Mercato : encore cinq jours pour vendre

0
3114

Vendredi soir, à 23h59, le mercato d’été 2018 se fermera. Le Barça souhaite encore attirer un renfort et libérer trois joueurs. Tic, tac…

Yerry Mina, Lucas Digne, Gerard Deulofeu, Aleix Vidal, Andrés Iniesta, Paulinho, André Gomes, Marlon Santos, Adrian Ortola, Douglas Pereira. Elle est longue, la liste des joueurs qui ont déserté le Camp Nou cet été. Et le Barça espère bien l’allonger encore un peu. Dans l’entre jeu, Ernesto Valverde dispose d’une dizaine de joueurs. Il a son trio titulaire – Busquets, Rakitic, Coutinho -, peut faire entrer Vidal pour les matchs plus musclés et donner du temps de jeu à Arthur et Sergi Roberto. Après ceux-ci, Denis, Rafinha, Samper et Aleñá viendront récupérer les miettes. Sans parler de Riqui Puig qui montera de temps à autres du Barça B pour gratter quelques minutes par-ci, par-là. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le technicien a l’embarras du choix au niveau des variations tactiques. 4-3-3, 4-4-2, 4-2-3-1, tout est possible. Mais il avait déclaré avant l’ouverture du marché des transferts désirer un groupe de 20 à 22 joueurs. Il en a aujourd’hui 24, soit au moins deux de trop, sans compter une dernière recrue attendue. Il reste cinq jours pour faire de la place.

Sergi Samper, le plus difficile à vendre

L’avenir du milieu de terrain formé à La Masia ne s’écrira pas en blaugrana. Le Barça veut lui trouver une porte de sortie pour donner du temps de jeu à Riqui Puig et Carles Aleña. Aux yeux du club, ce sont désormais eux qui représentent le futur du FC Barcelone, pas le garçon de 23 ans qui accumule plus de blessures que de bonnes performances. Depuis 2015, il s’est déjà blessé six fois. Aujourd’hui encore, il est blessé au ligament interne du genou gauche et indisponible jusqu’à la semaine prochaine. Mais si le Barça n’en veut plus, les autres clubs ne sont pas beaucoup plus emballés. Cette nouvelle blessure n’arrange rien. Selon Gerard Romero, Samper restera au moins jusqu’en janvier. Mais il y a peu de chances de le voir fouler la pelouse du Camp Nou d’ici là.

Rafinha, le plus bankable

« Rafinha peut nous aider, il l’a montré en pré-saison, mais le mercato est ouvert, tout peut arriver. » En une phrase prononcée vendredi dernier en conférence de presse d’avant match, Ernesto Valverde a parfaitement résumé la situation. Selon la Cadena COPE et Mundo Deportivo, le Bétis Séville est très intéressé par le milieu de terrain et serait disposé à proposer un prêt avec option d’achat obligatoire fixée à 20 M€. Quique Sétien, le coach verdiblanco, a avoué avoir un faible pour lui devant les journalistes : « Rafinha est un grand joueur, il pourrait nous apporter beaucoup de choses. Il comprend parfaitement notre proposition de jeu, et ce que nous faisons. C’est un joueur de top niveau, avec une qualité extraordinaire qui nous conviendrait parfaitement. » De son coté, Sport avance un prêt payant de 1,5 M€ de la part des Sévillans, avec 500 000€ de bonus en cas de qualification pour la Champions League ainsi qu’une option d’achat de 25 M€, mais pas obligatoire. Cataradio Esports et Esport3 ne pensent pas que Rafinha fera ses valises pour l’Andalousie. Selon eux, il restera en Catalogne à moins qu’un club ne décide d’offrir une somme impossible à refuser pour le Barça. Enfin, Moises Llorens révèle un intérêt de Benfica. Beaucoup d’information divergentes qui n’indiquent rien de certain. Une chose est sûre en revanche, le joueur n’était pas dans le groupe qui se déplaçait à Valladolid samedi pour le compte de la 2e journée de Liga.

Alcacer, le plus proche de la sortie

Ernesto Valverde devait faire un choix concernant le joueur qui sera chargé de doubler Luis Suarez : Alcacer ou Munir ? C’est celui qui a brillé la saison passée à Alavés qui a été choisi. « Paquito », qui n’a pas joué une seule minute lors de l’International Champions Cup, est donc poussé vers la sortie et c’est le Borussia Dortmund qui semble favori pour le récupérer. D’après Mundo Deportivo, Michael Zorc, le directeur sportif allemand, avait fait le déplacement à Barcelone vendredi dernier. Un prêt payant de 2 M€ avec une option d’achat à 25 M€ sont évoqués. Plus qu’une question de temps. Ça tombe bien, ça urge !

Rakitic, le plus improbable

Ces derniers jours, le Paris Saint-Germain a de nouveau mis le feu à Barcelone. Selon Sport, le club francilien est prêt à dépenser près de 100 M€ pour le vice-champion du monde. Mais le Barça n’a pas l’intention de laisser partir son joueur. « Je veux les meilleurs, Rakitic est l’un d’eux, a posé Valverde. Je suis là pour gagner, pas faire du business. » Gerard Romero assure que le Croate restera dans la capitale catalane cet été. Rakitic l’a d’ailleurs confirmé samedi soir sur Barça TV après la rencontre de Liga: « Après quelques jours de réflexion j’ai décidé de continuer au Barça. C’est le meilleur Club du monde, je suis fier de défendre ses couleurs ». Le vice-champion du monde sera donc blaugrana un an de plus, à moins d’un retournement de situation qui semble ce lundi hautement improbable.

Photo : Joan Valls / NurPhoto

Abonnez-vous c'est gratuit!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom