Sans 9 point de salut

5
29
Sans 9 point de salut pour le Barça face à l'Espanyol
Barcelona's Argentinian forward Lionel Messi (C) vies with Espanyol's Brazilian defender Naldo during the Spanish 'Copa del Rey' (King's cup) quarter-final first leg football match between RCD Espanyol and FC Barcelona at†the RCDE Stadium in Cornella de Llobregat on January 17, 2018. / AFP PHOTO / Josep LAGO

Le Barça a chuté pour la première depuis 30 matchs ce soir à l’Espanyol (1-0). La compo initiale de Valverde, sans 9, n’a pas eu l’effet escompté. Loin de tuer le match, les azulgrana devront remonter le score jeudi prochain au Camp Nou.

Le Barça a évolué contre l’Espanyol sans 9 de métier. Ni Suarez, sur le banc, ni Arnaiz, non convoqué, ni Alcacer, blessé, n’était à la pointe de l’attaque azulgrana pour la première fois depuis le 19 septembre. C’était contre Eibar, et le F.C. Barcelone l’avait emporté 6-1 au Camp Nou avec un quadruplé de Messi. Ce soir là l’Argentin était entouré de Denis et Deulofeu pour transpercer les filets adverses. Mercredi soir, face à l’Espanyol, Messi et Denis ont remis ça tandis qu’Aleix Vidal prenait la place de Deulofeu, non-retenu depuis le début de l’année.

Valverde a profité de la Coupe pour placer Aleña au cœur du jeu azulgrana (schéma sur Sharemytatics.com)

Sans 9 pas de tueur

Avec cette compo Guardiolesque le Barça a beaucoup combiné en première mi-temps – 370 passes, 70% de possession de balle – shooté de nombreuses fois – 8 – mais sans réel danger pour le gardien adverse hormis un tir de Messi capté par Diego Lopez et un autre de Denis à côté.

En phase d’attaque le Barça arrivait à être transperçant sur contre-attaque, Busquets ayant l’art de couper les lignes en une passe et le Petito d’éliminer 3 adversaires sur une course en dribbles. Les hommes de Valverde avait en revanche beaucoup plus de mal en phase statique. L’absence d’un 9 de métier se faisait cruellement sentir quand Denis centrait dans la surface de réparation adverse sans trouver personne. L’entrée de Suarez à l’heure de jeu et sous les huées sonnait le glas d’une organisation qui avait une fois de plus donné sa pleine mesure défensivement mais qui n’a enflammé personne offensivement.

Un schéma modulable pour Messi

Messi a du se sentir bien seul en première mi-temps, orphelin d’Alba et Suarez sur le banc, et d’Iniesta, blessé. L’Argentin était tour à tour la pointe de l’attaque en phase défensive basse, le Barça se repliant alors en 4-5-1, ou au cœur de jeu sur les relances de Cillessen. Aleix et Denis se portaient aux avant postes, Leo restant en retrait entouré d’Aleña et Paulinho. Sans le même succès que face à Eibar en septembre puisque le quintuple Ballon d’Or est resté muet, voyant même son pénalty repoussé par Diego Lopez à la 62ème minute. Il faudra que le Barça en marque au moins un la semaine prochaine pour passer.

Messi (cercle) au cœur du jeu sur les relances de Cillessen

 

Messi seul en pointe en phase défensive

 

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Photo: AFP PHOTO / Josep LAGO

Abonnez-vous c'est gratuit!

5 Commentaires

  1. Quand on met Aleix+Digne+Denis+Rafinha+Paulinho+Rakitic, comment espérer gagner?? Il manquait juste gomes pour clore la boucle de la médiocrité. Décidement qu’on recrute des milieux de qualité, comme celà a commencé avec Coutinho

  2. Je crois que Valverde a commis une erreur en jouant avec un nouveau style(451) avec des joueurs de banc face à une rugueuse équipe d’espagnol. Messi devrait être épaulé avec un titulaire , je dirais à Valverde de ne pas jouer avec le feu la seconde partie de la saison en s’enflammant de l’avance que nous avons et surtout en inventant des styles nouveaux avec les joueurs de banc, le moindre faux pas renaitra nos adversaires et cassera le dynamisme de l’équipe donc stop monsieur Valverde tes inventions . C’est bon de souffler certains cadres tout en gardant le style dont les joueurs présents peuvent appliquer. J’espère que le retour nous sera bénéfique car vraiment je ne m’attendais pas à ce que cette défaite nous arrive d’après ce que les joueurs nous ont habitué mais c’est le football et nous faisons confiance en eux et au coach, visca Barça.

  3. Encore une fois de plus la stratégie des rotations est défaillante et à quel coût?
    Pire encore quand Valverde sacrifie le 9 sans aucune justification. Pourtant le barça en manque et sont à la recherche de la relève de Suarez. On ne comprend plus rien. Une chose est sure sans le secours de Messi, le barça déraille, perd de plus en plus de joueurs à cause de blessures stupides et on continue à se cacher derrière le classement sur la table de La Liga. Ce n’est pas sérieux, bientôt en champions league, nos joeurs vont souffrir plus et on nous fera des promesses de recruter en été/mercato pour calmer les fans. Avec le nombre croissant des blessés il y a de quoi paniquer. VISCA barça

  4. Valverde a chuté en voulant jouer sans intentions offensives placées ou a sous-estimé l’Espanyol en remettant la clé du match au seul Messi; entre parenthèses, il aurait pu réussir et nous faire taire si ce n’est le penalty raté.

    il faut dire que la connexion Digne-Denis a été décevante inexistante que de déchets dans leurs passes, leurs placements en un mot catastrophique et les plus dangereuses actions et même le but fusaient de leur coté.

    quant à Vidal, Sergio a été plus entreprenant que lui en attaque .

    Un match à oublier.

  5. Bonjour, je dirais que les joueurs ne sont pas fautifs mais plutôt le système proposé était méconnu pour eux or si Valverde avait utilisé un 442 ou 4231 ils auraient fait quelques choses mais avec un nouveau style et avec des joueurs B c’était impossible bon, ce n’est pas grave nous avons le retour à domicile avec cette fois – ci les titulaires sans faute nous les corrigeront comme Celta . J’aurais aimé que nous terminon toute la saison sans défaite mais c’est le football et ce se sera une bonne leçon pour Valverde de ne plus jouer avec le feu. Visca Barça, .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom