Les notes des joueurs du Barça après Sporting-FCB (Liga, J6)

0
8
Sporting-FCB: les notes des joueurs du Barça (Liga, J6, 0-5)
GIJON, SPAIN - SEPTEMBER 24: Neymar of FC Barcelona celebrates with his teammates Sergi Roberto Carnicer of FC Barcelona after scoring his team's third goal during the La Liga match between Real Sporting de Gijon and FC Barcelona at Estadio El Molinon on September 24, 2016 in Gijon, Spain. (Photo by Juan Manuel Serrano Arce/Getty Images)

Le Barça a gagné 5-0 à Gijón dans un match qui ne restera pas dans les annales. Voici les notes de ce Sporting-FCB côté blaugrana.

Sporting-FCB ne restera pas dans les annales mais c’est le genre de matchs que le Barça doit gagner pour être champion. Les hommes de Luis Enrique, après avoir fait la différence en première mi-temps sur deux contres (Suarez, Rafinha), n’a creuser le score qu’une fois les Asturiens réduits à 10 (Neymar – 2 fois – et Arda). Le Barça compte 13 points en 6 matchs.

Les notes de Sporting-FCB

Ter Stegen (5): Alternatif. L’Allemand a alterné le bon et le moins bon tant à la main (sa prise de balle hors de la surface à la 19ème a entraîné un coup franc adverse très dangereux) qu’au pied (corner concédé suite à une erreur de relance en début de seconde). Mais pour la première fois depuis 3 matchs en Liga le Barça garde sa cage inviolée. C’est l’une des bonnes nouvelles de la soirée.

S. Roberto, MVP de Sporting-FCB

S. Roberto (7): Décisif. Après avoir pris le pouls de Burgui en défense, le canterano s’est peu à peu projeté aux avant-postes au point servir le 2ème but du Barça sur un plateau à Rafinha à la 32ème. C’est aussi lui qui tue le match en provoquant le deuxième carton jaune de Lora, laissant le Sporting à 10. Il a parachevé son œuvre en distribuant 2 caviars à Alcacer (transformé par Neymar) et Arda sur les 3 et 4-0.

Piqué (6): Indispensable. Pilier de la défense centrale, stabilisateur, Piquenbauer a coupé toutes les offensives du Sporting et a fini le match capitaine après la sortie de Busquets. Tout un symbole.

Mathieu (6): Croissant. Pour son retour au bout de 3 matchs, le 24 du Barça a bien assuré en défense. Le Français, qui a manqué quelques relances en 1ère mi-temps, a apporté le surnombre en deuxième. Son but a été justement refusé pour hors-jeu d’un coéquipier.

Digne (5): Solide. Touché dès la première minute, l’ex de Rome s’est bien récupéré pour rendre une copie propre, même s’il a souffert face à Victor Rodriguez. Ses différentes incursions en attaque n’ont pas eu de succès.

Busquets (5,5): Humain. Le poulpe de Badia était titulaire après avoir été grippé mercredi. Capitaine d’un jour, il a apporté l’équilibre nécessaire à l’équipe même s’il a perdu certains ballons. Remplacé à la 68ème par Denis Suarez.

André Gomes, dévoreur d’espaces.

André Gomes (7): Volant. On sent que le Portugais adore les espaces et les grandes chevauchéesau cours de contres blaugranas en première mi-temps, ponctués par deux tirs hors du cadre. De nouveau utile en remplaçant Busquets à sa sortie, et de la tête pour dégager des ballons au milieu de terrain en 1ère mi-temps. Grand remplaçant de Rakitic.

Arda Turan (7): Retrouvé. Placé sur son côté préféré, le Turc a fait des merveilles comme sur sa passe décisive à Suarez. Il a aussi retrouvé les chemins des filets de la tête pour la première fois depuis le 20 août (son 4ème de la saison).

Luis Suarez (6): Sans pitié. L’Uruguayen, pas dans son meilleur jour, a quand même trouvé le moyen d’ouvrir le score sur son premier ballon exploitable. Son duel avec Amorebieta en 2ème mi-temps a été intense.

Neymar (7): Complet. Le Brésilien a beaucoup bougé pour aider son équipe. Au milieu comme le fait habituellement Messi, derrière en soutien de Digne, ou devant pour donner de l’ampleur au score par un doublé. Sa feinte de corps sur son premier but fut un délice.

Rafinha (7): Olympique. Le Brésilien avait déjà joué aux avant-postes l’an dernier en l’absence de Neymar. Il a encore rempli à merveille son rôle, n’hésitant pas à redescendre très bas pour aider Sergi Roberto. Il a aussi creusé l’écart de la tête à la 32ème minute, assommant le Sporting et donnant de l’aise à son équipe.

Remplaçants

Alcacer (6): Malchanceux. L’ex-de Valence a été sur le point d’ouvrir son compteur avec le Barça mais son tir a été repoussé sur la barre par le gardien du Sporting.

Denis Suarez (6): Ambitieux. Denis ne s’est pas conformé du 2-0 à son entrée et a participé à deux des trois derniers buts du Barça. Il a notamment délivré une merveille de passe décisive à Neymar sur le 5-0.

Entraineur

Luis Enrique (8): Surprenant. Une fois de plus l’entraineur a surpris tout son monde en laissant Iniesta et Rakitic sur le banc alors que Barça devait compenser l’absence de Messi. Le natif de Gijón, qui a placé Arda sur son meilleur côté et Rafinha au poste de l’Argentin, repart avec une deuxième victoire de chez lui. Une réussite.

Abonnez-vous au Blog du Barça!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez-nous sur facebook, twitter, et désormais youtube!

Photo: Juan Manuel Serrano Arce/Getty Images

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom