Triplé historique pour le Barça

2
10
Triplé historique pour le Barça!
Barcelona players and staff pose with the trophy at the end of the Spanish Copa del Rey (King's Cup) final football match FC Barcelona vs Deportivo Alaves at the Vicente Calderon stadium in Madrid on May 27, 2017. Barcelona won 3-1. / AFP PHOTO / JAVIER SORIANO

Triplé historique du Barça ce soir contre Alaves. Les Blaugranas ont remporté la Coupe du Roi, la 3ème consécutive pour la première fois depuis 64 ans.

Le Barça l’a fait! Les Blaugranas ont remporté leur troisième Coupe du Roi consécutive, une première depuis 64 ans. Un triplé historique pour le Barça auquel Leo Messi a une fois de plus grandement contribué.

La note du match: 6,5

La première mi-temps fut un attaque défense. Le Barça avec le ballon mais sans solution face au mur défensif d’Alaves. Les Basques profitaient de chaque ballon récupéré pour porter le danger devant le but de Cillessen comme à la 27ème minute où Ibai touchait le poteau du gardien Hollandais. Messi avait beau ouvrir le score trois minutes plus tard sur sa spéciale suite à une remise de Neymar, le Barça n’était pas à l’aise. L’égalisation de Théo à la 33eme sur coup-franc remettait d’ailleurs immédiatement Alaves dans le match. Les blaugranas étaient à deux doigts de se faire mener sur une tête adverse sur corner avant que Messi n’apparaisse de nouveau. D’abord pour servir André Gomes, entré arrière droit à la place de Mascherano blessé en début de match. Le Portugais centrait sur Neymar qui poussait le ballon au bout des filets à la 45ème (2-1). Puis l’Argentin dribblait 4 joueurs sur son aile droite avant de servir Alcacer dans les arrêts de jeu. 3-1. Le Barça pouvait respirer à la mi-temps.

En seconde période les Blaugranas se sont contentés de maîtriser l’équipe adverse et le score. Le tir d’Alcacer, sur un centre de Messi toujours lui, fut repoussé par Pacheco à la 50ème. Un shoot puissant d’Iniesta passait au dessus à la 66ème tandis qu’Alaves se montrait une fois de plus dangereux sur coup franc, au-dessus (48ème) et sur un tir de Toquero de prêt dégagé par Cillessen à la 69ème. Luis Enrique pouvait faire entrer Aleix Vidal à la 80ème minute à la place de Rakitic. L’arrière-droit, blessé gravement sur le terrain d’Alaves le 10 février dernier, faisait ainsi son retour au plus haut niveau. La cerise sur le gâteau avant de remporter la 29ème victoire en Coupe du Roi du club.

Le Top: King Leo

Il a tout fait. Un but pour ouvrir le score, un décalage décisif sur le deuxième, une passe de la mort sur le troisième but. Des récupérations, des passes lasers façon Xavi, le tout agrémenté d’un carton jaune puisque les arbitres en Espagne considèrent qu’il faut sanctionner autant celui qui provoque que celui qui reçoit.

Messi a offert un nouveau récital lors d’une finale après celle de l’an dernier où il avait délivré 2 passes décisives, sans compter les prestations de classe mondiale cette saison contre le Real Madrid, Valence ou Séville. Il suffit de voir sa heatmap du match pour voir à quel point King Leo s’est multiplié sur le terrain du Calderon. Tant que le petito sera là, le Barça peut voir venir.

La heatmap de Messi pendant la finale de Coupe du Roi 2017 (source: www.fcbarcelona.cat).
La heatmap de Messi pendant la finale de Coupe du Roi 2017 (source: www.fcbarcelona.cat).

 

Le Flop: la malédiction de Mascherano

Malédiction pour Mascherano au Calderon. Expulsé l’an dernier lors de la finale, l’Argentin s’est aujourd’hui doublement blessé à la 10ème minute dans un choc avec Llorente. Saignant de la tête, le Jefecito est sorti sur civière et a reçu des points de suture en plus de s’être fait mal au genou droit. Il est temps que le Calderon ferme pour que Mascherano puisse vivre une finale tranquille si le Barça revient à en jouer une l’an prochain à Madrid.

On en reparlera: Triplé historique pour le Barça

Le Barça a réalisé ce soir un Triplé historique puisque aucune équipe n’avait remporté consécutivement 3 Coupes du Roi depuis 1951-1952-1953. C’était déjà le F.C. Barcelone qui avait réussi cet exploit. L’équipe était alors emmenée par Kubala. Une mise en perspective qui permet mieux d’apprécier ce nouveau trophée même s’il ne fait pas oublier le reste de l’année.

Luis Enrique s’en va donc avec un 9ème titre en 3 ans sur 13 possibles. Le mister, qui s’asseyait pour la dernière fois sur le banc azulgrana ce soir, rend content son très probable successeur Valverde, qui avait déclaré vendredi être derrière le Barça pour que son Athletic Bilbao se qualifie en Europa League. Et le trésorier du Club qui se frotte déjà les mains car au moins d’août le F.C. Barcelone disputera un Clasico au Camp Nou lors de la Supercoupe d’Espagne. Ce sera au match aller le 12 ou 13 août.

Abonnez-vous c'est gratuit!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez-nous sur facebook, twitter!

Photo: AFP PHOTO / JAVIER SORIANO

Abonnez-vous c'est gratuit!

2 Commentaires

  1. Le fait de reporter cette coupe me fait oublier toute la galère que nous avons eu à traverser cette saison.On a été clairement combattu par les arbitres mais grâce à notre mental,on est resté soudé à nos objectifs.

  2. c » est deja biezn pour une consolation apres une saison qui aurait pu etre totale sur surtoute la ligne avec pourquoi pas un triplé. la grosse déception pour moi reste la liga qui nous a échappé. Maintenant il va falloir que Bartomeu avec son équipe en accord avec le nouveau fasse un un bon recrutement a la hauteur des ambitions de notre équipe fc barcelone. Vivement et nous l »esperons retrouver le football flamboyant qu »incarne le barca. vive le barca, notre fierté

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom