Les notes d’Athletic – Barça (Liga J2)

0
6
Les notes d'Athletic - Barça. Rakitic a été le meilleur.
Barcelona's Uruguayan forward Luis Suarez (L) vies with Athletic Bilbao's forward Eneko Boveda during the Spanish league football match Athletic Club Bilbao vs FC Barcelona at the San Mames stadium in Bilbao on August 28, 2016. / AFP / ANDER GILLENEA (Photo credit should read ANDER GILLENEA/AFP/Getty Images)

Le Barça a gagné 1-0 dans la cathédrale de San Mames face à l’Athletic Bilbao et continue en tête de la Liga. Voici les notes des joueurs.

Le Barça a gagné 1-0 dans la cathédrale de San Mames face à l’Athletic Bilbao (Rakitic, 21ème). Un match intense que le Barça aurait pu tuer en deuxième mi-temps après avoir souffert du pressing basque en 1ère. Voici les notes.

Ter Stegen n’a pas tremblé

Ter Stegen (8): Sûr. L’Allemand n’a pas tremblé pour son premier match depuis que Bravo est parti. Jeu au pieds, prises de balles propres sur les frappes adverses (11ème, 40ème), arrêt réflexe. Sa bonne étoile l’a même sauvé sur un tir de Raul Garcia ou sur le coup franc de Beñat (85ème), où il semblait battu.

S. Roberto (7): Ascendant. Difficile 1ère mi-temps face au pressing haut de l’Athletic, même si aucune offensive adverse sérieuse ne s’est déroulée de son côté. En deuxième période le milieu recyclé latéral droit s’est senti plus à son aise, perforant par deux fois la défense de l’Athletic au milieu de 4-5 joueurs, mais sans succès.

Piqué (7): Leader. Dégagements, transversales et même récrimination à Muniain pour son plongeon en fin de match… ses partenaires changent mais Piquenbauer reste le même. Le leader de la défense azulgrana.

Umtiti (7): Imposant. Confirmé titulaire par Luis Enrique, Big Sam a alterné le bon et le moins bon dans ce qui a ressemblé à une véritable épreuve du feu face à Aduriz, l’un des meilleurs attaquants de la Liga. Imposant de la tête, Umtiti a coupé les offensives de l’Athletic malgré son carton jaune reçu dès la 9ème minute. Ses relances, elles, n’ont parfois pas trouvé preneur. Mais au bout de 3 semaines, et à San Mames, que peut-on lui demander de plus?

Alba (6): Intense. Son duel avec Williams a été épique. Des fois dépassé par son adversaire, il a aussi beaucoup lutté.

Busquets (7): Perce-murailles. Ses passes longues entre les lignes ont été autant de ballons d’oxygène en première mi-temps, quand le Barça était pressé dans son camp. Ses pertes de balle dos au but ont failli coûté cher, notamment quand il se fait piquer le cuir par Beñat en première mi-temps (mn 12).

Rakitic, le meilleur d’Athletic – Barça

Rakitic (8): Partout. Le Croate a fait un récital au milieu de terrain, couronnées d’un but d’une tête spectaculaire à la 21ème sur un centre d’Arda. Son rendement n’a pas baissé ensuite.

Denis Suarez (6): Bougé. Le 3ème homme du milieu de terrain depuis la blessure d’Iniesta a subi la pression de l’Athletic. Plus à l’aise à partir du 1-0, il a été remplacé à la 71ème par A. Gomes.

Arda Turan (7): Généreux. Le Turc s’est une fois de plus déguisé en passeur décisif sur le but de Rakitic. Et il a été généreux dans ses courses pour défendre, et dans ses passes vers ses coéquipiers. Un des joueurs qui va regretter la trêve FIFA, qui va couper son rythme jusqu’au 10 septembre.

Messi (8): Régulateur. L’Argentin s’est mis au service de l’équipe en fonction des moments du match. On l’a donc retrouvé au milieu pour conserver le ballon, devant pour transpercer, en pointe pour marquer… Et proche de  l’arbitre Mateu Lahoz pour comprendre son arbitrage parfois surprenant. Un capitaine total.

Luis Suarez (7): Travailleur. L’Uruguayen n’a pas eu sa soirée face au gardien basque, comme le prouve son occasion manquée en fin de match. Il a compensé par un travail de tous les instants, une fois de plus comme personne dans l’équipe.

Remplaçants

Mascherano (7): Modérateur. L’Argentin a apporté son calme au plus fort de la domination basque en 2ème mi-temps.

André Gomes (6): Apprenti. Le Portugais a semblé surpris par le rythme du match. Il a perdu un ballon qui a amené le coup-franc si dangereux de Beñat en fin de match.

Rafinha (n.n.): Tactique. Entré en fin de match à la place d’Arda pour gagner du temps, il s’est surtout appliqué à faire pression sur les défenseurs de l’Athletic.

Entraineur

Luis Enrique (8): Confiant. Luis Enrique a fait confiance à Umtiti, tout en connaissant la difficulté de ce match. Ses choix lui ont donné raison, tout comme maintenir Denis Suarez au milieu et Jordi Alba sur l’aile. Une victoire qui va lui offrir 10 jours de tranquillité avant la reprise du championnat.

Abonnez-vous au Blog du Barça!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez-nous sur facebook, twitter, et désormais youtube!

Photo: ANDER GILLENEA/AFP/Getty Images

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom