Le dilemme de Valverde

10
231
Le dilemme de Valverde: Liga et Copa, ou Champions?
Barcelona's Spanish manager Ernesto Valverde looks on during a press conference at Stamford Bridge stadium in London on February 19, 2018, on the eve of their UEFA Champions League round of 16 football match against Chelsea. / AFP PHOTO / ADRIAN DENNIS

Laisser de côté la Liga pour la Ligue des Champions, ou jouer avant tout le championnat espagnol et la Coupe? Tel est le dilemme de Valverde à l’heure de faire son onze.

14 matchs en 47 jours. Tel a été le calendrier démentiel du Barça depuis son retour à la compétition le 4 janvier dernier. Une avalanche de matchs dont les blaugranas sont eux-mêmes responsables puisqu’ils se sont qualifiés pour la finale de Coupe du Roi qui se disputera le 21 avril au Wanda Metropolitano. Revers de la médaille est là: les héros sont fatigués et la presse catalane demande, entre autres, Dembélé. C’est le vrai dilemme de Valverde.

Le dilemme de Valverde

Délaisser – un peu – la Liga pour se concentrer sur la Ligue des Champions? Cela semblerait presque naturel pour le Barça qui compte 7 points d’avance sur l’Atletico Madrid, qui viendra le 4 mars au Camp Nou. Mais pour Valverde les choses ne sont pas si simples. D’après nos informations le mister considère son équipe comme candidate à la Coupe aux Grandes Oreilles, mais pas comme LE grandissime favori de la compétition qui va gagner quoi qu’il arrive. En Europe, Manchester City, le Bayern, le Real ou le PSG sont suffisamment armés pour faire éliminer les Blaugranas sur un voire deux matchs.

A l’inverse, la Liga est bien avancée et le Barça se trouve en finale de la Coupe du Roi. Un élément d’explication du 11 de départ samedi dernier à Eibar, quand le Txingurri a aligné l’équipe de gala 72 heures à peine avant de jouer à Chelsea. Il veut assurer ce titre. Quitte à ne pas faire jouer Dembélé. « Ce n’était pas le moment de faire des inventions » a justifié Valverde.

360 millions sur le banc

L’entraineur compte sur 10 hommes de champ, soit la moitié de ceux dont il dispose, et certains ont joué 3 fois plus que d’autres.  Messi,  Suárez et Busquets ont évolué plus de 3.000 minutes chacun, Rakitic, Piqué, Alba, Sergi Roberto, Umtiti et Iniesta entre 2 et 3.000. Paulinho et Semedo en ont joué entre 1.500 et 2.000 et les autres sont loin. Vermaelen et Digne dépassent à peine 1.000 minutes tandis qu’Alcacer, Aleix Vidal, André Gomes ou Denis sont en dessous (source: As et Transfermarkt). Dembouz, à cause de son arrivée fin août, sa blessure et sa rechute n’en est qu’à 380.

Et ca ne devrait pas changer samedi contre Gérone. Le Barça aura eu 4 jours de repos, suffisant selon Valverde pour récupérer. L’entraineur ne voudra pas manquer l’opportunité de mettre l’Altetico, qui joue dimanche soir à Séville, à 10 points. Avant de faire tourner jeudi prochain à Las Palmas, contraint et forcer par le calendrier. Le F.C. Barcelone ne sera en effet de retour de son périple aux Canaries – à trois heures d’avion de la Catalogne – que vendredi au petit matin. Soit 48 heures avant de jouer la finale de la Liga contre l’Atletico.  Semedo, Mina, Vermaelen, Digne, André Gomes, Denis, Coutinho, Dembélé et Alcacer auront donc leur chance sur le terrain du premier relégable. Sinon, pourquoi avoir dépensé 360 millions d’euros – bonus non compris – pour tous ces joueurs internationaux?

De la Dépression au Doublé

Le dilemme de Valverde peut se comprendre quand on se souvient du Barça dépressif qui hantait les terrains du Camp Nou et du Bernabeu après le départ de Neymar. En août personne ne voyait le Barça capable – dont Le Blog du Barça – de chiper ne serait-ce qu’une Coupe du Roi au Real.

6 mois plus tard Messi & Co sont en passe de gagner une nouvelle Liga – la 9ème en 13 ans, et une quatrième Coupe du Roi consécutive. Un doublé qui ne serait terni que par une nouvelle victoire du Real Madrid en Ligue des Champions, ou une élimination sans gloire dans cette compétition. Bien que ce serait dommage de ne pas voir le Barça tenter le coup avec avec le Diez dans ses rangs. Alors, Doublé ou Champions? That is the question.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: AFP PHOTO / ADRIAN DENNIS

Abonnez-vous c'est gratuit!

10 Commentaires

  1. Goldstein, pensez-vous que notre entraîneur est à la hauteur pour créer un moule parfait avec cette armada de joueurs mise à sa disposition ? Un entraîneur est fait pour changer les joueurs. Valverde semble plus se préoccuper de classer les mêmes joueurs que de préparer l’équipe pour affronter le flot de matchs qui les attend. La saison passée, c’est le fait de faire jouer les mêmes qui avait dangereusement émoussé les blaugrana au point de se voir humilier par la Juve. Au même moment, le Réal qui avait 11 points de retard sur le Barça en Liga avait jeté son dévolu sur l’a Champions League et faisait jouer ses remplaçants en championnat. Les Ronaldo, Bâle et Benzema (les deux derniers revenaient de blessure et étaient frais) étaient donc préservés. Et quand le Barça se mit à perdre des matchs faciles, Zidane remit ses ténors sur le terrrain et remporta la Liga et…la Ligue des Champions.
    Que Valverde comprenne que les joueurs sont épuisés. Et s’il s’entête à faire jouer les mêmes, le Barça risque de tout perdre. Tout. Car depuis le match retour de la Liga contre l’Espagnol, le ballon tourne plus dans notre camp que dans le camp adverse. Sergi Roberto, Paulinho, Jordi Alba, Busquet et Rakitic effectuent depuis 5 matchs, 70% des passes dans leur propre camp. Si bien que la possession outrancière du ballon par le Barça reste stérile, sans danger pour l’adversaire.
    Il y a danger en la demeure. Attention à nous amener vers une grave désillusion pour tous.

  2. je suis du même avis que raphael,il est claire que nous ne sommes plus le maitre de notre propre jeux et çelà à cause de la fatigue et le manque de creativité dans le camp adverse, car valverde utilise les même joueurs dans son onze d départ,je crois que c’est le moment de faire confiance aux remplaçants quite à se passer d suarez

  3. Bonjour

    Je pense qu’il est temps de faire tournez sérieusement l’effectif … « les titulaires » doivent être ménagés afin de ne pas les « cramer » pendant le money time … n’oublions pas que par le passé le barça avait raté une fin de saison justement en usant à fonds la corde des titulaires … l’histoire ne doit pas se répéter … au diable certains records … le plus important c’est les titres …. Mr VALVERDE vous êtes averti … on vous reprochera certainement de ne pas avoir pris la mesure de la fatigue des joueurs clés.. Salut à tous

  4. Vous oubliez tous un paramètre essentiel qui empêche Valverde de faire reposer ses cadres et/ou ses stars : la qualité trop moyenne du banc du Barça. Vous citez à juste titre l’excellent turnover de Zidane avec le Real la saison dernière, sauf que le banc madrilène est infiniment supérieur en talent et en rendement sur le terrain à celui du Barça. Nous on n’a pas des Asensio, Isco, Vazquez, Kovacic, Ceballos etc. qui répondent souvent présents lorsqu’ils sont alignés et qui sont capable de faire basculer le dénouement de certains matchs tendus. C’est pas avec les Vidal, Gomès, Digne, Denis Suarez, Alcacer qu’on peut gagner des matchs même de championnat donc Valverde est obligé d’aligner son 11 titulaire presque à chaque match avec une ou deux retouches grand max. Triste réalité pour un club qui joue sur tous les tableaux chaque saison…

  5. Je crois que les Asensio , Isco, Vazques kovasic cité ne sont pas plus forts que les nôtres mais ont plus joué ensemble et ont surtout la confiance totale de leur coach ce qui fait la différence alors que si Valverde les faisaient jouer tous les 3 ou 4 matchs ils auraient donné satisfaction et auraient fait soufflé les cadres ,voyons Vidal qui à chaque fois qu’il a l’occasion est décisif ou tente de marquer. Je vois que Valverde n’a pas pris de leçon de la saison dernière d’Enrique et se contente de prendre de l’avance , ne tient pas compte que le moment décisif vient juste de commencer et que les titulaires commencent à sentir le poids subi. En fait , rien n’est encore perdu si Valverde se décide de remobiliser ses joueurs de banc en leur donnant son vrai amour car chaque joueur est déterminé à gagner sa place au sein du groupe mais a besoin seulement de la confiance du coach et de ses coéquipiers. Il serait merdique de se relâcher et se faire rattraper par ses ppoursuivants ce qui est d’ailleurs l’intention de deux madrilènes mais je ne le souhaite pas . Nous souhaitons à ce que Valverde fasse le bon coaching afin de maintenir le rythme du groupe et satisfaire les milliers de fans du club qui veulent voir le troisième triplet réalisé.

    • Tu crois qu’ils sont aussi moyens / médiocres que les nôtres ? Je suis un supporter du Barça toit comme toi mais force est de reconnaître que les remplaçants du Real qui sont plitôt des titulaires bis sont bien meilleurs que chez nous, et c’est assez dur à avaler pour moi aussi. Achraf > Vidal / Kovacic > Gomès / Isco > Denis Suarez etc. et c’est sans contestation possible. Tout n’est pas qu’une question de psychologie, d’affection ou de motivation, le talent individuel est déterminant dans le rendement des joueurs, a fortiori lorsqu’ils sont remplaçants. Ceux du Real puent le football alors que ceux du Barça puent tout court et c’est pas normal.

      La saison courante est une saison de transition pour préparer les 5 prochaines années du Barça, entre le départ de Neymoney et la (re)construction d’un groupe performant et conquérant sauce basque, patte Valverde. J’espère que dès l’été prochain, le club arrivera enfin à se débarrasser des flops et des indésirables que sont Vidal, Gomès, Digne et Denis Suarez pour recruter des cracks confirmés comme Thiago, Verratti ou Eriksen au milieu de terrain pour doper la capacité créative ~ actuellement trop limitée ~ de l’équipe. Dans le même temps, on pourra également faire des paris sur l’avenir en prenant des pépites comme Arthur de Gremio dans le championnat brésilien ou De Jong de l’Ajax qui sont tous deux des joueurs de talent, performants et très prometteurs. Je pense qu’il faut que Valverde se concentre sur La Liga car qu’est-ce qu’on peut sincèrement espérer en Champions League quand on voit des Bayern, des City, des Liverpool, des Tottenham, des Real etc. qui possèdent des puissances de frappe offensives très supérieures à la nôtre. La priorité c’est le doublé championnat + coupe, la C1 c’est au-dessus de nos moyens…

    • Non, Força Barça. Allons doucement. Nous militons tous pour un même objectif, la victoire de notre club préféré. Revenons à nos remplaçants. Ils ne sont pas moins doués que ceux de Madrid. Seulement, comme le souligne si bien Barça my love, il faudrait que Valverde joue de psychologie avec eux en leur démontrant qu’il leur fait pleinement confiance. Oui, ce n’est qu’une question de confiance. Hormis ce paramètre, les Asensio et autres Lucas Vasquez et Kovacics ne sont pas mieux que nos remplaçants. Voyez vous-même Força Barça, Yerri Mina ou Vermaelen pourraient aisément suppléer Piqué et Umtiti au cours de certains matchs.
      D’ailleurs, durant le temps de blessure de Samuel Umtiti, Vermaelen, en dépit de quelques hésitations que je mettrais sur le compte des nombreuses blessures qui l’ont trop souvent éloigné du terrain, avait bien rempli la suppléance, surtout contre le Réal Madrid. Si les remplaçants de Madrid brillent, c’est parce que Zidane, qui fut le joueur que nous savons, sait que la confiance est fondamentale dans la production d’un joueur sur l’aire de jeu. Les supporters du Réal se plaignaient, lui reprochant d’aligner des seconds couteaux alors que le Barca devait être rattrapé. Il a fait la sourde oreille, n’ayant confiance qu’en son inspiration et surtout, sachant défendre bec et ongle ses poulains. Aujourd’hui, on les dit meilleurs que les nôtres parce que l’occasion leur a été donnée la saison passée, et de façon très répétée, pour apprendre et donner la pleine mesure de leurs talents. André Gomez semble talentueux, mais il lui manque un petit quelque chose. Que l’entraîneur échange avec eux, les motive à l’affectif et sûr que certains parmi eux y arriveront. Sinon, attention. Jordi Alba et Sergi Roberto n’arrivent plus à monter dans le camp adverse avec la même aisance. Rakitic et Paulinho reste dans leur dilettantisme en dépit de la totale confiance de Valverde. Le grand Busquet lui aussi commence à être en panne d’inspiration. Trop de passes à l’adversaire. Et que dire de notre arme fatale, l’immense Lionel Messi? Epuisé lui aussi. Tous fatigués. Or si Messi est en panne physique, c’est toute la machine qui est grippée. Or, il nous reste à jouer en Liga, contre les deux clubs de Madrid. Et en Champions League, les débats à venir s’affichent être de très haut niveau.

  6. Je n’arrive pas à imaginer le Barça d’après Messi. Nos entraineurs se contentent de construire un « semblant » d’équipe autour de Messi, mais aucun n’a osé la construire sans lui. Si aujourd’hui, Messi se blesse (ce qui est loin d’être le souhait de tout barcelonais), que deviendrait le Barça? Pourquoi ne pas anticiper maintenant et faire comme s’il n’était pas là avant que qu’il n’y soit pas vraiment? Pourquoi toujours aligner Luis Suarez, alors qu’Alcacer a apporté des choses quand il en a eu l’occasion? Un remplaçant, pour qu’il ait confiance en lui, doit souvent être titulaire et ne le remplacer par un titulaire s’il n’apporte pas grand chose; Si non, il se dira qu’il a toujours été fait pour jouer les « utilités » et pour devenir un jour titulaire. Moi, ça me fait mal que même contre les relégables, il faut toujours la présence de Messi, de Suarez, d’Iniesta, de Piqué, d’Umtiti pour gagner des matches. Quand la saison commence, il n’y a plus le temps de jouer des matches amicaux afin de tester ces remplçants. La question est donc: que font ces remplaçants sur le banc du Barça tout le long de la saison alors qu’ils ne REMPLACENT finalement personne?

  7. Vos analyses sont toutes fondées mais franchement qu’on se le dise Gomes n’a pas le niveau de jouer au Barca mais Valverde lui donne toujours un temps de jeu et il déçoit du jour au jour qu’on lui donne la chance de se rectifier au détriment du talentueux Denis Suarez qui mérite tous les bouts des matches pour grandir. Le Barca n’a pas de profondeur de banc comme PSG, City ou le réal de l’an passé. Le réal était flamboyant avec Morata, Isco, James au banc mais le Barca peut compter sur qui au banc pour basculer un match? Je pense le coach était contraint d’utiliser les même mais nous sommes dans la période décisive de la saison où Valverde doit aller à la chasse avec ces chats par manque des chiens(Messi-Surez-Iniesta-Paulinho-Alba-Umtiti et Piqué) ménagés pour la coupe aux grandes oreilles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom