Suarez et le Théorème de Giroud

16
2418

Au centre de nombreuses discussions depuis le début de saison, Luis Suarez a vécu une semaine très prolifique, face à l’Inter puis Séville. Au point de mettre un terme aux débats sur le bien-fondé de ses titularisations ? Peut-être pas. Comme pour Olivier Giroud en Équipe de France, les statistiques de buts marqués justifient-ils de ne pas donner sa chance à la concurrence ?

Avant d’aller plus loin, commençons par expliciter ce fameux « Théorème de Giroud »… Ce théorème n’a pas (encore) été reconnu par l’Internationale des Mathématiques mais trouve une certaine logique chez Didier Deschamps, et son corollaire peut s’appliquer à toute autre entité sportive. En Équipe de France, Olivier Giroud vient d’entrer sur le podium des meilleurs buteurs de la sélection, mais son niveau dans le jeu a toujours fait débat. La rhétorique absolu « oui, mais il marque à chaque fois » peut se défendre. Elle peut aussi être contestée. Et peut s’appliquer au Luis Suarez des trois dernières saisons.

S’il joue absolument tous les matches, l’avant-centre d’une équipe, qui plus est dominatrice la plupart du temps, a énormément de chances de marquer. Plus en tout cas que son potentiel concurrent qui passe les matches assis sur le banc ou en tribune. Le mérite de Giroud ou Suarez, dans leur efficacité devant le but, n’en est pas moins grand. Mais un autre joueur, mis dans les mêmes dispositions, pourrait lui aussi afficher des chiffres comparables. Et peut-être même une plus grande contribution dans le jeu…

Suarez, très efficace à la finition

Double buteur providentiel face à l’Inter, auteur du but abrelata d’une superbe chilena face à Séville, Luis Suarez vient de clôturer une rutilante semaine. Une efficacité bienvenue, surtout en Champions, compétition dans laquelle l’Uruguayen peinait à se montrer décisif (2 buts – presque 3 avec le but à Manchester- lors des deux dernières saisons). Comme le montrent les statistiques ci-dessous, ses chiffres à la finition sont impeccables.

Arithmétiquement, donc, Suarez prouve qu’il « a » encore du but. Mais qui en doute ? Même lorsqu’il aura 63 ans, même s’il pèse 117 kg, Luisito sera toujours le Pistolero, un animal à sang froid quand un bon ballon traîne dans la surface de réparation. Il ne perdra jamais ce sens du but. Mais il a déjà commencé à perdre toutes les autres facettes de son jeu…

Ses buts justifient-ils tout le reste ?

Le Luis Suarez de 2019 trimballe quelques kilos superflus par rapport à ses meilleures années. Il est entré en mode fainéantise en ce qui concerne le volet défensif et la phase de pressing. Techniquement, il semble souvent lutter avec lui-même avant d’être au duel avec ses adversaires. Son jeu de remise souffre d’un pourcentage élevé de déchet, et il a dû valider un ou deux dribbles sur les 6 derniers mois (souvent après une mauvaise prise de décision, d’ailleurs). Même dans le corps-à-corps avec les défenseurs, son domaine de prédilection, il peine à s’imposer avec la même régularité qu’auparavant (il reste cependant, à n’en pas douter, un gage d’emmerdements pour les centraux adverses – et les arbitres).

À lire aussi : Barça-Séville : Barça killer

Partant de ce constat, sinon alarmant, pour le moins inquiétant, on est en droit de se poser quelques questions… Le sens du but de Suarez justifie-t’il tout ce qu’il rate et coûte à l’équipe à côté de ça ? Est-ce vraiment rentable de l’aligner si au final, son apport ne se justifie que sur un voire deux ballons dans le match ? L’équipe a-t-elle aujourd’hui plus besoin de finition ou de fluidité et de création dans le jeu (surtout que le onze comporte d’autres bons finisseurs) ? En ce début de saison, les statistiques avancées montrent que le Barça a plus de mal à se créer des occasions (Expected Goals, tirs, et grosses occasions en baisse – à lire : Domicile, extérieur : le jour et la nuit). Le souci n’est donc pas tant de les convertir, que de commencer par s’en créer… Dans tous les cas, un FCB sans Suarez qui se créerait les occasions sans parvenir à les concrétiser aurait toujours la possibilité de faire sortir le Charrúa du banc. Ça semble être le sens de son histoire en Blaugrana, Suarez a le profil parfait pour devenir un joker, un Larsson. Un recours pour inverser des situations. Il n’est en tout cas plus le joueur qui permet au Bará d’exprimer sa meilleure version.

Griezmann aura-t’il – vraiment – sa chance en 9 ?

Les récentes victoires sur l’Inter et Séville, acquises grâce à des buts de Luisito, ont conforté le statut indispensable de l’Uruguayen. En est-on si sûr que ça ? Déjà, en dehors des trois actions de but, l’ancien Red n’a pas pesé et quasiment rien réussi. Lors de ces deux rencontres, notamment lors des premières mi-temps (ou première demi-heure), le Barça n’a pas existé. Plombé par une paire d’attaquants qui marchent, les Catalans ont vu leur pressing tantôt voler en éclat (Inter), tantôt ne même pas commencer à naître (Séville). Dans une époque où la pression défensive est reine, un Barça avec Suarez et Messi voudrait arriver à exister sans se mettre à la page ? Suicidaire. Ou au moins totalement contre-productif. Dans le jeu, le FC Séville s’est promené au Camp Nou, et le Barça que l’on a vu dimanche jouerait le maintien s’il existait une Liga du Pressing.

Face à Séville, le Barça a été dominé, comme en témoignent les stats avancées :

3,04 xG à 2,40

6 grosses occasions à 4

Une vague de réalisme en 8 minutes a emporté toute logique footballistique

Une autre lecture existe donc. Celle où Suarez est un problème plus qu’une solution pour son équipe. Un Barça qui aurait tout à gagner à aligner un avant-centre plus mobile, plus juste techniquement, qui fasse plus jouer les autres et qui ait un volume supérieur dans la phase de pressing. Ce que l’on a vu des Catalans face au Bétis ou Valence, avec Griezmann en faux 9 qui fluidifie le jeu de son équipe (pour ce qui reste de loin les deux rencontres avec la plus grosse production offensive dans les stats avancées). Avec le Français, le Barça s’assure d’avoir les moyens d’exercer un pressing, et historiquement sa domination a toujours commencé par là. Son sens du jeu et sa technique permettent la continuité de l’action là où souvent, avec Suarez, le ballon est rendu à l’adversaire à cause d’une mauvaise remise. Au final, on peut légitimement penser qu’avec Grizzi les Blaugrana se montreraient plus protagonistes, plus dominateurs, et plus prolifiques dans la production offensive. Et, même s’il ne possède pas un odorat pour le but aussi affiné que celui de l’Uruguayen, Griezmann est quand même loin d’être manchot à la finition.

La balle semble donc dans le camp de Valverde (qui a dit de Messi ?). À lui de s’entêter avec le Théorème de Giroud ou de faire preuve d’ouverture d’esprit. On sait, on a vu ce que donne Suarez titulaire au sein de l’attaque barcelonaise. Ça marche « bien ». Ça pourrait peut-être fonctionner mieux ? Pour en avoir vraiment le cœur net, il faudrait donner sa chance à une autre configuration. Sur un échantillon relativement conséquent, disons 3 ou 4 matches consécutifs. Une attaque composée de Messi dans une droite libre et décomplexée, Griezmann en 9 qui décroche, et un véritable ailier à gauche (Dembélé ou Fati), avec pourquoi pas des projections de milieux et un apport tangible des latéraux. On veut bien entendre que ça marche moins bien qu’avec Suarez, mais d’abord on veut le voir à l’œuvre. Depuis Août, Valverde semble enclin à faire redescendre sur terres ses vaches sacrées et leur supposé statut d’intouchable (Rakitic, Busquets). Le Txingurri aura-t-il le cran d’en faire de même avec Suarez ? Un meilleur visage du Barça en dépend certainement…

Photo : Jose Breton / NurPhoto

Abonnez-vous c'est gratuit!

16 Commentaires

  1. Rappel:Grizeman a aussi joué en faux9 à Ossasuna mais il n’a touché q 30ballons en 93min et mm à la 2e mi-temps contre Bilbao.Grizeman et Messi ont le mm profil qui est d descendre au milieu pour organisé le jeu. Que ce soit à Bilbao, à l’Atlético ou en EDF il a tjr été comme ça en soutien d’un vrai 9 mais jamais en faux9.Alors si on veut mettre Suarez sur le banc on a pas plutôt chercher un vrai attaquant axial?Tant q Suarez continue d marqué(c’est son 1er rôle), il serait intouchable pour le malheur d notre cher Grizeman

  2. bien vu Julien pour Suarez nul dos au but mais efficace face au but. et c’est vrai que l’on ne peut améliorer son jeu dos au but étant donné son poids et son âge. Griezman joue mieux dos au but et reste efficace face au but.
    mais il doit s’améliorer sur sa technique de pénétration laquelle reste le credo de Suarez même si elle perd de plus de plus sa réussite. et je suis d’accord qu’ il faudrait donner une chance à une autre configuration de 3 ou 4 matches consécutifs pour une attaque composée de Messi, Griezmann en 9 qui décroche, et Dembélé ou Fati.

  3. Suarez ratait tout il est critiqué. Il marque dans dans tous les matchs, il est encore critiqué.A cette allure on finira par croire q ce site est fait pour ça. Suarez a marqué le double d buts d Grizeman avec des match en moins.c’est normal car Grizeman n’est pas un attaquant axial. On critique Giroud en France à juste titre car il y a des attaquants axiaux qui font largement mieux q lui dans leurs club. ce qui n’est pas le cas à Barcelone où Suarez reste le seul 9 d métier. On achète pas un joueur à 120millions pour lui inventé un poste.L’erreur vient d là car en y voyant bien Grizeman n’est pas le besoin réel du club

  4. Très bonne analyse. Rien à ajouter. Rien à retirer. C’est ce que je dis depuis. N’en déplaise au irréductibles de Suarez. Son irrégularité largement compensée par Messi en championnat nous plombe depuis bientôt 5 ans en LDC. Sans parler de son faible impact dans le jeu et ses nombreux ratés. Mais oklm, ses deux derniers magnifiques buts, l’un en LDC, l’autre en championnat vont vite faire oublier que Suarez est devenu un attaquant très moyen et qu’il n’est plus aussi décisif que par le passé, surtout en ligue des champions, dans les matchs qui comptent. Aucun but marqué à l’extérieur en ligue des champions depuis 2015. Une éternité !

    Rappel. Les seuls matchs jusqu’à présent, où Griezman jouait attaquant axial, poste qui lui convient le mieux, le barca n’a pas perdu. C’est deux victoires et un nul (Betis, Osasuna, Valence). Avec une masterclass contre le Betis (oui mais le Betis est nul diront certains, puisque Griezman a brillé, ce qui est anormal selon eux). Au contraire, lors des deux dernières défaites, Bilbao, Grenade, il évoluait sur l’aile gauche et Suarez en pointe. Cherchez l’erreur !

    Les sénateurs Busquets et Rakitic ont déjà perdu leur immunité, chouette, et bientôt on l’espère Alba, Sergi Roberto, Piqué. Mais hélas Suarez béneficiera toujours du veto du roi Messi, son ami et parrain, tant que Léo sera joueur du Barca. Pourtant, même sur l’aile gauche, Griezman j’en suis sûr, finira par s’imposer au Barca. Parce que comme Messi, Ronaldo et autres, et contrairement à des joueurs comme Dembelé, Coutinho, le français est doté d’une qualité technique et d’une intelligence de jeu très supérieure à la moyenne, en plus d’être très professionnel sur et en dehors du terrain. Ce qui leur permet de s’adapter dans n’importe quelle configuration de jeu.

    Donc n’en déplaise à tous ceux qui rêvent d’un retour de Neymar (bloqué d’après eux par l’arrivée de Griezman), Griezman a bien sa place au barca et y réussira très certainement, au poste de Suarez ou pas, dans l’axe ou sur l’aile. C’est juste une question de temps.

  5. A Bilbao, Grizeman a joué une mi-temps dans l’axe après la blessure d Suarez et Ossasuna,il n’a touché q 30ballons en 90min.Contre Bétis,il a été bon mais moyen contre contre Valence.Suarez moyen?N’exagère pas.Cite-moi un numéro 9 qui fait mieux q lui en Europe.Si le problème du Barça était un numéro 9,on allait recruté un spécialiste du poste.Je le répète encore:Tout le monde sait q Grizeman est le recruté pour pour occupé le poste laissé vacant par Neymar étant q Dembélé et Coutinho n’ont jamais convaincu sur la durée.Heureusement (malheureusement) j n suis pas le seul qui doute d l’adaptation totale d Grizeman. Des analyste du foot Pierre Menez se sont aussi posé la question

  6. Comme Messi et Ronaldo?Ces deux-là sont des dieux du foot.Il y a d’accord eux,ensuite Neymar puis Grizeman, Mbappe, Sterling, Salah,Mané,Hasard…
    j’espère comme toi qu’il s’adaptera mais à ta place la question q je me poserais est:Barça est-il un club qui donne du tps aux joueurs et aux entraîneur ? la réponse est NON.Donc qu’il fasse vite car si on le met sur la touche mais on gagne,personne ne se rappellera plus d lui.Tant q ça gagne, tout est mieux,comme le dit le dicton

    • Le barca n’a pas besoin d’un attaquant qui marque quelques buts dans une saison et termine dans le top 3 des meilleurs buteurs de la liga, même si au finish cela ne rapporte aucun titre. Une équipe comme le barca a besoin d’un attaquant qui se montre décisif dans les matchs qui comptent et qui marque des buts qui lui rapportent des titres chaque saison. Ce qui n’est plus le cas de Suarez. Il suffit d’enlever Messi de cette équipe pour voir ce que vaut vraiment ton Suarez actuellement. Son seul rôle est de marquer des buts dis-tu ? Et pourtant il y a un joueur dans cette équipe qui est toujours devant lui dans le classement des buteurs, et qui en plus apporte énormément à l’équipe dans le jeu. S’il ne sert qu’à marquer des buts, alors dans une équipe comme le barca qui se crée beaucoup d’occasions, il devrait en marquer au moins 30 chaque saison dont au minimum 10 en LDC. Il l’a fait à ses débuts, il en est bien loin aujourd’hui.

      Si ces derniers jours Suarez nous sort des buts venus de nulle part, c’est aussi parce qu’il ressent la pression de la concurrence et qu’il fait tout pour conserver sa place. Donc le barca bénéficie déjà de la présence de Griezman dans son effectif, même quand ce dernier ne joue pas. Ce qu’on demande à Suarez c’est qu’il répète ces performances dans les matchs qui comptent surtout à l’extérieur en ligue des champions où il est totalement muet depuis bientôt 5 ans. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles le barca n’y arrive plus en LDC depuis 2015. La coïncidence est tellement évidente !

      Contrairement à ce que tu penses, nous croyons pour notre part que Griezman est capable de suppléer Suarez dans le rôle de buteur si on fait débuter plus souvent ce dernier sur le banc, et qu’on l’utilise en super sub, comme un certain Larson par le passé. C’est ce qui justifie le recrutement de Griezman qui est après tout un buteur et peut très bien jouer 9 ou 9 et demi. Car le barca n’aurait pas recruter Griezman pour le faire jouer au poste de Neymar pour ensuite chercher à faire revenir Neymar. Sachant qu’il y a déjà Dembélé à ce même poste et bientôt le petit Ansu Fati. Ce serait totalement absurde. C’est Valverde sous la pression de Messi, qui choisit de faire jouer Griezman sur l’aile, plutôt qu’en lieu et place de Suarez, Suarez qui tout le monde le sait, bénéficie de la protection de Léo.

      Il ne s’agit pas de jeter Suarez à la poubelle, loin de là. Lui même l’a reconnu, (vous avez dit fausse modestie ?), que le barca devait préparé sa succession. Qu’il n’est plus le Suarez tel qu’on l’a connu à Liverpool et dans ses premières années au barca. Et pour ça la direction a misé sur Griezman. La nouvelle attaque du barca c’est Messi Griezman Dembouz ou Messi Griezman Fati avec Suarez en super sub de Griezman. La balle est dans le camp de Valverde (vous avez dit Messi ?).

  7. A propos d Busquets, attendons de voir s’il a oui ou non perdu sa place car personnellement je ne le vois pas sur le banc dans les grande échéance.C’est étonnant q dans l’article on n’a jamais fait le rapprochement entre l’absence de Busquets et la nullité du Barça en début du match contre Séville mais comme toujours pour taper sur l’homme en forme du moment. Vidal c’est un joueur box to box qui donne un autre visage à l’équipe dès qu’il entre sur le terrain. c’est pourquoi moi je le préfère largement en remplaçant car s’il était entrée en 2e mi-temps temps à l’Atlético, on aurait pas pris un bouillon.Comme rappel il a aussi coulé comme toute l’équipe à Anfield en 2e mi-temps

  8. Justement on a vu le niveau d Suarez sans Messi blessé la saison dernière(il a porté le Barça avec un triplé en clasico comme bonus). Jusqu’à preuve du contraire, le choix d Suarez au profit de Grizeman n’est qu’une simple rumeur sortie d ta bouche. les buts d Suarez n font pas gagné des titre?j t rappelle q Barça n’a jamais fait d Saison vierge avec Suarez contrairement à Grizeman avec l’Atlético. Barça défend à 8 avec Suarez et Messi mais qd on utilise un trio composé d Messi-Griezeman-Dembele,Barça défendra tjr à 8 car Dembélé non plus n défend pas. Enfin, ql équipe joue encore aujourd’hui en Europe sans un vrai 9 d métier ?

  9. Mon cher Busquets, comme Rakitic, a définitivement perdu sa place de titulaire, surtout avec l’arrivée de Frenkie de Jong, et la forme actuel de Arthur. Je crois que c’est désormais clair dans l’esprit de Valverde. Busquets et Rakitic tout au plus pourront entrer désormais dans la rotation au milieu de terrain. La troisième place devrait revenir à Vidal si Valverde ne s’entête pas à mettre son Sergi Roberto en lieu et place.

    Lors du naufrage d’Anfield, Vidal était le seul, je dis bien le seul à sortir la tête de l’eau. Deuxième mi temps ou pas on aurait quand même pris un bouillon puisque c’est le bateau tout entier qui a coulé. Évidemment quand un bateau fait naufrage, c’est qu’il n’est pas arrivé à bon port. Mais il y avait un rescapé et c’était Vidal.

  10. Vidal rescapé mais on est rentré à la maison avec Vidal dans nos bagages.Si Vidal était entré en 2e mi-temps comme il aurait dû,son énergie d guerrier nous aurait servi qlq chose.Les 4C1 gagné par le Barça c’est tjr avec un 9 métier(2006 et 2009 avec Eto’o,2011 avec Villa et 2015 avec Suarez).même Messi a évolué en faux9 sans jamais nous faire gagner la C1 malgré les statistiques hors norme en 2012.Quant à De Jong,Arthur, Vidal le jour où l’un d’eux fera un mauvais match(ça ne tardera pas à arrivé),il finira sur le banc et Busi reprendra sa place et personne n’en parlera plus

  11. Tout le monde le sait sauf toi, que Suarez ne doit son immunité que grâce à son amitié avec Messi et à Valverde qui est incapable de s’imposer à Messi.

    Il a marqué un triplé dans un clasico ? Justement on attend aussi qu’il mette un triplé contre Liverpool en demi finale de LDC (je ne dis même pas un triplé, mais ce seul petit but qui nous a coûté une finale)

    Je ne dis pas que Griezman fera forcément mieux puisqu’on ne l’a pas encore totalement vu à l’oeuvre à ce poste, mais je dis qu’on ne peut plus compter sur ce Suarez là pour jouer sur tous les tableaux surtout pas en ligue des champions (j’aimerais tant qu’il me fasse mentir pour cette fois). Seulement Griezman représente pour moi une meilleure garantie.

    Si dembouz non plus ne défend pas (et j’en doute) c’est qu’en fait le barca défend à sept, ce qui est encore plus catastrophique. Et d’ailleurs cela se ressent dans le pressing à la perte de balle, domaine dans lequel le barca était passé maître. Dans tous les cas, l’apport défensif de Griezman ne peut que faire du bien à ce barca là.

    Enfin Firminho, milieu défensif à l’origine quand il était encore au Brésil, qui a évolué en attaquant polyvalent par la suite à Hoffenheim (donc ce n’est pas un neuf de métier), évolue aujourd’hui en pointe à Liverpool aux côtés de Sala et Mané, depuis l’arrivée de Jurgen Klopp, avec le succès qu’on connaît ! Pour ne citer que cet exemple. Aujourd’hui de Barca et de Liverpool quelle équipe joue mieux et laquelle est la plus redoutée ?

  12. Tout le monde sauf moi?Pierre Menes consultant réputé(peut-etre le meilleur en France) s’interrogeait aussi sur le choix d Grizeman etant donné qu’il a tjr été meilleur au poste d Messi.Meme le secretaire géneral d l’Atlético en passant par Laporta et Xavi qui miserait plus sur Neymar q sur Grizeman. Alors j su pas le seul.En plus à l’arrivée d Grizeman, tout le monde criait une attaque d feu composé d Grizeman Messi Suarez.Jamais Suarez n’a été mis d côté.Les fans ici disaient qu’il s’adapterait au côté gauche. Maintenant q ça devient un échec, on accuse les autres

  13. l’Atlético aussi aurait aimé q Grizeman marque qui les aurait délivré face à la Juventus mais hélas!ce n’est jamais arrivé.Suarez commence par retrouver son niveau en C1 et tant mieux.vivement ça continue.ça fait combien d’année q Firminho joue en 9?Beaucoup. Ca fait combien d’année q Grizeman joue en 9?Jamais. Alors on compare 2 chose comparative.En plus, Barça a un ADN différent d celui d Liverpool dont le jeu est plus tourné vers les transmission rapide.Ce n’est pas la mm chose. En plus, le jeu flamboyant d Klopp a fait gagné un premier titre en 4ans.U crois qu’il aurait le mm tps à Barcelone?ces débats ne servent plus à rien puisqu’on n s comprendra jamais alors tu a raison sur tout.je m’incline. L’avenir nous jugera

  14. Une dernière chose.2017-2018,l’Atlético et Grizeman s’était rétrogradé en C3 car ils étaient éliminé au 1er tour d la C1.2018-2019,Ils etaient éliminé dès les 1|8 d finale. Donc Grizeman tout comme Suarez n’est plus aussi flamboyant en C1.J suis pas un fanatique d Suarez mais juste un fan qui dit ce qu’il pense et voit.Mal(heureusement) mon avis comme le tien ne compte pas

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom