Les cinq raisons pour lesquelles Antoine Griezmann reste à l’Atlético Madrid

6
3553

C’est un scénario inédit dans toute l’histoire du sport. Antoine Griezmann a annoncé via un reportage qu’il allait rester à l’Atlético Madrid la saison prochaine.

Du jamais vu. Pendant des mois, les épisodes se sont enchaînés, les journalistes se sont battus, ont fouillé dans tous les recoins pour trouver la moindre petite information. Mais celle-là, personne ne l’avait vue venir. Un seul épisode comptait. Ce soir (jeudi), un reportage montrant l’hésitation et les réflexions du Français depuis le mois d’avril a livré la nouvelle : Antoine Griezmann restera à l’Atlético Madrid au moins une saison de plus. Le 24 avril dernier, sa sœur Maud rencontrait les représentant des deux clubs. Elle lui téléphonait dans la foulée pour lui expliquer que, d’un coté, les Colchoneros lui offraient un énorme salaire et de l’autre, le Barça lui donnait l’assurance que l’objectif était la Ligue des champions. Persuadé qu’il y a encore des titres à gagner à Madrid, Griezmann ne bougera pas.

1. Marquer l’histoire du club

Depuis la nuit des temps, l’Espagne se sépare en deux clans. D’un coté le FC Barcelone, de l’autre le Real Madrid. Depuis l’arrivée de Diego Smieone en 2011, l’Atlético commence à se faire une place entre ces deux titans. L’autre caïd de Madrid a été présent sur le podium au terme de chacune des six dernières saisons. Jamais il n’avait réussit une telle série dans toute son histoire. La présence d’Antoine Griezmann à partir de 2014 n’y est évidemment pas étrangère. Il aurait pu s’envoler vers des cieux où les titres sont plus accessibles mais a préféré se battre avec les Rojiblancos.

2. Le jackpot

C’est la Cadena Cope qui l’a révélé mardi dernier : les dirigeants madrilènes offrent un salaire de 23 M€ nets par an. Vingt-trois millions d’euros ! Soit une augmentation de près de 77%. Forcément, ça fait réfléchir. Impossible de suivre pour le Barça qui ne peut plus se permettre de folies concernant sa masse salariale. Échec et maths.

LIRE AUSSI : Antoine Griezmann, une annonce plus tôt que prévue ?

3. Sa famille

Griezmann a rencontré Erika Choperena, celle qui est aujourd’hui sa femme, au Pays-Basque en 2011. À l’époque, il évoluait encore à la Real Sociedad. Leur fille, Mia, est née à Madrid il y a deux ans. Aujourd’hui, ce petit monde s’est bien habitué à la vie dans la capitale espagnole et ne souhaite pas bouger pour le moment. Le Colchoneros ne prend plus les décisions tout seul.

4. Le leadership

À Barcelone, les clés du camion, c’est Messi qui les détient. C’est lui qui passe, c’est lui qui marque et c’est même lui qui fait jeu. Tant que le génie argentin sera au club, personne ne lui prendra sa place. Johan Cruyff disait qu’il ne pouvait y avoir « deux capitaines sur un même bateau » lorsqu’il lui a été demandé de commenter l’arrivée de Neymar au Barça en 2013. En débarquant au Camp Nou, Griezmann serait tombé nez à nez avec La Pulga et le statut de leader offensif obtenu à l’Atlético serait passé par-dessus bord.

5. El Cholo

En débarquant chez les Colchoneros, le Français a découvert un bonhomme très spécial : Diego Simeone. C’est lui qui en a fait le joueur complet qu’il est aujourd’hui. C’est lui qui l’a transformé en attaquant axial, qui l’a forgé mentalement et qu’il l’a fait exploser sur la scène internationale. Les deux hommes n’ont que des mots positifs l’un envers l’autre et il n’est pas rare de voir le Français sauter dans les bras de son entraîneur lorsqu’il inscrit un but. El Cholo a décidé de rester il y a plusieurs semaines. Griezmann l’a imité.

Photo : PHOTO / GERARD JULIEN

Abonnez-vous c'est gratuit!

6 Commentaires

  1. Si il veut rester : Qu’il reste !
    Le seul soucis c’est un peu comme avec N. Junior l’an dernier : Au Barça maintenant de se trouver un plan B (qu’ils n’ont sans doute pas …) et qui va être hors de prix …
    C’est ça à mes yeux qui pose problème ! Merci Grizzou

  2. Et bien il y a rien de mal , il a su qu’il ne peut rivaliser contre Coutinho , Suarez et Messi . Au lieu de payer autant pour un seul joueur il faut avancer la venue de Mélo acheter un défenseur c’est tout et faire monter certains de l’équipe B.

  3. on lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carière mais qu il soit sure d une chose il vient de rater une très bonne occasion de gagner des titres

  4. Tant mieux comme ça le barça se focalise sur des joueurs sûrs de joindre les blaugrana. Griezmann a utilisé le barça pour mieux négocier ses intérêts financiers avec l’atletico, chose faîte brillamment. Quel est le plan B de la direction du barça ? Qui peut me répondre SVP.

  5. Olivier Goldstein a passé une mauvaise nuit 😉

    Sinon,c’est bien,on peut se focaliser sur le milieu de terrain.

    Et pas le jeune De jong,les jeunes sans experience,il y a déjà gomes et denis,

    Je veux thiago

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom