Luis Enrique a révolutionné le Camp Nou et le Real Madrid!

11
53

Luis Enrique a révolutionné hier soir le Camp Nou. Sur le terrain, dans les vestiaires, chez les officiels, en salle de presse, et même le Real Madrid… Un vrai Grand Chelem!

Luis Enrique a été le grand homme de la soirée au Camp Nou. Sur et en dehors des terrains il a révolutionné son équipe, la presse et ses dirigeants… et même le Real Madrid! Retour sur cette nuit particulière.

18h15: Luis Enrique révolutionne son équipe

Trois jours après avoir surpris son monde en alignant en 3-4-3 au Calderon, Luis Enrique décide de laisser Sergi Roberto, Piqué et Iniesta sur le banc. Résultat: son équipe est un vrai caméléon qui passe du 4-4-2 en défense au 3-3-3-1 voire au 3-7-0 en phase d’attaque. Un régal à regarder depuis la tribune. Une véritable Luis Enriqueada comme comme le faisaient avant Cruyff et Guardiola avec leurs Cruyffada et Guardiolada. Résultat final: Barça 6 – Sporting Gijon 1. Le score dont a besoin justement le F.C. Barcelone contre le PSG pour se qualifier la semaine prochaine en 1/4 de finale de Ligue des Champions.

Le Barça en 3-3-3-1 en attaque (Photo: Olivier Goldstein)
Le Barça en 3-3-3-1 en attaque (Photo: Olivier Goldstein)

 

Le Barça en 4-4-2 en défense (photo: Olivier Goldstein)
Le Barça en 4-4-2 en défense (photo: Olivier Goldstein)

 

22h00: Luis Enrique révolutionne la salle de presse

Luis Enrique a révolutionné ensuite la salle de presse du Camp Nou en annonçant à la fin de celle-ci son départ. « Je vous annonce à tous que je ne serai pas l’entraineur du F.C. Barcelone la saison prochaine. C’est une décision très difficile pour moi. Bien médité. La raison est bien entendu la manière que j’ai de vivre cette profession. Je cherche incessamment la manière d’améliorer mon équipe. Cela signifie très peu d’heures de repos et de déconnexion. A la fin de cette saison cela va m’aller bien de me reposer un peu ».

Immédiatement les journalistes en zone mixte sont prévenus et tous les papiers sont à refaire. Car c’est LA NEWS de la soirée. Aucun joueur du Barça ne sort d’ailleurs parler aux médias à part Rakitic à BeIN Sports Espagne. Le Croate avoue que l’entraineur leur a annoncé la nouvelle après le match dans les vestiaires. Le président Bartomeu explique qui le sait depuis quelques jours. Et dans l’urgence on improvise des interviews entre spécialistes pour évaluer les conséquences. Cela va-t-il affecter l’équipe? Si oui en bien ou en mal? Qui sera le successeur de Luis Enrique? Sampaoli et Valverde tiennent la corde parmi les journalistes présents en salle de presse.

La salle de presse du Camp Nou en pleine ébullition après l'annonce du départ de Luis Enrique (photo: Olivier Goldstein)

23h20: Luis Enrique a révolutionné le Real Madrid

L’onde de choc du départ de Luis Enrique a révolutionné aussi le Real Madrid. Touché, dépité, les joueurs de Zidane n’ont pas pu faire mieux que 3-3 contre Las Palmas. Comme un hommage les Merengues laissent la première place au Barça qui ne dépend plus que de lui pour remporter la Liga. S’il gagne ses 13 prochains matchs, le F.C. Barcelone sera champion d’Espagne pour la troisième année consécutive

[mks_toggle title= »Abonnez-vous au Blog du Barça! » state= »close « ][jetpack_subscription_form][/mks_toggle]

Rejoignez-nous sur facebook et twitter.

Photo: Youtube F.C. Barcelone

Abonnez-vous c'est gratuit!

11 Commentaires

  1. Merci à Luis Enrique, il a gagné sa place parmi les Grands Catalans, son successeur aura un défi énorme à relever, ne serais ce que pour continuer à garder le cap , les dernières années de Messi à gérer …. Contre Gijon j ai retrouvé de la joie de vivre dans l équipe, c est bon signe .

  2. Merci Lucho, pour les trophées apportés au club. Tu a bien écrit ton histoire en tant qu’entraineur au sein du barça. Bon vent mister!

  3. C’est pas forcément une mauvaise nouvelle de t’avoir perdu, Mais ce qui reste est qu’on aurait pu continuer avec toi, comme ça n’a pas été le cas sache qu’on ne va jamais t’oublier car t’as toujours été un phénomène pour le club,, bref nous te remercions pour tout ce que tu as fait pour nous t’es venu comme un héros et tu t’en va comme une légende,, bonne suite de carrière à toi Luis Enrique

  4. C’est triste qu’il nous quitte il est très et très intelligent si se la décision alors on la respect il va nous manqué

  5. Et comme par hasard, on n’entend plus ce con de Piqué parler de l’arbitrage. Ce club est une honte.
    Et devant leur merveilleux travail de ces derniers jours sur l’arbitrage, on ne peut que dire « bravo » car, ils ont réussi à mettre le corps arbitrale sous pression et l’arbitrage du match de ce soir au Bernabeu en est un exemple.

  6. Euh faut pas s’enflammer, c’était une équipe B de Gijon qui avait fait tourner ses meilleurs joueurs pour leur match décisif contre le Depor ce week-end… Et même avec ça il y a eu encore beaucoup de déchet dans le jeu catalan, surtout au milieu (pertes de balles inquiétantes de Busquets notamment, en plus de sa couverture défensive très poreuse) et en défense les rares fois où le Sporting a pressé un peu. Donc moi c’est pas ce 6-1 qui va me rassurer même si c’est bien pour la confiance de l’équipe… Et comparer les expériences tactiques de LE sur les deux derniers matchs au vrai génie tactique de Cruyff et Guardiola ça me paraît limite quand même (à moins que ce soit moi qui n’ait pas saisi le ton ironique de l’article).

    • Bonjour! Je suis d’accord avec vous pas d’enflammade car ce n’était que Gijon mais c’était intéressant de la part de Luis Enrique de tenter ça. Pour le reste, et c’est bien son problème, Luis Enrique ne sera jamais considéré à l’égal de Cruyff et Guardiola donc même s’il essaye de nouvelles choses ce ne sera pas évalué à sa juste valeur mais toujours dans l’ombre des 2 maîtres.

      • Bonjour ! Oui on est d’accord, il a le mérite de tenter des choses. D’ailleurs, au final que pensez-vous qu’on retiendra de Luis Enrique (à part son palmarès qui parle pour lui bien sûr) et de sa « patte » : la verticalité qu’il a apporté à l’équipe ou au contraire la dilution du jeu de possession et l’effritement de l’identité de jeu du Barça ? Peut-il rester dans les mémoires comme l’entraîneur qui a « cassé » le jeu du Barça ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom