blaugrana. Le Français a bien choisit son soir pour ouvrir son compteur.

De son côté Chelsea avait bien son temps fort pour revenir, juste après le 1-0. Ter Stegen bloquait un tir de Wilian (14ème), un autre d’Hazard (36ème), avant de voir son poteau repousser un coup franc Blue dans les arrêts de jeu de la première période. Mais les Anglais échouaient sur une défense de fer, un ROC nommé Umtiti, et un Iniesta qui défendait comme s’il n’avait encore jamais gagné un titre.

God Save The King

Le Barça allait toutefois souffrir en début de seconde période. Les Blues vêtus de blanc réclamaient même un pénalty qui semblait évident des tribunes. Mais l’arbitre Skomina, qui désespérait les blaugranas par son manque de sévérité  ne broncha pas.

Ce fut le moment pour Valverde de remplacer Iniesta par Paulinho afin d’apporter du muscle pour conserver l’avantage au score (55ème). La dernière demie-heure s’annonçait toutefois longue sans Don Andrés ni Busquets, obligé de sortir à la 61ème. C’était sans compter sans Messi qui, sur un contre, contournait la défense anglaise pour inscrire le 3-0 qui fit chavirer les 97.183 spectateurs du Camp Nou (63ème). Dieu avait entendu la prière de l’Espai Animacio qui lui avait demandé en début de match de sauver le Roi Leo. Qui fêtait sa récente paternité dans les bras d’André Gomes, entré à la place de Busi et O-VA-TIO-NNE par tout les supporters après avoir révélé son mal-être dans une interview à Panenka mardi.

Bonjour l’Europe

Mais ne parler que de l’attaque serait oublier la grosse performance défensive du Barça. Umtiti a été un MAGISTRAL, Piqué son complément idéal, et Ter Stegen, avec l’aide de ses poteaux, 2 fois, ont tout arrêté. Prochain arrêt, les 1/4 de finale.

[mks_toggle title= »Abonnez-vous c’est gratuit! » state= »close « ][jetpack_subscription_form][/mks_toggle]

Photo: AFP PHOTO / Josep LAGO

Abonnez-vous c'est gratuit!

8 Commentaires

  1. Le rideau est tombé ! Ce n’est pas le plus grand match du Barça, mais les joueurs ont été sérieux et disciplinés. La défense a bien tenu face aux déboulés d’un Chelsea combatif, mais peu chanceux et maladroit. Messi, Iniesta, Bousquet , Umtiti, Pique et Roberto ont été à la hauteur. Dembélé s’est bien comporté compte tenu de l’importance de cette confrontation et laisse entrevoir ses immenses talents. Toutefois, il s’est fait dribblé trop facilement plusieurs fois comme un débutant. J’ai apprécié ses courses et notamment celle qui a amené le second but. Il est parti de loin, tout comme Messi, pour arriver au bon moment et, avec une grande lucidité, contrôler et frapper au but. IL doit travailler son aspect défensif.
    J’espère que Gomez verra la vie autrement suite aux encouragements du public.
    Le plus dur est à venir car les gros calibres sont là. Arriver en 1/4 de finale de la LDC est déjà un sérieux écrémage. Le joueurs doivent se sentir des ailes pour bien finir la saison !

  2. Ils ont tous fait un bon match mais il faut travailler sur les tirs de loin car les grosses cylindrées que nous allons affronter sont très forte dans ceux ddomaines et aussi Valverde doit donner des cours comment il faut éviter de donner des chances dans les champs de danger or si Chelsea avait réussi de marquer un de ses deux poteaux le match aurait pris une autre envergure donc il faut ne pas faire les fautes dans ceux zones pour les bons tireurs d’élite , Visca Barça.

  3. Bravo au Barça! Dans ce match, j’ai réalisé combien le Barça était plus qu’un club. L’attitude de Leo à l’endroit d’André GOMES et l’ovation du public pour ce dernier. Je suis convaincu que le Barça, avec ces valeurs humaines est incontestablementle meilleur club du Monde. Malgré son énorme talent, la générosité de Messi tire les autres vers le haut. Je crois que nous ne verrons plus un André GOMES timoré au Barça, s’il peut réaliser combien nous comptons tous sur lui. Merci Messi, Bravo Barça.Força Barça

  4. Bravo Hermann! je suis du même avis. De même que j’ai beaucoup apprécié l’accolade entre Messi et Dembélé après le second but. Ce sont des signes qui ne trompent pas. L’équipe se porte bien !
    Je commençais à râler après Gomes, mais ses aveux-confession m’ont touché et c’est signe qu’il a de l’humilité et qu’il veut réussir. C’est tout à son honneur.
    Le gardien Courtois aurait été bien avisé de poser un filet entre ses jambes! Comme si un ne suffisait pas, il en prend deux ! On a même failli assister à un but-gag de Suarez suite à une hasardeuse relance de ce goal. William s’est nettement détaché du lot et il allait tellement vite que ses coéquipiers avaient du mal à suivre! Chelsea, qui comptait sur les contre-attaques pour renverser la situation, s’est fait prendre à son propre jeu. Le Barça a préparé sa défense pour cela et donc la domination de Chelsea était attendue …..et contrée. Quant au « pénalty » non sifflé, et selon l’avis de deux journalistes visiblement pro-Chelsea d’une chaine quarari, l’arbitre se trouvait pas loin de l’action et il a eu raison de ne pas intervenir. Le joueur est tombé trop facilement. Au milieu du terrain, il serait resté debout et courrait comme un lièvre.
    Cette victoire doit renforcer la conviction des joueurs que le plus beau est à venir, car le Barça n’a encore rien gagner cette année, bien que tous les espoirs soient permis.
    Mr Valverde: soit vous êtes un génie, soit un extra-terrestre déguisé en entraineur ! Dans les deux cas, ne changez rien!

  5. ET maintenant prions ensemble pour éviter Manchester City en 1/4…. a choisir je prend l AS Roma ou Séville . Je préfère éviter aussi le Bayern . Le réal ? Ils doivent nous craindre sûrement plus que l on pense ….
    Au fait la blessure de Busquet ? Des infos ?

  6. Vu le match d’hier je pense que valverde doit corriger plusieurs chapitres ,rakitic perd bcp de balles et il recupere rarement par des fautes ou par des touches a l’adversaire donc il faut faire attention le bayern et le real ne pardonne pas , maintenant le tirage moi je souhaite la roma

  7. N’ait pas peur bror Ktalen , le Bayern ou le M.City ne sont pas à notre hauteur et nous ccraignent. Si les joueurs jouent comme hier soir nous les compteront sans problème et j’en suis persuadé que ce trophée sera le sixième du Barça. Visca Barça, vamos nos guerriers .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom