Le Barça, une équipe moyenne de Champions League

1
2028

Qualifié comme leader de la Poule de la Mort, le Barça attend sereinement le tirage au sort de Champions League. Pourtant, le bilan de sa phase de poule, sans être trompeur, est plutôt flatteur. Les statistiques avancées ne disent pas autre chose…

Au surlendemain de la 6ème journée de Chanpions League, la lecture du classement de la poule F est implacable. Le FC Barcelone termine premier de ce groupe particulièrement relevé, du haut de ses quatre victoires et deux nuls. Pourtant, le parcours fut plus sinueux qu’il n’y paraît. Dominé à Dortmund puis une mi-temps par l’Inter, chahuté aller et retour par le Slavia, le Barça a su capitaliser, mais a rarement convaincu. L’impression visuelle se reflète, comme souvent, dans les chiffres. En comparant les statistiques avancées des 32 équipes engagées, on remarque que les Catalans occupent très rarement le haut des classements. Forcément inquiétant avant de se mesurer à la crème de la crème européenne à partir de Février prochain.

Avant de connaître son adversaire en Huitièmes (tirage au sort : Lundi à 12h), petit coup d’oeil dans le retro statistique de ce Barça 2019-2020 en Champions League. (Données InfoGol – Twitter @InfogolApp)

Statistiques offensives

Création d’occasions : Expected Goals

Élement de mesure de la somme des occasions crées dans un match, les Expected Goals permettent de quantifier la production offensive d’une équipe. Habituellement très prolifique dans le domaine, le Barça pointe sur la phase de poule à une peu glorieuse 15ème place.

Avec seulement 1,63 but « attendu » en moyenne par match, le Barça se situe très loin des autres favoris, Bayern, PSG, City ou Real dépassent tous les 2,4 xG.

A titre de comparaison, le Barça de la saison dernière affichait xG = 2,18 de moyenne en Liga, et xG = 1,78 en Champions League.

Classement des Expected Goals par 90 minutes. Le Barça est seulement 15ème au classement, avec un total deux fois inférieur au Bayern.

Nombre de tirs

Le constat est similaire au niveau des tirs produits par rencontre. Les Blaugrana sont là aussi seulement 15ème des 32 équipes.

Avec moins de 14 tirs par match, le Barça est loin du Bayern et du Real (mais devant Tottenham, le Juve ou le PSG).

Classement des Tirs par 90 minutes. Le Barça est seulement 15ème au classement, avec un total largement inférieur au Bayern.

Occasions franches

Les Grosses Occasions (ou Big Chances) comptabilisent les situations de but les plus nettes (xG >0,30 environ, suivant les modèles de calcul). Dans cette catégorie, le Barça n’apparaìt même pas dans la première moitié du classement. Il est 24ème, avec largement moins de deux grosses occases par match.

City, le Bayern et le PSG en ont en moyenne plus de quatre.

Classement des Grosses Occasions par 90 minutes. Le Barça est un piètre 24ème au classement, avec un total trois fois inférieur à Manchester City.

Qualité des occasions

En ramenant le total des Expected Goals sur le nombre de tir, on obtient le xG/Tir, soit une mesure de la qualité moyenne des occasions. Encore une statistique dans laquelle le FC Barcelone ne brille pas.

Seulement 18ème avec 12% de chance de marquer à chaque tir, les Barcelonais regardent de loin le PSG et ses 23% de chance de marquer à chaque frappe.

Classement des Expected Goals par Tir. Le Barça est seulement 18ème au classement (avec le jeu des décimales non apparentes).

Taux de conversion

Mesuré en nombre de tirs pour 1 but, le taux de conversion reflète l’efficacité devant la cage adverse (à corréler aussi avec la qualité des occasions, cf. ci-dessus). Avec un peu plus de 9 tirs pour un but, le Barça n’est que très moyennement efficient. Le PSG et Tottenham n’ont eux pas besoin de 5 frappes pour marquer…

Classement des Tirs pour 1 But. Le Barça est seulement 17ème au classement, avec en moyenne 9 frappes nécessaires pour marquer.

Répartition des tirs : Total Shot Rate

Le Total Shot Rate mesure, sur le total de frappes d’un match, sa répartition entre les deux équipes. Habituellement, les grandes équipes affichent un total de 60% ou plus. Le Barça actuel ne pèse lui que 51% des frappes de ses matches, ce qui signifie qu’il ne domine pas, et qu’il subit autant qu’il provoque.

Une 12ème place et un total très éloigné là encore des meilleures équipes dans le domaine.

Classement du Total Shot Rate. Le Barça est seulement 12ème au classement, avec en moyenne seulement 51% des frappes des rencontres.

Statistiques Défensives

Occasions subies : Expected Goals Against

La faiblesse des chiffres barcelonais se prolonge dans les catégories défensives. Le Barça concède quasiment 1,5 but « attendu » par match ce qui le classe seulement 10ème des 32 équipes.

À noter, seules trois formations (Atlético, Bayern, City) présentent des chiffres dignes de défenses de très haut niveau, avec xGA<0,80. Aucune autre équipe ne concède moins d’un but attendu en moyenne.

L’an dernier en Champions, les Blaugrana affichaient un xGA = 0,97 (et xG = 1,17 en Liga, ce qui n’était déjà pas sensationnel).

Classement des Expected Goals Against. Le Barça est seulement 10ème au classement, avec en moyenne 1,46 but « attendu » encaissé.

Nombre de tirs reçus

Le Barça concède quasiment autant de tirs qu’il n’en produit (cf. le Total Shot Rate). Avec plus de 13 tirs subis en moyenne, les Catalans sont loin de maintenir leur adversaire en dessous des 10 frappes.

Ils sont seulement 14ème dans ce domaine.

Classement des Tirs Subis. Le Barça est seulement 14ème au classement, avec en moyenne 13 frappes concédées à l’adversaire.

Occasions franches concédées

Avec pas loin de deux Big Chances accordées l’adversaire par rencontre, le Barça ne se classe que 15ème en la matière. Surtout, la moyenne des grosses occasions concédées (1,83/ 90 min) est supérieure à celle des occasions créées (1,67). C’est le signe qu’il y a un problème quelque part…

Classement du Big Chances Against. Le Barça est seulement 15ème au classement, avec en moyenne 1,83 grosses occasions concédées.

Qualité des occasions subies

Le Barça, on l’a vu, concède trop de tirs à ses adversaires. Ces tirs sont-ils dangereux ? Moyennement. Chaque tir rival a une chance de 11% de finir au fond en moyenne. C’est légèrement moins que ce qui est produit offensivement (12%).

On peut remarquer que le Real Madrid est l’équipe qui accorde les meilleures situations, en moyenne, à ses adversaires. À garder dans un coin de la tête, à quelques jours du prochain Clásico.

Classement des Expected Goals par Tir Reçu. Le Barça se situe dans le premier tiers du classement, avec un chiffre « convenable » de 11%.

Taux de conversion adverse

Enfin une catégorie statistique dans laquelle le Barça se démarque ! En partie grâce à l’efficacité de ter Stegen dans les buts, les adversaires du Barça ont besoin de presque 20 frappes pour marquer. Un chiffre qui place les Culés au pied du podium européen.

Classement des Tirs pour 1 but. Le Barça est 4ème, avec presque 20 tirs subis avant d’encaisser un but.

Conclusion

Conformément à l’impression visuelle laissée sur le terrain, le Barça version Champions est plus que poussif, aussi, dans les chiffres. Quelle que soit la catégorie statistique (même si c’est légèrement mieux en défense qu’en attaque), l’équipe de Valverde ne fait jamais partie des meilleures équipes en terme de production ou d’efficacité. Elle se situe souvent autour de la 15ème place, dans le ventre mou de l’Europe.

Si pour le moment les résultats n’ont pas été impactés, il faudra beaucoup plus que ce Barça très « moyen » pour éliminer les autres prétendants aux Grandes Oreilles.

Photo : Icon Sport

Abonnez-vous c'est gratuit!

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour.sans vouloir jouer l’avocat du diable, je crois que le niveau très moyen d cette équipe s’explique par:
    -L’adaptation très difficile d nos recru,Grizeman en particulier(maintenant ça s’améliore)
    -Le cauchemar d’Anfield encore dans les tête
    -Méforme des cadres en début (Piqué et Busquets surtout)
    -Surtout blessure de Messi et Alba en début
    -Le bon niveau d nos adversaire du groupe surtout en phase aller
    Ces dernières saison, on a toujours bien commencé les phases d poule avant d s’effondrer dès les 1|4.Espérons l’inverse cette fois-ci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom