Masia 2022: la peur du vide

4
272
Après 2022, ce sera la peur du vide à la Masia
Carles Alena during the Copa del Rey match between FC Barcelona v Real Murcia CF,i n Barcelona, on November 29, 2017. (Photo by Urbanandsport/NurPhoto)

Jusqu’en 2022 le Barça et Bartomeu pourront se targuer d’avoir une équipe pleines de canteranos de la Masia. Mais c’est déjà la peur du vide pour après.

Les prolongations de contrat de Piqué et Sergi Roberto jusqu’en 2022 ont été célébrées comme il se doit à Barcelone la semaine dernière. Sauf catastrophe Gerry terminera sa carrière en blaugrana à 35 ans tandis que SR20 aura passé tout juste le cap de la trentaine au milieu du terrain du Barça. Bartomeu et le Club peuvent se targuer d’avoir deux canteranos de la Masia de plus sur le pré pour les 5 prochaines années. Mais après, c’est la peur du vide.

Masia 2022: la peur du vide

Il suffit d’analyser l’effectif actuel pour bien comprendre que gagner au Bernabeu avec 6 joueurs titulaires formés au Club sera mission impossible après 2022 (Sergi Roberto, Piqué, Busquets, Iniesta, Messi, Alba). Car au moment où la Coupe du Monde se disputera au Qatar, ils auront tous 30 ans et plus:

30 ans: Sergi Roberto
33 ans: Alba (contrat jusqu’en 2020)
34 ans: Busquets (contrat jusqu’en 2021)
35 ans: Piqué, Messi (contrat jusqu’en 2021)
38 ans: Iniesta

Hormis Sergi Roberto, ils seront donc sur le départ ou partis. Et, si tout va bien, remplacés par Dembélé, Coutinho, Umtiti, des recrues… mais surement pas par autant de joueurs de la Masia – ne sont pas pris en compte ci-dessus Aleix Vidal, qui n’a passé qu’un an à la Masia, ni Rafinha et Deulofeu, sur le départ.

Aleña, l’arbre qui cache la forêt

2022 étant demain, c’est aujourd’hui que les jeunes pousses de la Masia peuvent gagner en expérience pour remplacer dans cinq ans leurs glorieux anciens. Et à ce petit jeu seul Aleña semble pour l’instant de taille à assumer ce rôle, d’autant que Valverde lui fait confiance comme jeudi dernier lors du derby.

Pour le reste des joueurs, en revanche, c’est la grande inconnue. Le Barça est devenu un Club qui recrute ses doublures plutôt que de faire confiance à des jeunes, même si le mister aimerait en lancer plus. L’arrière droit Sergi Palencia, l’arrière gauche Cucurella ou l’attaquant Abel Ruiz n’ont pas leur chance dans le groupe pro, ce qui freine leur progression à l’horizon 2022 et la retraites des Intouchables de l’équipe actuelle.

Les amateurs de résultats diront qu’après tout cela réussit bien au Barça, qui a 11 points d’avance en Liga. Certes. Cependant la Masia est devenu autant une marque de fabrique qu’un argument marketing pour le Club (voir le « Made in Masia » sur Sergi Roberto ci-dessus) et électoral pour son président. Qui pourra se targuer jusqu’à la prochaine élection de 2021 d’avoir la moitié de l’équipe titulaire issue du centre de formation. Pour après, cependant, c’est déjà la peur du vide.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: Urbanandsport/NurPhoto

Abonnez-vous c'est gratuit!

4 Commentaires

  1. il ne faut pas oublier que la Massia a perdu un certain nombre de futur bons joueurs
    lorsque que le Barça a ete sanctionne pour; le recrutement de joueur mineur non
    conforme avec le reglement UEFA .

  2. Bonjour, Monsieur GOLDSTEIN.
    Je ne suis pas aussi pessimiste que vous sur la Masia. 2022, c’est dans 4 ans, et d’ici là beaucoup de choses peuvent bouger, notamment pour la Masia, et des joueurs peuvent éclore.
    Déjà, il faudrait se pencher sur la qualité et le potentiel des joueurs jouant au barca b. Quand je regarde le classement du barca b, 19ième, je ne suis pas sûr qu’ils aient tous un fort potentiel pour éclore au plus haut niveau dans le futur. Tous ne peuvent pas devenir des Xavi, Iniesta, Messi!

    Je vois beaucoup d’articles parler de « pépites », en parlant de jeunes joueurs. Mais c’est un adjectif galvaudé, car à chaque bonne prestation d’un jeune joueur, on le qualifie de « pépite « , alors qu’il faudrait prendre le temps de voir les performances de ces jeunes sur au moins 1année…. Et ils peuvent être brillant à la Masia et ne pas performer au plus haut niveau…

    L’exemple de Deulofeu, produit de la Masia, qui brillait avec le barca b, et qui est loin d’être performant au plus haut niveau en est l’exemple le plus flagrant….

    Autre exemple, Vitinho est arrivé cette saison au barca b, il a été régulièrement titulaire au début, mais n’a délivré qu’une seule passe décisive en 6 mois…. loin d’être un joueur tres décisif et performant, par rapport à son poste ( milieu offensif). Pourtant j’ai vu des articles sur ce joueur comme étant une « pépite ». Cela peux être le cas, mais il faut peux être lui laisser plus de temps….

    Ensuite, sur des purs produits de la Masia, comme Cucurella, Palencia ou Abel Ruiz, là aussi, il faut leur laisser le temps, mais peut-être ne sont-ils pas tous des super joueurs en devenir…

    Palencia a 21 ans, âge critique pour évoluer très vite au plus haut niveau, Cucurella a 19 ans, et Ruiz aura seulement 18ans la semaine prochaine.

    Alors je sais que la jurisprudence M’Bappé est passée par là, que tout le monde est pressé de faire grandir des ados et leur les voir comme des supers joueurs de classe mondiale, mais regardons leurs performances d’abord!

    Sur les 3 joueurs cités ci-dessus, seul Ruiz me semble avoir la classe et le potentiel pour pouvoir peut-être devenir un « grand joueur », au vu de ses performances, tant su niveau national qu’avec les équipes de barca. Mais il n’a « que » 18ans. Oui je sais, M’Bappé aussi (il vient d’avoir 19 ans je crois, et brille depuis plus d.1an maintenant), mais il est l’arbre qui cache la forêt. Et à force de vouloir faire grandir des jeunes trop vite, on peut aussi vite les griller….

    Je peux me tromper, mais pour moi, pour qu’un jeune puisse passer à l’échelon du dessus, il doit avoir prouvé et démontré ses capacités à pouvoir évoluer au niveau supérieur. Quand je regarde le classement du barca b, je me dis que pour l’instant, peu de joueur de cet effectif peuvent prétendre à jouer avec l’élite, à ce jour, hormis, Aléna (qui a mis déjà 6 buts et transmis quelques passes décisives avec le barca b). S’il n’avait pas joué avec le barca b, le nombre de points acquis serait bien plus faible qu’actuellement, ce qui prouve sa valeur et son potentiel pour passer à l’échelon au dessus….

    Que les autres membres du barca b prouvent leurs valeur en Liga 2 d’abord pour pouvoir passer en élite. Je fonde les espoirs sur des Cuenca (18 ans), Oriol Busquets (18 ans aussi, et qui a déjà fait un match en coupe du roi déjà avec l’élite cette saison), Ruiz, et pourquoi pas Carles Perez qui vient de mettre 3 buts lors de leur dernier match. Une nouvelle « pépite » en devenir?

    Je vous remercie pour votre retour suite à mon commentaire.

    Bien à vous

    • Bonjour,
      Moi je suis pessimiste car les pépites de demain ont besoin de temps de jeu dès aujourd’hui. On cite en exemple Iniesta, Xavi, Messi, mais tous ont eu besoin d’une intégration progressive avant de prendre les rênes de l’équipe. Même l’Argentin qui a attendu que Guardiola lui donne les clés de l’équipe en 2008 après 3 ans en équipe 1. Alors oui les jeunes arrivent, il y en a des bons, mais si on veut qu’en 2022 ils tiennent la baraque, alors c’est dès maintenant qu’ils doivent faire partie de l’équipe, même comme remplaçants.

  3. Bonjour Monsieur GOLDSTEIN.

    Je vous remercie pour votre réponse et je comprends votre point de vue. Effectivement les jeunes ont besoin d’être assimilés progressivement à l’équipe première pour en prendre les rênes.
    Maintenant, je serais plus en phase avec vous si la preuve de la qualité de ces jeunes joueurs se voyait plus. Moi je suis très loin de Barcelone, et je ne peux pas tout voir, donc, c’est grâce à vous, tout particulièrement, que je comprend ce qui ce passe au Barca.

    En 2016, vous parliez d’un challenge pour Digne, parce qu’entre autre, en plus d’Alba, Cucurella poussait à la porte….
    Mais Valverde ne l’a pas convoqué 1 seule fois en équipe première, même pour des matchs sans enjeux en coupe du Roi. Est-ce à dire qu’il juge que ce joueur n’est pas encore prêt pour passer à l’échelon supérieur?

    Encore 1 fois, le barca b est 18ième de Liga 2, et cela me pose question pour l’avenir.

    La gestion des jeunes joueurs est délicate quand je vois ce qu’il se passe au mercato d’hiver: départ de Sergio Gomez (17 ans), et arrivée de plusieurs jeunes de 18 ans, dont celui d’Arsenal…

    Valverde avait la réputation de faire monter les jeunes joueurs en venant à Barcelone, a-t-il toujours cette volonté? Vous qui le connaissez bien, pouvez nous le dire.
    Enfin, je lit que beaucoup de jeunes prometteurs arrivent en fin de contrat, est-ce que le club va tout faire pour les prolonger?
    Bien à vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom