Barça: 5 choses à retenir de son match à la Real Sociedad

7
3909
Le Barça peut tirer de nombreux enseignements du match contre le Real.

Le Barça a gagné hier sur le terrain de la Real Sociedad, prenant ainsi la tête de la Liga après le nul du Real à Bilbao. Au delà du résultat, c’est un match plein d’enseignements avant la réception du PSV mardi prochain en Ligue des Champions.

Mathématiquement c’est parfait. Le Barça enchaîne une 4ème victoire en Liga en 4 journées sur un terrain, maudit jusqu’il y a peu, et toujours très difficile. Après avoir remonté un 0-2 l’an dernier, les hommes de Valverde ont renversé samedi un 0-1 grâce à des buts de Suarez et Dembélé. Suffisant pour prendre la tête de la Liga en solitaire avec 2 points d’avance sur le Real Madrid, qui a fait nul 1-1 à Bilbao. Au-delà des chiffres, cependant, la rencontre est pleine d’enseignements pour le Barça. Et pas spécialement réjouissants.

1- Le Barça prend des buts trop facilement

Après Séville et Huesca, le F.C. Barcelone a été mené pour la 3ème fois en 5 rencontres cette saison à la Real Sociedad. C’est d’autant plus navrant que les équipes adverses n’ont pas eu à pousser fort pour ouvrir le score. Sarabia à la 9ème en Supercoupe d’Espagne, Cucho Hernandez à la 3ème au Camp Nou après 19 passes, et Aritz à la 12ème pour la Real Sociedad ont marqué à chaque fois sur la première occasion de leur équipe. A corriger rapidement.

2- SR20 meilleur derrière qu’au milieu

Sergi Roberto n’a pas plus convaincu à Anoeta que contre Alavés. SR20 n’apporte pas le danger ni le surnombre qu’on attend de lui quand il joue milieu offensif. Faute de mieux pour l’instant, il va falloir se contenter de le voir arrière droit. Un poste qu’il a pourtant d’abord occupé pour dépanner après le départ d’Alves. D’autant que les deux fois où son concurrent Semedo a été titulaire, il a été sorti au bout de 45 minutes.

3- Le 11 de Gala a toujours une longueur d’avance

Par leurs qualités et leurs automatismes, les 11 blaugranas qui ont terminé le match contre la Real Sociedad ont une longueur d’avance. Les sorties de Semedo, et surtout celle de Rafinha, étaient plus que prévisibles après les premières 45 minutes. Par ailleurs n’importe quel supporter pouvait déjà parier que Coutinho et Busquets seraient les premiers à entrer. Arturo Vidal ou Munir ne sont pas (encore?) des solutions pour Valverde quand il s’agit de changer le cours d’un match. C’est à la fois normal mais il faut que ça change si le Barça veut aller loin dans les 3 compétitions cette saison.

4- Messi n’est plus seul

Deuxième match à l’extérieur, deuxième fois que Messi ne marque pas, et deuxième fois que le Barça gagne. Une évolution positive et bienvenue grâce aux montées en puissance de Coutinho et de Dembélé. Le Français est buteur pour la 3ème fois en 4 journées, dont 2 fois pour donner la victoire à son équipe. Une des grandes nouvelles du jour, même s’il est bien évident que le Barça a besoin d’un Diez au top.

Lire aussi: Real Sociedad-Barça (1-2) : les Tops et les Flops #J4Liga

5- L’Atletico toujours plus loin

Après leur match nul arraché à la dernière seconde contre Eibar, l’équipe de Simeone est désormais à 7 points du Barça. Un océan. Si les Colchoneros n’avaient statistiquement aucune chance après 3 journées, ils sont encore plus loin du titre depuis hier soir. C’est son voisin et rival le Real Madrid qui pourrait lui porter l’estocade, le 29 septembre prochain dans le derby de la capitale qui se jouera au Bernabeu.

Lire aussi: L’Atletico déjà hors course

Photo: AFP PHOTO / GABRIEL BOUYS

Abonnez-vous c'est gratuit!

7 Commentaires

  1. Ce match a mis en lumière que le vrai patron du jeu du Barça est Coutinho ! Messi restera un grand soliste, capable de faire des passes de rêve et des coups francs superbes. Mais pour tenir le jeu et l’équipe: Coutinho. Pour tirer de loin: Coutinho. La salle des machines: c’est lui. Toutefois, le Barça a joué comme s’il ne voulait pas gagner ce match: lenteur, imprécision. Il est vrai que l’arbitre ne les pas aidés en fermant trop les yeux sur les agressions, fautes d’anti-jeu récurrentes des joueurs de la Réal Sociedad, mais a mis un jaune à Umtiti avec une ardeur incroyable!
    Il y a beaucoup parmi nous qui reprochent à Valverde de ne pas faire tourner, mais on a vu le résultat en 1ère mi-temps. Je m’interroge sur le sort de Arthur. Semedo est parti pour faire banquette.

  2. Sûrement cette saison serait difficile pour le barça pour deux raisons majeure Sur: la première est due au besoin de rajeunissement de l’effectif notamment pour le milieu de terrain, et deuxièmement le barça a hérité d’un calendrier vraiment défavorable. Donc on va assister à plusieurs matchs similaires à celui de sociedad, ou Valverde cherche toujours les meilleures combinaisons au milieu une fois la rotation est exigée. On ne peut juger notre effectif que contre des clubs de grosses pointures toutefois je reste convaincu que nos joueurs se rattraperont et l’effectif sera stabilisé autour de Countinhio, Arthur, et Dembele. Pour ce qui est de Messi toutes les équipes adverses mettront trois gardes du corps autour de Messi pour limiter son jeu, il revient à valverde de penser à des solutions et libe plus Messi sinon Messi sera toujours critique gratuitement et impitoyablement par certains fans qui attendent bcp de Messi. VISCA BARCA

  3. Je n’ai rien contre Messi mais dire la vérité sur son cas n’est pas le critiqué impitoyablement. C’es vrai que Messi a un talent inné mais ne se réinventera pas comme Cristiano Ronalado et il est temps à Valverde d’ouvrir bien ses yeux et de passer le flambeau à Coutinho au lieu d’être un fan aveuglé par le passé du Messi. Avant Messi était épaulé par deux maestros hors pairs mais une fois devenu orphelin d’eux il n’arrive pas à bouger le petit doigt et on voit bien cela, les trois fois que le Barça a été sorti de la Champions au 1/4 il a été invisible alors qu’on attendait qu’il marche dessus, je ne veux pas m’attarder là dessus mais, je souhaite que les joueurs se réveillent et prennent leçon de leurs passés et nous revivent le passé glorieux.

  4. Ce club prend une direction très sombre avec un entraîneur comme Valverde.
    Une immonde prestation, un coach sans idées (non mais abusé, aucun schéma de jeu d’attaque mis à part attendre et prier pour un exploit de Messi ou Coutinho, ensuite on fait le dos rond et on prie pour que ter Stegen nous sortent des parades et que ça tienne jusqu’à la fin) qui procède toujours aux même changements.
    Semedo n’a pas saisi sa chance vous dites ? Et bien normal, il n’a aucune continuité, joue tout les 36 du mois et il est censé sortir de bonnes prestations ? Difficile quand on a pas les automatismes (bah oui quand on joue si peu) et que le milieu avec qui vous devez combiner s’appel Rakitic.
    Il n’y a pas de méritocratie, des joueurs comme Rakitic, Sergi Roberto ou Suarez enchaînent les matchs catastrophiques mais ne sont jamais remis en question, pire, ils continuent d’enchaîner et après on s’étonne que les autres ne soient pas en forme, ils doivent être découragé plutôt.
    Valverde est un sans couille qui s’appuie toujours sur les même joueurs, un coach non barca-compatible avec sa frilosité.

  5. Je suis pas d’accord pour Roberto, même si il fait des 45 min moyennes à chaque fois, il faut qu’il reste au milieu. C’est le seul milieu de terrain moderne que possède le Barca. Il est puissant, technique et rapide, contrairement à d’autres joueurs il joue vers l’avant.

    • diJOR je suis d’accord avec toi sur ce sujet. Il faut que valverde le laisse s’exprimer de temps en temps à son vrai poste. Faire sortir chaque fois semedo après 45 min ne le fera pas progresser. Il joue 45 min chaque 3 mois, alors comment peut on espérer des progrès ? A vrai dire, moi je sais que semedo n’est pas autant mauvais qu’on nous le dit, mais le coach ne le met pas en confiance et ne le fais pas progresser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom