Penyas : Nicolas Fayet exclu du Comité Directeur la Fédération Monde

3
1367
Nicolas Fayet, a droite sur la photo, a été exclu du Comité Directeur de la Fédération des Penyes. Ce dernier conteste.
Nicolas Fayet, a droite sur la photo, a été exclu du Comité Directeur de la Fédération des Penyes. Ce dernier conteste.

L’assemblée générale du 14 août dernier de la Fédération regroupant les Penyas du Barça hors Espagne et Roussillon – la FCB World Penyes Federation – a été très mouvementée. Elle s’est soldée par l’exclusion du Comité Directeur de Nicolas Fayet, à droite sur l’image, ex secrétaire général et ancien responsable zone Europe de la Fédération. Lui conteste. Explications.

Cela aurait pu être une assemblée générale sans histoire, comme celle de la FCB World Penyes Federation en cette veille de Gamper. Il n’en a rien été. Les représentants des Penyas ont en effet voté par 21 voix contre deux le renvoi de Nicolas Fayet, alors responsable de la Zone Europe, du Comité Directeur. Les huit Penyas restantes ont voté blanc (5) ou se sont abstenues (3).

Un conflit qui date de 2 ans et demi

Cette décision n’est que le fruit d’un long conflit entre Nicolas Fayet, alors secrétaire général de la Fédération, et Youssef Bennani, responsable de la zone Afrique. Depuis deux ans et demi, le président de l’entité Antonio Freire apaisait régulièrement les tensions entre les deux hommes. Mais il ne peut rien faire à partir de janvier 2018. Fayet fait en effet une demande officielle de motion de censure envers Bennani auprès du Comité Directeur de la FCB World Penyes Federation. Il l’accuse d’avoir dénigré sa femme auprès d’autres Penyas ainsi que d’irrégularités dans sa gestion envers les Penyas africaines dont il est le responsable. Fayet essuie cependant un revers puisque la junte classe sans suite sa pétition après avoir vérifié les dires de chacunes des parties. Mais l’engrenage est lancé. Il ne va plus s’arrêter.

Tanger cristallise les tensions

L’affaire empire ensuite autour de la Penya de Tanger. Désactivée, ses membres bénéficient depuis mars 2017 de 12 mois pour créer un projet solide qui lui permettrait de se relancer. Un groupe de discussion sur Whatsapp appelé Penya Tanger Remontada est même créé en septembre 2017 par Bennani pour faire accélérer les choses. Malgré plusieurs relances du responsable Afrique et de Freire, rien n’est cependant fait. Au point que le président de la FCB World Penyes Federation communique sur ce même groupe le 1er mars 2018 que « la Penya Blaugrana de Tanger est définitivement désactivée car malgré les multiples messages et essais de notre part, rien n’est fait (de la part de l’association) pour se mettre en conformité avec le règlement. » Le 24 mars, lors de la réunion annuelle des penyas marocaines à Chefchaouen, un dernier essai est tenté. Freire propose de voir avec la Confédération des Penyas s’il peut accorder trois mois de plus à la Penya de Tanger pour mettre à jour son activité administrative. L’appel est cependant rejeté. La Penya de Tanger n’a donc plus de chance d’être activée.

La Supercoupe fait déborder le vase

Nicolas Fayet, consciemment ou non, décide cependant d’aller cependant à l’encontre de la décision de son Comité Directeur en faisant la promotion de la Penya de Tanger. Quand Barça Inside le sollicite le 18 avril 2018 afin qu’il recommande les penyas à mettre en valeur chaque mois, il cite Tanger parmi les cinq à publier en priorité. Elle est, selon lui, « réactivée, (avec) un gros potentiel à la porte de l’Espagne. » Il fournit même à notre média le 13 juillet dernier le contact du président de la Penya de Tanger désactivée, afin que Barça Inside dresse son portrait avant la Supercoupe d’Espagne. Il n’était pourtant plus secrétaire général de la FCB World Penyes Federation. Fayet avait en effet été nommé responsable zone Europe en mai par Freire afin de ne plus interférer sur la zone Afrique de Bennani. N’ayant pas connaissance de cette information et sûr de la bonne foi de Fayet, nous avons publié l’article sur la Penya de Tanger peu avant la Supercoupe d’Espagne. Nous l’avons cependant supprimé ensuite, une première en trois ans et plus de 700 articles, suite à l’inexactitude de l’information fournie.

Mais la goutte d’eau qui fait déborder le vase, c’est justement en marge de la Supercoupe d’Espagne qui se jouait, tiens tiens, à Tanger le 12 août dernier. Freire demande aux membres de son Comité Directeur de ne pas s’afficher avec la Penya de Tanger. Fayet se prend cependant en photo avec eux et Bartomeu la veille de la victoire du Barça contre Séville. Freire demande alors à son responsable Europe de démissionner du Comité Directeur des FCB World Penyes Federation avant l’Assemblée Générale du 14 août. Ce dernier refuse. Le président laisse donc voter les Penyas, qui exlcuent Fayet du Comité Directeur par 21 voix contre deux et cinq abstentions. Cela aurait pu s’en arrêter là mais le 18 août Fayet règle ses comptes sur Facebook. Il remet en cause le vote de l’Assemblée Générale et  accuse la Fédération de demander de l’argent aux penyas qui veulent devenir officielles. Consulté par Barça Inside, l’ex responsable de la zone Europe avoue n’avoir pourtant aucune preuve à fournir. La Fédération envisage depuis de poursuivre Fayet en justice pour diffamation après cette sortie. Ce dernier va quant à lui remettre en cause le vote de l’Assemblée Générale auprès de la Confédération des Penyas. Les prochaines semaines continueront donc d’être agitées, d’autant que chaque partie espère de l’autre des excuses officielles pour clore l’affaire. Le Rita Mitsouko chantaient que les histoires d’amour finissent mal, en général. C’est vrai même entre fans du Barça.

Photo : Barça Inside

Abonnez-vous c'est gratuit!

3 Commentaires

  1. De toute façon, freire et fayet sont des arrivistes qui soutenaient rosell, actuellement en prison, et bartomeu qui sont tous deux des escrocs. Ils font des « bonnes » choses, parfois, mais c’est surtout les postes à responsabilité qui les motivent.
    Pour manger aux frais de la princesse et voyager ils sont là, mais ils me font plus penser à des politiciens véreux qu’à des fanas du Barça.
    Bref, la routine…

    • Vous ne savez clairement pas comment fonctionne l’organisation Penyes! J’ai travaillé avec Laporta, Rosell et Bartomeuen n’ont eu aucun problème. Nous sommes une organisation indépendante qui n’a aucune influence sur le conseil d’administration du club. Et en ce qui concerne les voyages, nous sommes invités par les penyes et si nous réussissons, nous le ferons. Donc, vous proposez de ne pas entrer dans les invitations des penyas si je comprends bien?

  2. Il s’agit d’une photo privée. Je n’ai jamais donné mon accord pour que cette photo soit publiée ailleurs que mon compte privé.
    Merci de la retirer sans délai.
    Sans rectification de cet article mensonger, l’auteur de l’article, Olivier Goldstein sera poursuivi pour diffamation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom