[Liga] Le Barça n’est pas aussi bien loti que son classement

4
1399

Comme nous le ferons lors de chaque trêve internationale, Barça Inside vous propose un autre regard sur le classement de la Liga. Histoire surtout de voir contre qui le Barça et ses concurrents gagnent ou perdent leurs points. Premier focus après la 8ème journée, alors que tous les cadors du Championnat ont lâché du lest ces dernières semaines.

Tout au long de la saison, nous vous proposerons le Classement Dynamique des cinq cadors de la Liga : FC Barcelone, Real Madrid, Atlético de Madrid, FC Séville et FC Valence. De quoi s’agit-il ? Du classement à l’instant T, qui ne fait pas apparaître le nombre de points mais les résultats (à domicile et à l’extérieur) face à toutes les équipes de Liga.

Les victoires apparaissent en bleu

Les matches nuls en orange.

Les défaites en rouge.

En un coup d’œil, on se rend compte où chaque équipe gagne ou perd ses points, face aux équipes de haut, de milieu ou de bas de tableau, à domicile ou loin de son stade. De quoi pouvoir dégager des tendances…

Le Barça gâche face aux petits

Doublé au général par Séville, le Barça reste sur quatre matches sans victoire. A la lecture du classement dynamique, on se rend compte que c’est face à des adversaires de bas de tableau (dont Valence fait pour le moment partie, ça ne devrait pas durer) que les Catalans ont concédé leurs contre-performances. C’est d’autant plus grave que 4 points ont été abandonnés au Camp Nou. L’an passé, le Real Madrid avait connu un démarrage similaire en Liga, qui lui avait été fatal. Cette saison, personne n’a fait carton plein et les accrocs des uns et des autres ne semblent pas rédhibitoires.

Le Real voyage mal, notamment chez les gros

Tombé au-delà de la zone Champions, ce qui contribue certainement à allumer le brasero sous le siège de Lopetegui, le Real a déjà perdu 8 points face à l’actuel Top 4 de Liga. Le classement d’Alaves sera probablement moins flatteur plus tard dans la saison, mais le fait est que les Meringues n’ont pas gagné la moindre rencontre face à mieux classé qu’eux. Leur bilan à l’extérieur est catastrophique pour un prétendant au titre (1 V – 1N – 2D).

L’Atlético, déjà de retour

Largué au bout de quatre journées, les Colchoneros sont déjà revenus dans la course au titre, en profitant des faux pas du Real et du Barça. Mis à part leur immaculé voisin, les hommes de Simeone ne se sont pas encore frotté aux équipes du premier tiers. L’ATM a pour le moment limité la casse lors de ses déplacements difficiles (Mestalla et Bernabeu). A domicile, c’est un quasi sans-faute, à part un fâcheux empate devant Eibar.

Séville, seul avec cinq victoires

Invité surprise tout en haut du classement, le FC Séville de Pablo Machin se déplacera en leader au Camp Nou le 20 Octobre. Les Blaugrana devront se méfier, pour le moment, car les Andalous voyagent bien, avec trois victoires à l’extérieur, mais face à des équipes de seconde partie de tableau. Ils ont moins goûté le trajet intra-muros pour aller s’incliner face au Bétis. Paradoxalement, Banega et ses petits camarades ont déjà perdu cinq points à Pizjuan, face à des mal classés.

Valence, à l’arrêt

Actuellement triste 14ème, le FC Valence collectionne les matchs nuls, ce qui ne l’aide pas à escalader le classement. Une seule défaite et une seule victoire, en déplacement, face à des équipes qui lui sont inférieures sur le papier (Espanyol, Sociedad). Surtout, les spectateurs de Mestalla n’ont pas vu la couleur d’un match remporté, même si les deux points pris face au Barça et à l’Atlético sont plutôt positifs.

On se retrouve le mois prochain pour un nouveau point Classement Dynamique, lors de la trêve internationale de Novembre.

 

Photo : AFP PHOTO / JOSE JORDAN

Abonnez-vous c'est gratuit!

4 Commentaires

  1. Merci bcp M. Julien pour cet essai d’analyse comparative entre le quatuor de la Liga. Cependant on ne peut en aucun cas tirer des conclusions sur qui réussit et qui échoue sur le même paramètre. Le barça a eu un parcours particulier en début de saison montrant plusieurs visages à la fois et dans une même rencontre. Mis à part ce qui se passe chez nos concurrents, franchement ça ne m’interesse Nullement, je me focalise sur mon barca. Jusqu’aujourd’hui valverde a échoué à stabiliser l’effectif et le fond de jeu. Alors à quoi ça sert les entraînements ? Tant que le milieu de terrain ne fonctionne pas en harmonie avec La Défense et la ligne d’attaque il y aurait tjrs des points perdus bêtement. Une toute récente constatation nos joueurs commencent à montrer des signes de fatigues et de méforme ce qui expliquerait les blessures de certains joueurs alors que d’autres à peine arrivent à marcher jusqu’au coup de sifflet final. Donc le barça n’a rien à envier à ses concurrents mais il faut agir pour redresser la situation. VUSCA BARÇA

  2. Merci pour l’article. ASSIMED, je pense que vous avez tout dit mais je souhaite demander si ce n’est pas possible ou nécessaire de rédiger un article accompagné d’une bonne analyse sur la gestion de l’effectif par VALVERDE cette saison et quel est l’état d’esprit actuel de l’équipe. Merci à vous

  3. Moi, franchement, je me demande si le Barça ne jouerait pas mieux sans Valverde…donc, sans coach. Le Mr propose rien, innove jamais, aligne toujours les memes joueurs. J’ai l’impression qu’il laisse les joueurs jouer comme bon leur semble, ce qui crée l’embouteillage au milieu. J’ai tres peur pour la suite de la saison.

  4. Je me demande pourquoi ne gère t-il pas le Barça comme il le faisait à Bilbao? Valverde n’a pas seulement échoué à stabiliser l’équipe et le fond de jeu mais aussi sa mauvaise conduite envers certains joueurs aura un effet néfaste dans l’ambiance du vestiaire et sur la fin de la saison car les joueurs éjectés du groupe pourraient être utiles dans la rotation, et quand on voit bien Alba le compère de Messi sans ressource,tirer la langue, complètement fatigué physiquement et moralement et Lucas Digne retrouver le sourire comme Alcacer je meurs de rage. Les joueurs qui ont besoins d’être soufflés mais aussi concurrencés par Vidal, Arthur, Suarez et Rafinha sont Busquets et Rakitc mais Valverde s’en fou de tout cela et les use jusqu’au dernier carburant. En tout cas critiquer ne sert à rien vu que l’intéressé n’est pas abonné, je souhaite que la stabilité de l’effectif et le beau jeu du Barça reviennent, VISCA EL BARCA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom