Certains joueurs du Barça protégés par leur statut ?

9
5675

Samedi, lors de la réception d’Alavès pour le coup d’envoi de la Liga, Ernesto Valverde a fait des choix, dans son onze de départ comme dans le coaching. Des choix qui peuvent paraître moins dictés par la logique sportive du terrain que par le respect du statut de certains poids lourds du vestiaire. Une situation qui, si elle perdure, pourrait nuire au rendement de l’équipe.

Un jour, fatalement, vient le crépuscule des légendes. Ce jour où les corps s’épuisent, où le rendement fléchit. Ce jour où les monuments ont du mal à assumer leur statut, le poids de leurs exploits d’hier et leur salaire. Tôt ou tard, Piqué, Busquets et Messi entreront dans cette phase cornélienne pour la direction sportive, qui devra prendre des décisions douloureuses, car le football du présent s’écrit rarement avec les souvenirs du passé, même récent. Si ces trois vaches sacrées du vestiaire ne sont pas encore arrivées au bout du chemin, certains de leur coéquipiers, pour des raisons différentes, semblent protégés alors que, sportivement, la concurrence pourrait prétendre à plus de protagonismo. Illustration à la lumière des trois changements effectués samedi par le coach blaugrana.

Sergi Roberto, porté par le vice-capitanat

Jusqu’à l’éclosion espérée des Aleña, Miranda et Puig, Sergi Roberto reste à ce jour la figure de la Masia dans l’effectif de l’équipe A. Depuis cet été, il est également n°4 dans la hiérarchie des capitaines catalans, derrière BusquetsPiqué et Messi. Des galons qui pourraient favoriser SR20 au moment de le départager de la concurrence. Au milieu, même s’il est un couteau-suisse capable de jouer à tous les postes, il ne semble pas avoir le bagage pour espérer devenir titulaire. En tant que latéral, il y a clairement match entre Semedo et lui, et le Portugais mériterait peut-être d’obtenir une continuité de quelques rencontres pour pouvoir être réellement jugé. Mais ça n’arrivera probablement pas…

Samedi, Valverde a, de façon assez incompréhensible, aligné deux de ses relayeurs les moins créatifs (Rakitic et Roberto) pour venir à bout d’Alavès, laissant les profils plus « joueurs » (Coutinho, Arthur, Rafinha, voir même Vidal) sur la touche. A la mi-temps, sentant le besoin de changement dans l’entrejeu, la victime se nomme… Nelsinho, pourtant à créditer d’une mi-temps tout à fait honnête. Si l’ancien benfiquiste paie les pots cassés lorsque son concurrent direct n’est pas bon, il va être difficile de lui expliquer le pourquoi et de le maintenir concerné toute la saison.

LIRE AUSSI : Quels capitaines derrière Messi et Busquets ?

Rakitic, jusqu’à l’épuisement

Sans parler de l’aspect frileux affiché par Valverde au moment d’aligner Rakitic et Sergi R. aux côtés de Busquets. On comprend assez mal le fait que le Croate ait participé aux 90 minutes face au Deportivo Alavés. Avec son record mondial de 71 matches joués en 2017-18, saison finie le 15 juillet, Raki pouvait se passer d’un match complet le 18 Août, à son retour de vacances. Surtout, avec une prestation très neutre alors que le Barça avait besoin de créativité, il aurait pu (dû ?) laisser sa place à un remplaçant plus jugon, puisqu’Arthur, Vidal et Rafinha étaient disponibles sur le banc. Qu’il soit bon ou qu’il le soit moins, Rakitic paraît de toute façon indéboulonnable pour Valverde. Avec la richesse de l’effectif actuel au milieu, le « Txingurri » devra peut-être revoir à la baisse le temps de jeu du vice-champion du monde, histoire de ne pas le griller et de laisser des minutes au reste de l’effectif.

Suarez, le plus problématique

Face aux Basques, samedi, avant une passe décisive inspirée pour Lionel Messi au bout du bout du temps additionnel, Luis Suarez avait à peu près tout raté. Comme lors de la Supercoupe. Comme lors de pas mal de rencontres la saison dernière et lors du Mondial avec l’Uruguay. Peu mobile, il a trop peu proposé de solutions à ses partenaires. Maladroit techniquement, il a anéanti plusieurs actions lorsqu’on arrivait à le trouver. Au moment d’opérer un coaching, Valverde décide pourtant de maintenir Luisito, au détriment d’un Dembélé autrement plus percutant. Le champion du monde a certes gâché devant le but, mais il a été le plus incisif avec Messi et il aurait mérité, plus que l’Uruguayen, de finir la rencontre. Si la « Pulga » n’avait pas brisé le 0-0 à l’heure de jeu, il eût été intéressant d’observer les décisions du Mister qui, au final, n’aura pas utilisé la cartouche Malcom.

SUAREZ NE SORT JAMAIS.
En 2017-18, l’Uruguayen a été titulaire 32 fois en Liga et 10 fois sur 10 en Champions. Il a été remplacé 5 fois (dont 3 fois après la 90ème). Titulaire, il n’a donc manqué que 22 minutes sur les 3780 de jeu .
[Source Transfermarkt]

L’an passé déjà, Suarez avait démarré difficilement la saison, avant d’atteindre la barre des 25 buts et 12 passes décisives en Liga (un seul but en Champions, en revanche, ce qui est plus inquiétant). Ses chiffres seront respectables, en fin de saison, on n’en doute pas. Mais ce n’est même pas le problème. Il restera le buteur qu’il a toujours été et continuera de claquer. Le souci se situe dans le déchet qui est le sien et qui annihile nombre d’actions offensives (sans que ce soient de vraies prises de risque, comme pour Dembélé par exemple). Que se passerait-il si l’équipe jouait avec une animation offensive différente avec, à sa place, numériquement, un joueur plus inspiré et dont la justesse technique et les prises de décisions permettent la continuité des actions ? Il serait intéressant de voir ce genre de formule à l’oeuvre. Toujours est-il que, si le « Pistolero » continue sur cette voie, même en maintenant un ratio but/match acceptable, la question de sa présence dans le onze finira par se poser. Aujourd’hui, elle ne paraît même pas sujette à discussion. On est prêt à parier qu’elle va le devenir, de préférence trop tôt plutôt que trop tard.

Abonnez-vous c'est gratuit!

9 Commentaires

  1. Merci M. Llop pour cet article qui en exergue un certaupin dysfonctionnement de la gestion du Club et de l’effectif. Je n’ai aucun doute que les nouvelles recrues arriveront à s’imposer tot ou tard, justement à cause de la baisse du régime de Busquets, Suarez et Rakitic, mais aussi a cause du mercato qui n’a pas atteint les objectifs déclarés par la direction du Club. La piste de Griezmann allait améliorer le potentiel d’attaque mais brusquement cette même direction abandonne la piste d’un avant centre, c’est le même cas pour un latéral. Conséquence, valverde n’a plus d’autres choix que de jouer avec ceux disponibles. Le swap de rabiot avec rakitic aurait peut être pu être bénéfique pour le barça, malheureuse cette piste aussi semble être abandonnée. Espérons que Suarez se rattrape au moins jusqu’au prochain mercato. VISCA BARCA

  2. Vous avez peut-être raison mais y a à redire. Roberto est meilleur que nelsinho au poste de latéral. En tant que latéral, ses perfs sont clairement au dessus de celles de semedo. Samedi dernier roberto n’a pas donné le meilleur rendement au milieu mais tjrs est-il que quand on l’a mis au milieu on a clairement vu la différence. Rakitic, oui c’est vrai il a une confiance totale de valverde, mais là aussi c’est grâce à son rendement. Les remplaçant oui, mais on a vu c qu’arthur a pondu en super coupe, rafinha incertain il part ou il reste et enfin vidal faut y aller mollo avec lui, le mec n’a pas de compétition en jambes. Bon c aussi vrai que valverde n’est pas du genre à prendre des risques. Il fait bcp moins de rotation. Pour le cas suarez, il est jusque là l’avant centre de l’équipe et l’un des meilleurs au monde, rendement à l’appui. C vrai il a des déchets techniques c depuis la nuit des temps. Mais il score, il a une très bonne vision de jeu. C serait difficile de se passer brutalement ou brusquement d’un tel monsieur pour prendre un risque avec dembouz, malcom ou munhir. Une chose que vous n’aviez pas évoqué est le choix fort de faire débuter dembele en lieu et place de coutinho. Il aurait mérité d’être souligné. Bye

  3. J’avais parfois le sentiment d’être le seul à le constater mais merci à vous de le déclarer publiquement, Suarez est tout simplement devenu NUL, même avec l’Uruguay alors qu’il avait tjrs été devant Cavani mais durant le mondial l’équipe était dépendante de Cavani, de son côté Suarez est devenu un poids pour ses équipe. Toutes les constructions qui passent par lui sont automatiquement gâchées. Il est temps que le coach comprenne qu’il doit goûter au banc de touche.
    Concernant Rakitic, certes il est mortel dans l’anticipation, il sait souper les lignes pour récupérer des ballons mais quelle nonchalance, quel manque de justesse technique c’est presque révoltant, le plus bizarre encore c’est qu’il fini presque tous les matchs. C’est quoi le projet de ce coach ? Que veut-il à notre équipe ? On a des joueurs pour développer notre jeu mais il nous impose des joueurs tellement médiocres. Il faut que la direction technique le secoue à ce propos et que Rakitic soit vendu. Arthur Melo bien qu’ayant moins d’expérience ose plus et il est plus juste techniquement que Rakitic ! Valverde doit dégager

  4. Comme beaucoup sur BarcaInside, Luisito m’inquiète depuis quelques temps déjà. Mais là son début de saison est tout simplement ca-tas-tro-phi-que … Je me souviens de son arrivée en 2014 ou il avait été très précieux dans le jeu. Combinant à merveille avec Neymar, Messi & Co au bout de 4/5 matchs jusqu’à la fin de la saison 2014/2015, actuellement il est bien loin de ce niveau de performances : Très inquiétant ? oui !!!
    Nelson Semedo peux réussir si on lui laisse un peu de temps et quelques matchs pour évaluer sa progression, il me semble plus concentré et plus attentif sur le plan défensif : A voir sur le terrain !
    Quant à Rakitic ? C’est un crève cœur que de le voir partir au PSG, mais si le Barça en tire 100/120 M pourquoi pas. Reste la question : On prend qui à sa place ?

  5. Et bien je résume en tout ça à l’échec technique du coach de bien définir un système de jeu adéquate à tous ces talents. Vu l’effectif qu’il y a cette saison on voit bien que Valverde n’est pas doté d’expérience technique pour guider ce club est cela à affecter le second pilier de l’équipe, Suarez et Busquets mais puisque nous n’avons pas un remplaçant idéal j’espère que le cas de Suarez sera passagère pour le reste souhaitons que ce coach trouve la bonne formule or critiquer ne sert à rien.

  6. Merci M. Llop pour cet article. comme vous le dites « vaut mieux trop tôt que trop tard ».
    je suis tout à fait d’accord que tous les joueurs cités sont problématique et surtout surtout Luisito. son cas est très problématique peut être et surement il va retrouver ses état mais le problème c’est que comme Valverde l’a rappelé en Ligue des champions il suffit d’un mauvais match pour se retrouver à la porte dans cette compétition notre 11 de départ doit être bon très bon d’ailleurs et non à peu près c’est pas là-bas que nous irons espérer on doit y aller avec des assurances.
    Pour le cas de Sergi Roberto je pense que c’est la faute du club et du coach on l’a trop utilisé comme latéral parce que c’était le poste qui avait le plus besoin de son aide au point où il est meilleurs comme latéral que comme milieu qui est pourtant son poste de prédilection. je suis d’accord que Samedo est bon mais il a des manques beaucoup de manque par rapport à Sergi qui en plus de son rôle de latéral débloque souvent par son apport supplémentaire au milieu en cours de match. même si je suis de ceux qui pensent que vu sa progression avec le temps Samedo va surpasser Sergi à ce poste. peut être on devra l’envoyer prendre la relève de Busquets.
    pour Rakitic le problème pour moi c’est Messi. le Messi qu’on a connu jusqu’en 2010 n’est plus la aujourd’hui on a un Messi (comme lui même a eu à le dire) joue beaucoup plus au milieu que’en défense et et puisqu’il est au milieu gauche il empêche Rakitic de prendre des risque comme au à son arrivée et pire les manquement défensifs de Messi il doit les rattraper. et avec ce que la MSN apportait Lucho l’a transformé en 6 carrément au point où même en Croatie il joue derrière Modric (avant il jouait devant lui). donc c’est pas de sa faute mais celle du système et peut être des coachs qui ont du s’adapter aux variations de jeu de Messi.
    mais pour moi ce n’est même pas un problème ça permet à Coutinho de jouer milieu bien plus offensif lui qui à limage de Messi ne sait pas du tout défendre et donner la chance à Dembélé de jouer titulaire. par contre je suis d’accord qu’on doit réduire son temps de jeu.
    c’est au coach de s’adapter aux changements avec un système adéquat
    moi je vois bien un 4-2-3-1, un 4-4-2 ou un 4-3-3.
    ~~~~~~~~Ter Stegen
    S. Roberto~~Piqué~~Umtiti~~~Alba
    ~~~~~Rakitic~~~Busquets
    Dembelé~~~~Messi~~~~Coutinho
    ~~~~~~~~L. Suarez
    .
    .
    .
    .
    ~~~~~~~~Cillesssen
    Samedo~~Piqué~~Umtiti~~~Miranda
    ~~~~~~~~~~Vidal
    Alena/Rafinha~~~~~~Artur
    ~~Malcom~~~~~~~~~~~~~~Dénis S.
    ~~~~~~~~~Munir
    comme équipe B

    ce qui peut aider le coach à modifier son schéma comme il voudra en fonction de l’adversaire et du cours des matchs

  7. Grand merci vous M.Llop pour ce texte trs bien propos. je n’ai de cesse dans mes commentaires dans Barça Inside, Valverde n’edt pas un bon entraineur. Rakitic est pour lui le meilleur milieu de terrain du monde. Et Suarez, un avant-centre comme on en trouve pas deux dans le monde. Ce sont les hesitations de cet entraineur qui nous avait valu l’elimination contre l’AS Roma l’annee derniere. Valverde edt un entraineur carent. Comprenez-vous, vous, pourquoi a-t-il laisse partir Yeri Mina?

  8. je partage votre analyse effectivement moi-même je m’attendais au changement de Suares au lieu de Dembélé et Rakitic à la place de Arthur melo ou Rafinha je confirme vraiment votre analyse suares ne vaut rien dès fois en dehors de sa passe pour Messi à la fin du Match. Coutinho devrait être titulaire même à la place de Sergi Roberto au début du Match.
    Merci pour ton analyse très pertinente. Valverde doit éviter de telles erreurs de classement ou de changement s’il veut prendre la C1.

  9. Je ne suis pas d’accord avec votre appréciation de Rakitic et Suarez. Rakitic est un garçon qui sait faire beaucoup de choses: récupérer des ballons, créer des espaces et, surtout, tirer au but ! Seul Coutinho peut le concurrencer sur ce point. Suarez a certes toujours du mal à débuter ses saisons. Mais, faute d’avoir su recruter Griezmann, par qui voulez-vous le remplacer ? Dembélé ? Vous plaisantez j’espère. Ce dernier est très fort dans les espaces mais il n’est pas, comme Mbappé, capable d’être un avant-centre. Alcacer ? Là nous ne sommes pas pas sur la même planète ! Munir ? Il est fort sympathique mais, là non plus, il ne joue pas dans la même catégorie. Vous le dites vous même: 25 buts en 2017-2018 c’est pas rien. Ce débat autour de Suarez me rappelle celui autour de Cavani au PSG du temps où Mr Ibrahimovic squattait l’équipe de la capitale. A défaut d’un véritable avant-centre recruté, le pistolero reste indispensable. Par contre, c’est certain, il faudra anticiper le vieillissement des cadres Piqué, Busquets et Messi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom