Pas de Masia à gauche

1
3041
Pas de Masia à gauche

Valverde a douché hier la presse locale qui espérait qu’un jeune de la Masia serait remplaçant d’Alba à gauche pendant la blessure de Digne.

La Masia est utilisée à tout vent pour justifier la différence culturelle du Barça avec les autres équipes, mais en vérité cette année encore la présence des jeunes de la B se fait rare en équipe une.

Dernier exemple en date, le remplaçant d’Alba à gauche en l’absence de Digne, blessé pour encore 2 semaines, ne vient pas du centre de formation. Le fait que Valverde n’ait incorporé ni Cucurella ni Miranda dans ses listes des 18 cette semaine le laissait présager. Hier l’entraineur l’a confirmé.

Pas de Masia à gauche

Sport l’affirmait jeudi dernier, au lendemain du communiqué médical indiquant l’absence de Lucas Digne pour trois semaines: Cucurella et Miranda, les latéraux gauche du Barça B et des U19, allaient avoir leur chance. « L’entraineur va devoir piocher chez les jeunes. Ce sont les seuls à pouvoir occuper ce poste, à la différence du côté droit où peuvent jouer André Gomes, Aleix Vidal et même Digne. »

Aucun des deux n’a cependant été retenu pour jouer à Séville ou contre Rome. Valverde a d’ailleurs confirmé hier qu’il ne comptait pas sur eux en cas d’absence d’Alba et de Digne. « Si cela devait se produire on pourrait jouer avec un latéral droit qui passe à gauche. Sergi Roberto l’a fait à San Mames. Si un défenseur central gaucher peut évoluer à droite – Umtiti est dans ce cas NDLR – pourquoi ne pas faire pareil avec un arrière? » 

Digne a encore de l’avance

L’entraineur du Barça a certainement douché une nouvelle fois hier ceux qui espèrent voir La Masia comme un recours naturel à l’équipe première quand un joueur est blessé.

Son explication confirme par ailleurs l’information de Mundo Deportivo comme quoi le Barça veut que Digne reste l’an prochain, le temps que Cucurella et Miranda s’affirment un peu plus. Le Français, comme l’avait avancé par Barça Inside, n’est cependant pas certain de rester la saison prochaine. La concurrence d’Alba est rude quand le latéral gauche de la Roja joue au niveau qui est le sien cette saison.


Rotations en vue?

Le Barça reçoit ce soir Leganes pour le compte de la 31ème journée. L’occasion pour les Blaugranas de se rapprocher un peu plus du titre de champion d’Espagne. « Il nous reste 5 matchs à gagner », a dit hier Valverde. « On a donc l’occasion de faire un pas de plus dès ce soir contre une équipe difficile à manœuvrer. » Leganes est pratiquement sauvé avec 15 points d’avance sur le premier relégable, une performance à ce stade de la saison pour ce modeste club.

L’entraineur n’a pas voulu donner de pistes sur d’éventuelles rotations. Tous les joueurs sont en effet en pleine forme hormis Busquets, laissé au repos pour ce match. Messi? « Il a besoin de rythme. » Piqué? « Il est au top. » Rakitic? « Il a un sacré volume physique. » On devrait toutefois voir d’entrée Coutinho et Dembélé, qui n’ont pas joué mercredi, et peut-être Vermaelen pour faire souffler l’un des deux centraux. Mais pas de révolution en vue.

Le 11 probable du Barça: Ter Stegen – SR20, Piqué, Vermaelen, Alba – Rakitic, Paulinho, Coutinho – Dembélé, Messi, Suarez.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo : Jose Breton/NurPhoto

Abonnez-vous c'est gratuit!

1 COMMENTAIRE

  1. Valverde semble ignorer ce que signifie un centre de formation. Comme Luis Henrique, la peur de ne pas être à la hauteur des espérances des dirigeants et des supporters fait qu’il n’aligne que les mêmes joueurs. Or, Ni Dembelé, ni Coutinho, ni Paulinho n’arrivent encore à répondre aux attentes. Dembélé, je le présageait, sera un flop. C’est un partisan du moindre effort, il n’aide pas la défense, ne presse pas l’adversaire qui lui prend le ballon. Je veux bien comprendre qu’il ne soit pas encore habitué au jeu de l’équipe. Mais quand même, il peut acculer celui qui lui arrache le ballon de sorte à permettre à sa défense de bien se replacer. Coutinho lui j’espère qu’il va hausser son jeu l’année prochaine car jusqu’à présent, il perd beaucoup de ballon et réussuit moins les initiatives qu’il entreprend. Mais la plaie de l’équipe, c’est son entraîneur. Avec le Barcelone version Valverde, il n’y a plus de jeu. Que ce soit au Camp Nou ou à l’extérieur, nous sommes désormais habitués à un jeu sans saveur, sans fond. Les victoires ne viennent que grâce à la solidité de la défense et au même MESSI. Le milieu flotte et a grand mal à contrecarrer les offensives adverses. En Champions League contre Chelsea, à l’aller comme au retour et contre l’AS Roma, en Liga contre Séville, Las Palmas et Leganes, ce sont des matchs insipides qu’il nous a été donné de voir. Attention, Le Réal Madrid a retrouvé du punch, le Bayern brille et n’a plus la pression du championnat qu’il vient de gagner. Liverpool paraît bien parti pour prétendre remporter le trophée. Avec ce jeu brouillon, espérons que le FC Barcelone s’en tirera bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom