Que reste-t-il de la Remontada?

1
31
Que reste-t-il de la Remontada au F.C. Barcelone un an après?
Barcelona's Uruguayan forward Luis Suarez (2L) celebrates Barcelona's midfielder Sergi Roberto's goal during the UEFA Champions League round of 16 second leg football match FC Barcelona vs Paris Saint-Germain FC at the Camp Nou stadium in Barcelona on March 8, 2017. / AFP PHOTO / LLUIS GENE

Il y a un an jour pour jour le Barça faisait la Remontada du siècle face au PSG. Que reste-t-il de cet exploit aujourd’hui?

On a revu 100 fois le film de cette soirée sans se lasser. Le 3-0 à la 50ème, les 3 buts en 8 minutes à la fin, la folie des joueurs, du banc, des supporters… Tout fut dingue et irrationnel en ce 8 mars 2017, à commencer en voyant les 96.290 spectateurs remplir le Camp Nou alors que le Barça avait statistiquement 0% de chance de renverser la vapeur face au PSG. Maintenant cette victoire a un nom : la Remontada, avec un grand R puisqu’elle n’est pas d’égale. Une rencontre que chacun pourra commenter pendant des années, car chacun se souvient où il était ce soir là.

Un an plus tard, que reste-t-il de la Remontada ? Des images, des émotions… et des absents. Luis Enrique est parti, son adjoint Unzué aussi, ainsi que trois titulaires du 8 mars 2017: Mascherano, Rafinha et bien entendu Neymar, auteur d’un doublé ce soir-là. Plus Arda, qui était entré en cours de match.

La Remontada a tué la MSN

Le vrai héritage de la Remontada, c’est la fin de la MSN. C’est ce soir là que le départ de Ney commença à prendre forme, selon Andres Corpas dans El Mundo. Le Brésilien voyait en effet Messi attirer toute la lumière après la photo qui le voyait célébrer le but de Sergi Roberto avec les fans du Barça. Alors que c’était bien Ney qui avait permis l’exploit grâce à son coup franc à la 88ème, son pénalty transformé à 91ème et sa passe décisive pour SR20 à la 95ème.

On connait la suite. Neymar quitte le Barça pour le PSG l’été dernier. Depuis le F.C. Barcelone a mué en 4-4-2 avec une solidité défensive retrouvée. Il n’y a plus 3 solistes devant et le reste derrière. Les chiffres sont là: les azulgranas ont encaissés 4 buts 2 fois, 3 buts 2 fois et 2 buts 10 fois en 2016-2017 en Liga, Copa et Ligue des Champions. Cette saison, à peine 2 buts pris 2 fois. Pour 21 clean sheet.

La Remontada, un moment grandiose mais isolé

Si la presse catalane n’a pas fait des tonnes sur la Remontada cette semaine, c’est qu’elle a d’autres chats à fouetter. L’élimination du PSG, la venue d’Arthur, la Liga bien engagée… autant de sujets plus intéressants que la soirée du 8 mars 2017, folle  mais isolée. Le Barça n’a en effet rien gagné ce soir-là, hormis une qualification en 1/4 de finale de Ligue des Champions. Un maigre butin tandis que le Real remportait en mai son deuxième trophée consécutif contre la Juventus, lui-même bourreau des Catalans en quart.

Respeita nossa história, entendeu ? 😂🤙🏽

A post shared by Nj 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) on

Les médias du F.C. Barcelone, prompts à dégainer à la moindre victoire, n’en font pas non plus des tartines. Les comptes Twitter du Club étaient occupés hier par la Supercoupe de Catalogne et le 17ème anniversaire des débuts de Messi au Barça. Ce jeudi, évidemment, on y aura droit. Mais tous, joueurs, supporters, institution, presse, absolument tous préféreront cette année une soirée historique le 26 mai à Kiev, jour de la finale de la Ligue des Champions, plutôt qu’une fête sans lendemain en mars. Aussi folle était celle du 8 mars 2017.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: AFP PHOTO / LLUIS GENE

Abonnez-vous c'est gratuit!

1 COMMENTAIRE

  1. Vraiment, Merci M. GOLDSTEIN de nous faire revivre ces beaux moments d’euphorie que je suis d’ailleurs très loin d’oublier. Ce soir là, tous les joueurs se sont surpassés et c’est leur caractère qui a amené l’équipe vers cette victoire historique. C’est vrai que Messi a attiré sur lui la lumière des projecteurs au dépens de Ney’ mais que veut-il ? C’est l’équipe de Léo le Barca !!! Cette situation à mon avis n’est pas la seule qui ait poussé Ney’ à partir car bien avant j’avais lu l’intérêt du PSG pour lui avec une offre très alléchante qui bien sûr a été décliné par le clan du joueur… À la fin de ce match M. Nasser je pense disait qu’il manquait quelque chose à son équipe pour gagner ce genre de match et qu’il croit savoir quoi. C’était sans doute le caractère de combattant et de guerrier dont a fait montre Ney’ ce soir – là au Camp Nou.

    La joie de cette soirée n’a malheureusement pas duré. Attention à Valverde de ne pas commettre la même erreur que Enrique. Il doit ménager les joueurs et éviter de penser aux records sinon on risque de finir la saison comme l’année passée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom