Les choix douloureux de Luis Enrique

1
5
Avec 22 professionnels dans son effectif, Luis Enrique devra faire des choix douloureux à partir de samedi.
SEVILLE, SPAIN - AUGUST 14: Head Coach of FC Barcelona Luis Enrique looks on during the match between Sevilla FC vs FC Barcelona as part of the Spanish Super Cup Final 1st Leg at Estadio Ramon Sanchez Pizjuan on August 14, 2016 in Seville, Spain. (Photo by Aitor Alcalde/Getty Images)

Avec 22 joueurs à disposition, Luis Enrique devra faire des choix douloureux à chaque match puisqu’il ne peut en convoquer que 18.

Luis Enrique n’a pas eu trop à choisir jusqu’à présent. Entre les joueurs en partance (Samper, Douglas), en méforme (Jordi Alba), les blessés (Mathieu, Iniesta) ou les absents (Neymar et Rafinha pour les J.O), l’entraîneur du Barça a pu confectionner des listes pour la Supercoupe d’Espagne et en Liga sans trop de remous  (il n’en avait même que 17 de disponibles contre le Betis et 18 contre l’Athletic).

Barcelona's players celebrate after scoring the opener during the Spanish league football match Athletic Club Bilbao vs FC Barcelona at the San Mames stadium in Bilbao on August 28, 2016. / AFP / ANDER GILLENEA        (Photo credit should read ANDER GILLENEA/AFP/Getty Images)
Denis Suarez ou Arda titulaires à Bilbao en l’absence de Neymar et Iniesta

A partir de samedi, tout change. Luis Enrique aura 22 joueurs qu’il a choisi. « C’est le meilleur effectif depuis que je suis à la tête du Barça » a même dit l’entraineur. Il devra pourtant en laisser 4 sur le carreau à chaque match. Choix douloureux en perspective.

Les choix douloureux de Luis Enrique

Premier écarté: Masip, le 3ème gardien du Barça. Luis Enrique ne le pense pas capable de garder les cages sauf lors du 1er tour de Coupe du Roi. Ce seront Ter Stegen et Cillesen qui occuperont les deux places de gardien dans le champ et sur le banc.

Derrière, Luis Enrique a 2 défenseurs par poste. A droite, difficile d’imaginer Sergi Roberto et Aleix Vidal en tribune car ce sont les deux seuls spécialistes du poste (même si S. Roberto n’en est pas un…).

DUBLIN, IRELAND - JULY 30: Sergi Roberto of Barcelona during the International Champions Cup series match between Barcelona and Celtic at Aviva Stadium on July 30, 2016 in Dublin, Ireland. (Photo by Charles McQuillan/Getty Images)
Sergi Roberto en action face au Celtic en amical cet été.

En défense centrale, ils sont 4: Mathieu, Umtiti, Piqué et Mascherano. Luis Enrique pourrait en écarter un à chaque match, à moins qu’il ne préfère privilégier la polyvalence de Mathieu et laisser Jordi Alba ou Digne à la maison.

2 places pour 4 au milieu

Au total, ce sont 9 joueurs entre gardiens et défenseurs. Il reste donc 9 places entre les milieux et les attaquants.

4 places semblent réservées pour les hommes de devant: Messi, Neymar et Suarez seront toujours là, accompagnés de Paco Alcacer, seul remplaçant de Luisito Suarez.

Barcelona's Uruguayan forward Luis Suarez (L) celebrates his goal with Barcelona's Argentinian forward Lionel Messi (C) and Barcelona's Brazilian forward Neymar (R) during the UEFA Champions League Round of 16 second leg football match FC Barcelona vs Arsenal FC at the Camp Nou stadium in Barcelona on March 16, 2016.  / AFP / JOSEP LAGO        (Photo credit should read JOSEP LAGO/AFP/Getty Images)
Les trois amis seront là!

Il reste donc 5 places au milieu pour 7. Comme Busquets, Iniesta et Rakitic sont intouchables, D. Suarez et A. Gomes devront lutter avec Arda et Rafinha pour une place dans les 18. Soit 2 places pour 4. La concurrence sera féroce.

Suspension et blessures aideront Luis Enrique

Alliées inespérées, les suspensions et les blessures pourraient faciliter les choix de Luis Enrique. Rien que pour samedi André Gomes (contusion musculaire de la jambe droite), Messi (adducteurs) et Iniesta (pas encore remis) sont incertains contre Alavés.

Abonnez-vous au Blog du Barça!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez-nous sur facebook, et twitter!

Photos: Aitor Alcalde/Getty Images, ANDER GILLENEA/AFP/Getty Images, Charles McQuillan/Getty Images, JOSEP LAGO/AFP/Getty Images

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom