De la chance au tirage

9
512
Barça: de la chance au tirage contre la Roma en 1/4
Barcelona's Argentinian forward Lionel Messi (R) vies with Roma's Greek defender Kostas Manolas during the UEFA Champions League Group E football match FC Barcelona vs AS Roma at the Camp Nou stadium in Barcelona on November 24, 2015. AFP PHOTO/ PAU BARRENA / AFP PHOTO / PAU BARRENA

Le Barça a vraiment eu de la chance au tirage en héritant de l’AS Rome en 1/4 de finale de Ligue des Champions. Les 1/2 finales sont en vue.

Le F.C. Barcelone a été très bien servi lors du tirage au sort des 1/4 de finale de la Ligue des Champions. Les Blaugranas héritent en effet de l’AS Rome, l’une des deux équipes les plus accessibles à ce stade.

De la chance au tirage

Chelsea en 1/8ème, l’AS Rome en 1/4. Voilà comment le Barça avance dans la compétition. Curieusement, ce tour semble bien plus accessible que le précédent. L’AS Rome a certes terminé devant Chelsea en phase de groupe, contre qui elle a aussi gagné 3-0 contre les Blues à la maison. Mais le 3ème de la Serie A ne semble pas en mesure d’éliminer les azulgrans, lui qui  n’est plus arrivé en 1/4 de finale de la Ligue des Champions depuis 10 ans.  « Nous n’avons pas eu de chance a dit Monchi, le directeur sportif de l’AS Rome à BeIn Sports Espagne. C’est l’une des meilleures équipes au monde. Mais que personne ne donne pour mort notre équipe avant que le match ait commencé. Notre motivation sera énorme. »

La chance du champion?

Le Barça de son côté commence à sentir la chance du champion. Après avoir été sauvé 4 fois par ses poteaux contre Chelsea, les blaugranas rencontrent l’adversaire le plus accessible en 1/4. Une équipe à qui le F.C. Barcelone en avait passé 6 en novembre 2015.

C’est donc une occasion unique pour le Messi & Co de revenir en 1/2 finale de Ligue des Champions pour la première fois depuis 2015. Les Blaugranas essayeront certainement de faire la différence dès l’aller qu’ils joueront à la maison le 4 avril – retour le 10. Valverde n’aura peut-être même pas besoin de forcer le retour de Busquets, indisponible jusqu’au match aller après sa blessure mercredi dernier contre Chelsea. Enfin Lucas Digne, qui était Romain lors du 6-1, sera bien content d’être de l’autre côté cette fois-ci.

[mks_toggle title= »Abonnez-vous c’est gratuit! » state= »close « ][jetpack_subscription_form][/mks_toggle]

Photo: AFP PHOTO / PAU BARRENA

Abonnez-vous c'est gratuit!

9 Commentaires

  1. Je suis exaucé.
    Bon rétablissement à Busquets.
    Récupération à Messi et Piqué pendant la trêve. J’espère que comme ce sont des matches amicaux, vous ne reviendrez pas à Barcelone épuisés. N’oubliez pas l’objectif: Triplé (Copa, Liga et Champions League)

  2. Je vous trouve bien optimiste! Excès de confiance ou vanité ? Les scores du passé sont à oublier, car les donnée ne sont plus les mêmes. La Roma va jouer à fond ses chances car elle a déjà perdue la série A. De plus, ce n’est pas un atout de jouer le 1er match à domicile. Le Barça doit faire une bonne différence à l’aller pour se prémunir de toute mauvaise surprise. C’est maintenant que commence la LDC!
    La chance du champion? Le Réal et le Bayern ont eu un bon tirage! En théorie en tout cas.
    En tout cas, la Roma est une équipe très remuante et combative. Le calendrier du Barça reste chargé. Il y a du boulot en perspective.

    • Bonjour Paul. Si le Real Madrid avait tiré l’AS Rome, tout le monde aurait dit qu’il était déjà qualifié pour les 1/2. Même si je ne considère pas la qualif gagnée d’avance, bien au contraire, je ne peux que signaler que le sort a été extrêmement bénévole avec les Blaugranas. Demandez au Real laquelle des deux équipes italiennes il aurait préféré.
      Alors oui, prudence mais confiance. Les possibilités de voir le Barça en 1/2 finale cette année sont bien supérieures avec l’AS Rome comme adversaire que City, Bayern ou le Real.

  3. Le Barça était tellement facile à cette période, on était beaucoup à penser qu’il irait encore au bout, puis patatras contre l’Atletico (la forme du moment aussi comme on dit…).

  4. Merci à Paul Bordi. M. Goldstein semble trop optimiste. Surtout quand il s’agit de notre Barça qui, certes n’a perdu qu’un seul match depuis la supercoupe d’Espagne mais qui se montre parfois peu sûr dans plusieurs rencontres. Et surtout, fait rarissime, moins gagneur au Camp Nou. On l’a constaté contre Chelsea le mercredi. L’un des pires matches en terme de production de jeu du Barça. Toujours en accord avec Bordi, attention à vouloir dormir sur les résultats du passé. En 2015, le Barca avait étrillé la Juventus en finale de la Champions League, 3-1. En 2017, ce sont les Blugranas avec Messi, Suarez et Neymar, qui se feront humilier par la même Juventus à l’aller comme au retour. Attention donc de vite pavoiser. Ces genres de matches se jouent sur des détails, surtout selon la forme du moment de chaque équipe. La saison dernière, le Barça était tout flamboyant jusqu’à remonter les quatre buts que le PSG lui avait filés à Paris. Puis l’équipe a commencé à perdre des matches moins relevés en Liga. C’était une période de mauvaise passe pour nos joueurs. Et c’est à ce moment qu’étaient survenus les quart de finales contre la Juventus. Une rencontre de mauvais souvenir.
    Gageons donc que la défense catalane continue ses performances jusqu’à nous envoyer à Kiev où se jouera la finale de la coupe aux grandes oreilles cette année.. Souhaitons que le milieu qui est le point le plus faible de l’équipe soit inspiré contre l’AS Roma. Et qu’en attaque, Suarez se réveille enfin pour nous marquer des buts. Bonne chance à Messi & Co.

  5. Vu du match contre Chelsea je crois qu’il y a des choses à bien réviser. La faiblesse des joueurs du Barça est qu’ils ne savent pas comment faire du mal en tirant hors du surface comme l’a fait William à 3 reprises et d’ailleurs toutes les qualifiées sont dotées de cette puissance et à tout moment peuvent nous mettre en danger donc il faut et c’est obligatoire que Valverde donne des entraînements la dessus car lorsque l’adversaire ne trouve pas la bonne formule pour marquer peut surprendre les défenseurs de cette manière et plomber notre rêve .

  6. Il faut aussi concurrencer Ter avec Cillessen afin qu’il se réveille et soit vigilant aux tirs de loin car à force d’être titulaire indiscutable il se laisse aller et je vois qu’il ne fait pas autant d’efforts qu’avant donc je dirais qu’il faut le secouer de ce côté pour ne pas nous mourir de regret après.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom