Vous avez élu Ousmane Dembélé joueur du mois d’août

3
4671

Hier (lundi), nous vous avons demandé sur Twitter qui était le joueur du mois d’août. Pour ce premier mois de compétition de la saison 2018-2019, vous avez choisi Ousmane Dembélé à 72%.

Il a époustouflé à Evreux, brillé à Rennes, cartonné à Dortmund, soulevé la Coupe du monde en Bleu et le voilà désormais dans la continué de son épatante carrière au FC Barcelone. Ousmane Dembélé est parti de tout en bas pour grimper subitement et de manière fulgurante. Comme un uppercut à la pointe du menton. Pourtant, son truc à lui, c’est plutôt les crochets. Du droit, du gauche, peu importe. L’important, c’est d’écarter l’adversaire de son chemin. Ces dernières semaines, ils n’ont pas été beaucoup à résister à « Dembouz ».

Le retour anticipé a payé

Il avait annoncé la couleur avant même d’avoir touché le moindre ballon. Sa soif de montrer ce qu’il a dans le ventre l’a poussé à revenir une semaine plus tôt à l’entrainement. Le choix a payé. Dès son premier match, le nouveau champion du monde a été décisif. Son golazo contre le FC Séville en finale de la Supercoupe d’Espagne (2-1) a fait redescendre d’un cran les sourcils des plus sceptiques. Le Français a bien l’intention de réaliser une meilleure saison que la précédente.

LIRE AUSSI : Valladolid-Barça (0-1) : les Tops et les Flops #J2Liga

Dembélé prend les rennes à Valladolid

Moins convainquant contre Alavés pour la première journée de Liga (3-0), il s’est rattrapé à Valladolid. Dans le stade José-Zorrila, l’international tricolore a inscrit l’unique but d’un match durant lequel c’est bien lui – et non Messi ou Suarez – qui a été le plus tranchant offensivement. D’ici à annoncer qu’il assurera parfaitement la succession de « La Pulga », il y a encore du chemin, mais au moins, il ne la laisse plus seule.

https://twitter.com/daoudafofana90/status/1034186220463517696

Messi, Coutinho et ter Stegen complètent les votes

Parmi vos autres votes, c’est tout de même l’Argentin qui arrive en deuxième position (17%), fort de sa prestation XXL face à Alavés qui s’est aboutie par deux buts et deux tirs sur le montant. Juste derrière, Philippe Coutinho (10%) a montré qu’il méritait sa place dans le XI titulaire afin d’aider Messi à construire les actions. Le pourcent restant est pour Marc-André ter Stegen, impeccable dans les bois (14 arrêts en trois matchs).

Photo : Instagram @Laliga

Abonnez-vous c'est gratuit!

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Merci d'entrer votre prénom