Le Camp Nou menacé de fermeture

0
71
Les drapeaux indépendantistes catalans au Camp Nou

Le F.C. Barcelone et ses supporters ont décidé de riposter aux amendes infligées par l’UEFA pour l’exhibition de drapeaux indépendantistes à Berlin puis contre Leverkusen. Au risque de faire fermer le Camp Nou lors d’un prochain match de Ligue des Champions.

Le F.C. Barcelone est face à son match le plus difficile de la saison. Car en plus du BATE Borisov, qu’il doit battre ce soir en quatrième journée de Ligue des Champions pour se qualifier en 1/8ème de finale, le club a décidé de s’attaquer à l’UEFA. Une décision motivée par les deux amendes de trente et quarante mille euros reçues pour l’exhibition et la manifestation politique d’une partie des supporters catalans pendant la finale de Ligue des Champions à Berlin, puis le match contre Leverkusen en poule il y a un mois.

Une sanction de l’UEFA zélée mais justifiée

Le Barça se sent mal aimé. Les affaires judiciaires, l’interdiction de recruter, l’expulsion forcée des jeunes de la Masia… Tout cela crée un climat lourd à Barcelone, où l’on suspecte des forces occultes de vouloir du mal au club. Le F.C. Barclone est-il pour autant maltraité? En l’occurrence, la seule chose que l’on peut dire, c’est qu’il y a plus de diligence à traiter son cas que celui des autres. Mais de tout ce qui lui a été reproché, rien n’est inventé.

Règlement en main, l’UEFA a le droit de sanctionner le Barça. L’article 16 (e) du règlement de l’UEFA considère inapproprié « l’utilisation de gestes, de mots ou d’objets transmettant quelconque message qui ne soit pas en relation avec le sport, en particulier politique ». L’utilisation massive de drapeaux indépendantistes catalans en fait partie. Tout comme crier « Indépendance » à la 17ème minute et 14 secondes, en référence à l’année où Barcelone est tombée aux mains des Bourbons. C’est d’ailleurs pour l’exhibition à ce moment précis des « esteladas » (drapeaux à l’étoile, voir photo) lors du match contre Leverkusen que le club a été sanctionné.

Mais pourquoi maintenant, alors que la revendication politique au Camp Nou est systématique depuis 2012, que ce soit en Liga, Copa ou Champions League? L’UEFA dit ne s’en être pas rendu compte avant. On n’est pas obligé de les croire.

Le Camp Nou est un enjeu politique

Pour répondre à ces sanctions, le Barça va déployer, en accord avec l’UEFA, une banderole « RESPECTe ». Par ailleurs, 30.000 drapeaux indépendantistes vont être distribués avant le match aux spectateurs par quatre associations regroupées pour l’occasion. Hier, elles se sont dit « disposées à être présentes à chaque match avec nos esteladas ».  Nul doute que les protestataires ne vont pas se gêner ce soir pour montrer les esteladas, crier « Indépendance » minute 17, et siffler l’hymne de la Ligue des Champions en début de match, ils l’avaient déjà fait contre Leverkusen. Le délégué de l’UEFA va donc avoir du travail. Et le F.C. Barcelone, qui a attisé le feu il y a 10 jours avec sa pancarte contre Eibar en faveur de la liberté d’expression, n’a d’autres choix que de constater les dégâts.

Face à cette situation, les anti-indépendance s’organise. « Ce que nous voulons, c’est aller voir du football » a confié au Blog du Barça Sixto Cadenas, le porte parole de Blaugrana al vent. « La Senyera (le drapeau catalan, ndlr) nous représente tous » ajoute ce proche de la droite, qui se défend que ce mouvement soit en liaison avec un parti politique. « Alors que l’Estelada, non ».

Le Camp Nou, reflet de la société catalane, est divisé entre pro et anti indépendance. Comme aux élections législatives du 27 septembre dernier.

Quelles sont les conséquences pour l’équipe ?

Pour l’instant aucune. L’UEFA a décidé de suspendre toute poursuite envers le F.C. Barcelone, dans l’attente de la résolution du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). L’institution européenne sait qu’elle n’a rien à gagner dans cette histoire, ni le Barça d’ailleurs. Chacune deux parties espèrent que le soufflé va rapidement retomber.

Conscients de la situation, les joueurs essayent « de se concentrer sur leur match », comme l’a dit Vermaelen hier en conférence de presse. En cas de victoire combiné à un nul entre Leverkusen et la Roma, le Barça serait qualifié dès ce soir pour les 1/8èmes de finale de Ligue des Champions. Ce serait une bonne nouvelle pour Luis Enrique et son équipe. A condition que l’UEFA ne ferme pas le Camp Nou pour l’occasion.

Et vous? Avez-vous peur que le Camp Nou soit fermé par l’UEFA?

Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à commenter, partager et liker la page facebook et twitter de Le Blog du Barça!

Leblogdubarca.com est le premier blog francophone 100% Barça écrit depuis Barcelone.

Crédit photo: Assemblea Nacional Catalana

 

 

 

 

Abonnez-vous c'est gratuit!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom