Les clés du calendrier 2018-2019

1
2992

La saison du FC Barcelone démarre ce samedi soir (22h15), au Camp Nou, contre Alavés. Le calendrier qui lui a été attribué donne déjà quelques indices des temps forts et des temps faibles de l’exercice.

C’est le 24 juillet dernier que la Liga a dévoilé le calendrier de la saison 2018-2019. Si le Barça souhaite conserver son titre de champion d’Espagne, il va devoir négocier son parcours avec justesse et précision. Le top départ et le sprint final paraissent être les moments où il sera le plus à même d’engranger des points. En revanche, octobre et mars s’annoncent houleux.

Un démarrage en douceur

Alavés, Valladolid, Huesca. Sans faire injure à ces trois clubs, le Barça peut s’estimer heureux de commencer avec eux. Il aurait pu tomber sur bien pire. L’entrée en matière à domicile face à des Basques qui ont terminé 14e la saison dernière n’est pas du genre à faire trembler le champion en titre. Les deux équipes suivantes, Huesca et Valladolid, sont promues, donc présumées encore plus faibles qu’Alavés. Les Blaugranas doivent logiquement se présenter face à la Real Sociedad pour la 4e journée avec neuf points sur neuf possibles dans leur besace.

Anoeta, premier obstacle

L’année dernière, le Barça s’est imposé 4-2 sur les terres de la Real. Un petit événement quand on connaît les antécédents azulgranas dans ce stade. Avant le match, le FC Barcelone ne s’y était plus imposé depuis la saison 2005-2006. Comme d’habitude, une vraie bagarre attendra les hommes d’Ernesto Valverde à Saint-Sébastien pour ne pas perdre déjà deux ou trois points.

Un mois d’octobre épineux

Octobre sonnera comme un tournant de la saison pour Barcelone. Après la réception de l’Athletic Bilbao le 29 septembre, Messi, Suarez, Dembélé et toute la bande enchaîneront leur deuxième match de Ligue des champions, Valence, le FC Séville, leur troisième match de C1 puis la réception du Real Madrid. Autant dire que les organismes seront mis à contribution et que la rotation de l’effectif devra être gérée avec soin. Le tirage au sort des phases de groupe de la Champions aura lieu le 30 août.

LIRE AUSSI : Le calendrier du Barça 2018-2019 dévoilé

Un hiver plus doux

Généralement, les Sud-Américains ont plus de mal que les autres à revenir de la trêve hivernale en raison des températures et du décalage horaire. Heureusement, le 6 janvier 2019, lorsque les joueurs reviendront, ils affronteront des équipes à leur portée et n’auront pas réellement de gros morceau à se coltiner. Entre le 16 décembre et le 3 février, il n’y aura pas de C1 et ce seront Levante, Vigo, Getafe (retour de trêve), Eibar, Leganés et Girona qui se présenteront.

Acheter vos places match Barça avec Nectar Sports, agence officiellement agréée par le Barça, et Barça Inside, le média leader en français sur le F.C. Barcelone.

À Madrid et à Séville en une semaine

Le Clasico du retour sera important mais pas décisif

Lors de ce fameux mois d’octobre, le dernier se jouera au Camp Nou face au rival merengue. Le 3 mars, les deux équipes se retrouveront pour le match retour au Bernabeu. Cette opposition sera prise en sandwich entre deux autres chocs. Six jours plus tôt, le Barça se sera déplacé à Sanchez-Pizjuan pour y affronter le FC Séville. Trois jours après, ce sera le huitième de finale retour de la Ligue des champions. Une deuxième série compliquée à négocier.

Le vent dans le dos pour le sprint final

Après la réception périlleuse de l’Atlético Madrid le 7 avril 2019, les Blaugranas peuvent faire un sans faute. Ils enchaîneront Huesca, la Real Sociedad, Alavés, Levante, Vigo, Getafe avant de finir la saison à Eibar. Ils auront l’occasion de prendre 21 points sur 21, bien que les quarts et les demi-finales de Ligue des champions viennent s’intercaler dans cette série.

Anoeta, le Real et l’Atlético en moments clés

Le premier point chaud de cette saison débarquera le 15 septembre à Anoeta contre la Real Sociedad. Ensuite, le mois d’octobre dans son entièreté fera office de virage difficile à négocier avec, en point culminant, le 28 pour le Clasico contre le Real Madrid. Le retour se jouera le 3 mars avant d’affronter le dernier gros morceaux du championnat le 7 avril, l’Atlético.

Photo : Josep LAGO / AFP

Abonnez-vous c'est gratuit!

1 COMMENTAIRE

  1. Que ça soit un promu ou un gros poisson les hommes de Valverde doivent toujours être professionnels et concentré sur tout les matchs et Mr le coach vu du bon effectif qu’il a doit bien gérer se troupes en rotation et non jouer avec seulement 11 titulaires comme l’an passé puis épuisé au moment opportun, cette fois-ci il sera pas pardonné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom