Le Clasico des réseaux sociaux: avantage Barça

6
1292
Le Clasico des réseaux sociaux revient au Barça
AFP / LOLA BOU / Anadolu Agency

Le Clasico le plus connu se joue sur les terrains. Mais les deux ennemis jurés s’affrontent aussi hors de l’aire de jeu. Dont les réseaux sociaux, où chacun essaye de briller plus que son adversaire.

A l’ère du numérique, les réseaux sociaux sont devenus de formidables outils permettant aux clubs de football de communiquer directement avec leurs fans. Tous ont leurs comptes Facebook, Instagram et Twitter. Le phénomène a  d’ailleurs pris tellement d’ampleur qu’ils sont devenus un indice de mesure pour mesurer la notoriété d’un club. Avant l’affrontement dimanche sur le terrain, Barça Inside vous propose le Clasico des réseaux sociaux.

Le Real Madrid, la force brute

Le Real Madrid et le FC Barcelone sont deux mastodontes sur les réseaux sociaux. Ce sont de loin les clubs de football les plus suivis au Monde quelle que soit la plateforme. Par exemple ce sont les seules entités à avoir franchi la barre des 100 millions de fans sur Facebook : 102,6 millions pour le club catalan contre 109,4 millions pour le club madrilène. Pour se rendre compte de leur notoriété, la troisième équipe de football la plus populaire, Manchester United, ne compte « que » 73,3 millions de fans. Sur Instagram, même tendance, l’écart avec les autres clubs s’apparente à un gouffre. Alors que le Barça et le Real ont respectivement 60,5 et 64,1 millions de followers, Manchester United, encore une fois troisième, n’en a que 23,7 millions. Autre réseau social majeur, même constat : le Barça et le Real sont de loin les clubs les plus suivis sur Twitter. La Maison blanche compte un peu plus de 31 millions de followers alors que le club Blaugrana en compte 29,1. Par conséquent, si on analyse uniquement le nombre de followers, on remarque que le club de la capitale espagnole domine le FC Barcelone :

Le nombre de followers du Barça et du Real Madrid au 15/10/2018

Real Madrid 1 – 0 Barça

Le FC Barcelone, plus efficace

Avoir une importante communauté de fans est une première étape. Cependant, ce qui importe sur les réseaux sociaux c’est la capacité d’une organisation à interagir avec ses fans lors des évènements : matchs, transferts, entraînements, actualités du club… Le nombre de likes, de partages et de commentaires permettent de mesurer l’interaction des fans avec leurs clubs de football préférés. Sur cet aspect, les Blaugranas sont bien plus efficaces que les Merengues. D’une part, le club de Barcelone partage plus de contenus que le club de Madrid. Par exemple, sur Instagram, le FC Barcelone a effectué plus de 11 200 publications depuis la création du compte alors que le Real Madrid n’en est qu’à environ 2 400. D’autre part, le taux d’engagement (pourcentage de personne ayant aimé, commenté ou partagé une publication) est bien plus important pour le Barca. Toujours sur Instagram, le taux d’engagement global du Barça est de 1,32% alors que celui du Real est de 1,21% (Source: socialblade). Sur la saison 2017/2018, le FC Barcelone a généré 1,3 milliards d’interactions  sur Facebook, Instagram et twitter contre 1,027 milliards pour le Real Madrid (Source: FC barcelone). Le Barça domine donc son éternel rival grâce à une communication plus intense et plus efficace.

Intéraction janvier 2018 sur les réseaux sociaux des grands clubs de foot, dont Barça et le Real Madrid
www.fcbarcelona.cat

Real Madrid 1 – 1 Barça

Le Barça, Més que un club sur les réseaux

Les sportifs ont également leurs propres comptes sur les réseaux sociaux et sont parfois beaucoup plus suivis que les clubs dans lesquels ils évoluent. Les exemples les plus flagrants sont Cristiano Ronaldo et Neymar qui ont respectivement plus de 122 millions et 60 millions de fans rien que sur Facebook. Messi en a lui 100 millions sur Instagram, soit 40 millions de plus que le Barça sur ce réseau social!

Dès lors, on peut se demander si l’intérêt des fans se porte davantage sur une des stars de l’équipe ou sur l’équipe proprement dite. L’analyse des réseaux sociaux lors des départs de CR7 et de Neymar apporte un élément de réponse. Sur Twitter, en juillet 2017, le compte du FC Barcelone gagnait environ 25 000 followers par jour en moyenne (source: championdudigital.fr). Les jours qui ont précédé l’annonce du transfert de Neymar au PSG ainsi que les jours qui l’ont suivi, on constate une augmentation du nombre de followers. Après l’agitation médiatique, la croissance du nombre de followers du FC Barcelone revient à son rythme de croisière de 25 000 suiveurs par jour. Le départ de la star brésilienne n’a pas eu pour conséquence une diminution du nombre de followers du FC Barcelone. On peut donc en déduire que les fans du Barca sont plus fidèles à l’institution qu’à une star de l’équipe. En ce qui concerne le Real Madrid et le départ de Cristiano Ronaldo, l’impact n’a pas été le même. Vingt-quatre heures après l’annonce du départ du portugais, le compte twitter du Real Madrid a perdu près d’un million de followers (soucre: footmercato.net). Les fans du Real Madrid semblent être moins attachés au club merengue. Grace à la fidélité de sa communauté de fans, Le FC Barcelone fait la différence et marque un point décisif.

Real Madrid 1 – 2 Barça

Abonnez-vous c'est gratuit!

6 Commentaires

  1. Enfin barcainside se réveille juste que,quels heures avant le clash du classico. Tant mieux, qu’on Connaît déjà le niveau de préparation de notre effectif et son moral élevé pour gagner cette rencontre tant attendue. VISCA EL BARÇA

  2. Eh bien M. AISSIMED le verdict est tombé est nous sommes THE KING OF THIS EARTH, VISCA EL BARCA. Les grands rendez-vous sans Messi sont terminés et Suarez a assumé sa responsabilité ainsi que les milieux et merci à tous.

    • Félicitons nous pour cette grande victoire grâce à une eff3ctif solidaire combatif et magnétique. Les joueurs ont démontré de quoi ils sont capables quand ils jouent à la barcelonaise, balle au pieds, une touche et passe, bon marquage et surtout pression en première ligne sur La Défense adverse. Cette fois notre barça a humilié l’adversaire et tiré la sonnette d’alarme aux futurs adversaires.
      Réjouissons nous pour que ça continue et plus de changement de tactiques et garder le même fond de jeu, ou tous les joueurs se sont sentis a l’aise. Les grandes stars partent mais l’art du football BARÇA perdure. VISCA EL BARÇA

  3. Et alors pas de compte-rendu de ce clasico avec manita ? Que se passe-t-il ? Vous avez trop fêter la victoire ou quoi ? Allez, on ne vous en veut pas… quoique 😉

  4. Ce match confirme le précédent: un resserrement des rangs. Ils prouvent que Messi peut être absent quelque temps sans que le Barça coule !
    J’ai vu du beau jeu, la résurgence d’automatises oubliées, de l’envie. Le clasico est spécial, pourvu que le Barça continue sur sa lancée. Ce match confirme que Vidal possède les mêmes dispositions que Paulinho, et en mieux, donc à suivre. Rafinha a beaucoup travaillé et couru. Un grand bravo à tous. Avec un bémol pour Dembélé: il ne fait pas le marquage qu’on attend de lui. Il se contente de courir dans le vide, attendant qu’on lui serve le plat ! Ca devient irritant. A part ça, il s’est bien débrouillé en délivrant de bonnes passes. J’espère que L. Suarez a pris confiance car c’est ce qu’il lui manquait.
    Je salue pour une fois les changements de Valverve au cours de la seconde mi-temps. D’habitude, il attend la 80ème pour commencer, mais là, il a réagi à temps pour contrer les ambitions de LOP. Non seulement il a fait entrer du sang neuf, mais il a changé la disposition de l’équipe. C’est ce Barça combatif que l’on aime.
    Où sont les comptes-rendu du Clasico ? Il y a trop à dire ? Ou rien ?
    Je ne vais pas me moquer des joueurs du Réal, ils ont fait ce qu’ils ont pu, mais franchement, ils n’étaient pas au rendez-vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom