Supercoupe d’Espagne (2-1) – Les Tops et les Flops

4
2014

Ce soir, à Tanger, le FC Barcelone est arrivé à bout du FC Séville en finale de Supercoupe d’Espagne (2-1). Ousmane Dembélé a enfin brillé !

Et de 13 ! 13 Supercoupes d’Espagne pour le Barça. En plus de la victoire logique des Blaugranas, c’est clairement Ousmane Dembélé qui est sorti du lot. Rentré plus tôt de vacances et mis sous pression par l’arrivée de Malcom, le champion du monde a prouvé qu’il n’avait pas tout montré. Un golazo pour lui et pas mal de différences de faites. Messi et ter Stegen l’accompagnent dans les Tops alors que Lenglet, Suarez, Malcom et Cillessen composent les Flops.

LES TOPS

Ousmane Dembélé, c’est comme ça qu’on le veut

C’est pour ce Dembélé-là que le Barça a cassé sa tirelire l’été dernier. Pour celui qui déséquilibre ses adversaires et amène le danger dans les défenses. Ce soir, il a été l’un plus dangereux par ses percées balle au pied et ses passes entre les lignes. Le champion du monde a touché beaucoup de ballons (64) et s’est montré très remuant sur son coté gauche. Son association avec Lionel Messi – c’est lui qui lui donne le ballon avant son golazo et ils se sont échangés 20 ballons – promet de belles combinaisons futures. En revanche, il est parfois resté trop statique, ne proposant aucune solution à ses partenaires. Remplacé à la 86e par Arturo Vidal.

Lionel Messi, crescendo

A commencé le match sur un petit rythme. En mode diesel. C’était son premier de la saison 2018-2019 puisqu’il n’avait pas participé à la tournée aux Etats-Unis. L’Argentin est à l’origine des plus grosses actions catalanes et du but. C’est lui qui tire le coup-franc sur le poteau avant que Gérard Piqué ne pousse le ballon dans le but. Avec 33 trophées, « La Pulga » est officiellement le joueur le plus titré de l’Histoire du club.

Ter Stegen donne raison à Valverde

En préambule de cette finale, l’une des principales interrogations du XI d’Ernesto Valverde concernait Marc-André ter Stegen et Jasper Cillessen. Au final, le technicien azulgrana a pris la décision de titulariser l’Allemand alors que le Néerlandais avait été remarquable lors de l’International Champions Cup (ICC). Bien que ce soit le portier qui provoque le penalty à la 90e minute, c’est aussi lui qui l’arrête. Il avait déjà réussi plusieurs parades décisives plus tôt dans le match (43e, 76e, 87e). Échec et MATS pour Cillessen.

LES FLOPS

Clément Lenglet, ce n’est pas encore ça

Sur l’ouverture du score sévillane, il laisse filer la balle entre ses jambes juste avant que Sarabia ne trompe ter Stegen. Ensuite, sa capacité d’anticipation ne s’est pas réellement faite ressentir. Souvent en retard, rarement dans le bon tempo, le Français n’a pas su afficher la même solidité qu’avec Séville l’an passé. Pas mauvais, mais pas bon non plus. Pour l’instant, sa place est aux cotés de Thomas Vermaelen, sur le banc.

Luis Suarez, trop de déchet

A perdu un trop grand nombre de ballons (16), que ce soit à cause de passes mal ajustées, de contrôles ratés ou simplement des mauvais choix. « El Pistolero » non plus n’a pas été catastrophique et il faut certainement qu’il se mette dans le rythme, mais il ne s’est pas monté assez juste pour faire des différences face au bloc de Pablo Machin.

Cillessen et Malcom, les grands perdants

Jasper Cillessen pouvait espérer être aligné ce soir, étant donné qu’il a fait tout le préparation avec le groupe et qu’il a été bon. Mais il est resté sur le banc et ter Stegen a brillé. De plus, le marché anglais vient de se fermer et celui de Serie A fera de même vendredi soir. Le Néerlandais est bien parti pour passer une nouvelle saison sous la guérite.

Malcom aussi avait été bon pendant l’ICC. Mais Valverde ne pouvait prendre dans le groupe que trois extra-communautaires. Il a choisi Vidal, Coutinho et Arthur. L’ancien des Girondins de Bordeaux a été laissé en tribunes et son concurrent Dembélé a réalisé un grand match.

 

Photo : FADEL SENNA / AFP

Abonnez-vous c'est gratuit!

4 Commentaires

  1. A mon avis le club a fort besoin d’un attaquant que Suarez, il gache trop et cela ne se pardonnera pas devant des grandes en Champions ou au Liga de plus les milieux ne cherchent que Messi au lieu d’avancer le jeu sur les deux côtés qu’ Alba et Samedo seraient aptes de libérer un peu ce Messi que l’on surveille. Je ne comprends pas quand la dépendance d’un seul prendra fin dans ce club vu tout ce potentiel. Dembouz a encore trop de déchets à revoir or en un contre un il n’y arrive pas facilement comme au Bundesliga ,aussi il doit se muscler un peu pour éviter de tomber après il n’était pas à blâmer vu de la faiblesse des Suarez et même Messi. On voit bienque la venue de Malcom est bénéfique pour le club car Dembouz se bouge et le résultat est bien là , espérons que Valverde trouve la bonne formule et tout l’effectif soit éveillé pour nous faire rêver à la fin.

  2. Je partage avec toi ( Barca my love) le même avis d’un attaquant supplémentaire. Suarez a beaucoup trop de déchets et je pense qu’il a continué dans la lignée du mondial discret qu’il a fait. Il faut qu’il sente aussi la concurence afin de se ressaisir comme dembélé. Concernant ce dernier, je pense que c’est le style de jeu du barca qui fait qu’il ne trouve pas d’espace à exploiter comme en bundesliga. Il est un joueur qui drible en mouvement, en course et non pas à l’arret comme messi. Il peut encore mieux faire c’est sur mais la saison vient de commencer.
    Je voudrais qu’on fasse une analyse sur la gestion de l’effectif par valverde. Hier je trouve que Busquet qu’on le veuille ou non devrait sortir et laisser place VIDAL au lieu de faire sortir dembélé. Il manque la place de Vidal dans ce mileu de terrain. Il manque trop d’impact. Busquet ne peut plus faire ce travail, rakitic seul non plus alors je trouve que la présence de VIDAL se fait sentir plus qu’on ne le pensait. Je vous prie de bien vouloir rédiger un article à ce sujet car les remplacements et les choix du coach laisse à désirer. Merci et vive le barca

  3. Suis tout à fait d’accord que Suarez doive retrouver le banc ! Ça lui fera réfléchir un peu. Il a été détestable en coupe du monde, surtout contre la France. Dembélé doit être moins brouillon. Il joue comme Mbappé mais ce dernier maîtrise ses gestes. Lenguet a du chemin à faire. Sinon, ce fut un bon match de préparation pour samedi 18.
    Séville a donné un aperçu de la revanche des clubs Liga à laquelle sera confronté le Barça cette saison.

  4. Je pense que Dembouz n’est pas aussi mauvais mais Mbappe joue dans une équipe où le jeu est passé sur les longues passes et il s’épanouit sur sa vitesse alors que Dembouz doit jouer le jeu court et je sûr que s’il s’adapte à ce système il sera meilleur avec ses qualités des dribbles de deux pieds donc soutenons plutôt de critiquer. Didier avait choisit Mbappe pour sa vitesse pour le contre comme contre l’Argentine ou la Belgique donc attendons que Dembouz soit bon moralement pour jouer le second rôle après Messi car Suarez est mort pour l’instant et ne se ressaisit pas à ma vue. Tout les postes sont doublées saut celui de Suarez et je ne comprends pas or Messi comme le match d’hier n’était pas si apparent et les joueurs se reposent sur lui ou Suarez et si les deux moteurs de l’équipe sont victimes de l’âge pourquoi au moins ne pas chercher un bon attaquant, c’est bizarre!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom